Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2007 7 16 /09 /septembre /2007 10:12

Voici comme promis quelques jours plus tôt un article consacré à Fushigi Yugi, la légende de Gembu.
Ceux qui ne connaissent pas Fushigi Yugi, peuvent de suite aller lire l'article le consernant. Pour les autres, ils savent déjà que la Légende de Gembu est la préquelle de la première série de manga.

Gembu1.jpg
Comme Fushigi Yugi, La légende de Gembu nous raconte l'histoire d'une jeune fille qui a malheureusement fait la bêtise (pour notre plus grand bonheur?) d'ouvrir le livre magique des "Ecrits des Quatre Dieux de la Terre et  du Ciel".
On aurait pu s'attendre à quelque chose de lassant, vu que la première série devenait elle-même redondante au fil des 18 tomes, mais d'emblée l'auteur, toujours Yuu Watase, nous annonce une série bien plus courte! Ouf!

Le résumé :
Takiko.jpgTakiko Okuda vit dans le Japon de l'ère Taisho (1912-1926) avec sa mère gravement malade. Arrivée recemment dans une petite ville de province, Morioka la ville natale de sa mère, elle souffre de l'attitude haineuse de ses camarades de classe mais surtout de l'absence de son père... Car le père de Takiko est un écrivain célèbre dans ce jeune Japon moderne. Historien, traducteur, il sillone depuis des années le Japon et la Chine, délaissant sa famille pendant des mois pour faire ses recherches, puis rentre et s'enferme dans son bureau pour écrire. Takiko c'est ainsi construit un caractère peu commode et une volonté de fer, ne souhaitant qu'attirer l'attention de ce père pour être enfin appréciée.
Malheureusement, lorsque cette fois son père revient de Chine où il avait disparu un an sans donné de nouvelles, la mère de Takiko meurt, laissant sa fille unique aux bons soins de la bonne plus que du père. Furieuse de l'absence de ce dernier au près de la défunte, Takiko décide de détruire le précieux manuscrit de son père pour le faire réagir. Malheureusement, à peine ouvre-t-elle l'ouvrage pour le déchirer qu'une lumière argentée et aveuglante l'entoure et la fait disparaitre du monde réel.
Lors qu'elle ouvre les yeux, elle est les pieds dans la neige au beau milieu de montagnes inconnues. Relevant la tête, elle voit alors une fille enchainée à un pillier qui lui hurle de fuir... Mais où est-elle tombée?



C'est donc ainsi que le livre de Gembu s'ouvre en premier dans les "Ecrits des quatres dieux du Ciel et de la Terre", nous contant une histoire qui se déroule quelques 200 ans avant l'ouverture du livre de Suzaku et les aventures de Miaka dans le même monde.
Là où l'histoire interesse, c'est certainement que Takiko n'est pas aussi gamine que Miaka... L'auteur a muri, nous aussi, et son style est devenu un régal des yeux!! Il semblerait qu'au Japon des fans de la première série lui aient reproché d'avoir un style trop différent entre les deux tomes, c'est aussi la raison pour laquelle que je conseille de lire la première série avant la deuxième... Ordre chronologique! ^__-

La seconde chose qui rend l'histoire différente est que Miaka avait une certaine facilité à trouver les étoiles de Suzaku... Malheureusement, Takiko ne bénéficie du modèle d'aucune précédente prétresse, elle est la première! Les étoiles de Gembu ont aussi une très mauvaise réputation dans leur pays, le roi du Hokkan cherche même à les tuer et les malheureux élus se cachent. C'est une lourde tache qui l'attend, surtout que le royaume du Kuto, tout proche, cherche déjà à s'élargir et veut commencer sa conquête par le Hokkan (200 ans plus tard il est le grand ennemi du Konan qu'il cherche aussi à conquérir...). Takiko va devoir faire preuve de courage et de patience...

Et pour ceux qui ont lu Fushigi Yugi, la première série, il y a un petit plaisir... Celui de retrouver les deux étoiles de Gembu que Miaka et ses amis croisent sur leur chemin. Ainsi, nous faisons connaissance dès le premier tome avec un Tomité têtu et chasseur de prime... Mais il faut quelques tomes pour croiser la route de Hikitsu.
J'avoue apprécier d'autant plus cette histoire que la première, même si elle met quelques tomes à se lancer... Enfin, l'avantage de l'ère Taisho fait que nous évitons l'uniforme de collégienne... Ouf! Vive le hakama! (désolée pour les fans de Sailor Moon, mais... je trouve vraiment cet uniforme ringard)

Mais la raison principale qui fait qu'en général on lit une histoire de Yuu Watase, c'est pour son humour... et encore une fois il est bien au rendez-vous! ^__-
tome1-pt.jpg
Petit résumé du Manga :
Titre : Fushigi Yugi, la Légende de Gembu
Titre original : Fushigi Yuugi Genbu Kaiden ふしぎ遊戯 玄武開伝
Auteur : Yuu Watase
Editeur original : Shogakukan
Editeur français : Tonkam
Nombre de tomes au Japon : 7 (non terminé)
Nombre de tomes sortis en France : 6

Quelques images :



soluenn-et-rimudo.jpg Gembu2.jpg


et un site pour plus d"images et d'informations : Densetsu no Hajimari


Note : Je tiens à préciser que les images présentes sur cet article sont la propriété exclusive de leur auteur, Yuu Watase, de ses ayants droits, Shogakukan et Tonkam, et sont présentes dans cet article à titre de présentation et d'illustration de l'oeuvre de madame Watase. Je n'en possède en rien les droits et vous remercie de ne pas les copier.

Bonne lecture et Have fun!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Manga
commenter cet article

commentaires

sugi la fourmiz 18/09/2007 15:58

J'ai adoré Fushigi Yuugi!J'ai aussi les originaux! Pourtant je lis pas le Japonais!Mais y'avais rien en Français à ce moment là! Ca fait bien 15 ans que je suis fan de manga ^o^
J'ai commencé y'a peu fushigi Yuugi gembu! J'ai du retard niveau achat..snif je suis plus y'a trop qui sort et mon portefeuille n'est pas assez garni snif snif

Chen Jie 18/09/2007 16:02

Je n'ai pas fushigi yugi en japonais, mais j'ai d'autres séries aussi! ^__- Je te comprend!Moi aussi j'avais adoré, depuis j'ai relu, j'aime un peu moins... mais j'y garde un attachementPour fushigi yuugi Gembu, j'avoue... je craque pour Uruki... raahhh.... *___*

shin haiah 16/09/2007 21:03

Rassure-moi Shen tu écris des articles dans des revues spécialisées? :)

Chen Jie 16/09/2007 23:20

Non, je n'écris que pour mon blog, moi, mon plaisir et accessoirement le vôtre! ^__-

Débabilleur 16/09/2007 11:57

C'est la journée des légendes :))

Chen Jie 16/09/2007 12:02

Oui, si on veut! ^__-

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement