Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 11:22

dans-la-cit--pourpre-interdite.jpg"Dans la Cité Pourpre Interdite" est un petit livre qui vous invite à pénétrer et comprendre l'univers impérial chinois... Cyrille Javary vous invite à une promenade insolite et culturelle.

Résumé de l'éditeur :
"Moutonnement infini de toits jaunes scandé de murs pourpres se refletant dans les douves, la Cité Interdite de Pékin, le plus grand ensemble palatial du monde, offre un spectacle unique, celui d'une ville d'une beauté à couper le souffle. Ce chef d'oeuvre est un décor grandiose dont la principale fonction est de mettre en scène la grandeur de l'empereur - garant de l'harmonie du Monde et de l'ordre universelle - et proclamer la vertu fondamentale du Yin et du Yang. La beauté est venue de surcroît. Illustrée par les magnifiques dessins de Patrice Serres, cette promenade au coeur de l'urbanisme symbolique impérial découvre les principes qui, depuis des siècles, fondent et ordonnent le pouvoir en Chine."

Ce qui frappe au premier coup d'oeil sur ce livre, c'est sa petite taille, l'épaisseur du papier et les illustrations à chaque page. Il est comme un livre d'enfant conçut pour des grandes personnes...
Comme une insitation à retomber en enfance pour entrer dans un rêve merveilleux et féérique, celui de pénétrer dans un palais impérial peuplé de jolies dames en robe de soie et de princes lettrés... Et le rêve fonctionne, le voyage est assuré par l'envoutement des dessins justes et droits, clairs et simples.

dans-la-cit--pourpre-interdite-2.jpgMais au delà des belles illustrations signées de la main de Patrice Serres, il y a aussi les textes riches d'histoire de Cyrille Javary. C'est là que le livre d'enfant devient celui d'adulte, nous expliquant le Yin et le Yang, les trigrammes et le jeu du neuf en cinq...
C'est à ce jour le plus complet des petits ouvrages que j'ai croisé sur la Cité Interdite... En ces pages, rien n'est fait pour vous perdre en route, non, impossible de ne plus s'y retrouver dans le dédales des ruelles de la Cité Pourpre Interdite. Tout comme les élèments qui composent ce majestueux édifice, ici toute phrase a son importance, rien n'ait laissé au hasard et rien n'est de trop... C'est une belle présentation, une bonne introduction pour ceux qui ne connaissent pas encore et un nouveau voyage pour ceux qui connaissent déjà.
C'est un pari réussi pour l'auteur et l'éditeur que de faire un livre culturel qui ne noie pas le lecteur sous des informations incompréhensibles pour lui, quand il n'a pas encore les repères historiques de l'Histoire de Chine, mais de pouvoir aussi faciner celui qui connaît...

Pour ceux qui ne connaissent pas le chinois, Javary vous explique les bases à travers les noms des salles du palais, à travers ce que vous pourriez vous même découvrir si vous entriez dans ce vaste musée au coeur de la capitale chinoise.

Le petit plus est que le livre ne parle pas seulement de la Cité Interdite... Non, car la Cité Interdite s'inscrit dans la Ville, que dans cette ville il y a aussi d'autres monuments impériaux... En gros, on nous parle aussi du Temple du Ciel, de l'axe nord-sud de la capitale et de l'importance de la disposition du palais en son soeur, en son centre.

Pour conclure, je voudrais mettre un extrait ici des pages du livre... Un extrait qui m'a semblé résumer toute la Chine actuelle en quelques phrases!

"东西, "truc", "machin", "bidule", sont les diverses traductions possibles de ce binôme si utile et si si utilisé qu'on en oublie les deux caractères qui le composent. Ils ne sont pourtant pas anodins, ce sont des points cardinaux :  l'Est et l'Ouest. Accolés ensemble et énoncés dans cet ordre, ils évoquent une ligne directrice, celle que le nouveau régime à gravée dans le plan de la capitale, l'avenue Chang'An.
Dans le Pékin impérial, c'était une simple rue passant devant la porte Tian An Men, longeant les jardins de Zhong Nan Hai et finissant en ruelle avant de buter contre les remparts. Ceux-ci démolis et remplacés par des boulevards périphériques, l'utilité d'une artère aussi longue et aussi large dans une ville dont la circulation automobile d'alors était rare n'apparaissait pas de façon flagrante. Comme la place Tian An Men, dont la superficie a été agrandie de plus de 7 fois par rapport à la taille qu'elle avait à l'époque impériale (on peut maintenant y faire tenir la ville de Saint Malo), l'objectif était plus symblique qu'urbanistique. De même que l'immense espace de la nouvelle place Tian An Men créait un nouveau pivot vide, à l'extérieur de la Cité interdite, mais toujours dans l'axe Nord-Sud, autour duquel le pouvoir allait organiser les manifestations de masse qui le légitimeraient, de même l'infinie scarification Est-Ouest qui constitue l'allongement sur une dizaine de kilomètres de l'avenue Chang'an célèbrait une nouvelle direction idéologique le long de laquelle, chaque 1er octobre, les parades populaires défileraient d'Est en Ouest, selon la course du soleil levant. Cette avenue, aussi large que els Champs Elysées, à qui a été donné un nom la reliant à la grandeur des temps antiques (Chang An, Paix Eternelle, était le nom de la ville de Xi An quand elle était la glorieuse capitale des dynasties des Han et des Tang), rencontre l'ancien axe impérial Nord-Sud juste à l'aplomb du balcon de la porte Tian An Men, le lieu fondateur du nouveau régime, à la croisée de l'avenir et du passé."

Texte de Cyrille Javary, extrait de son ouvrage "Dans la Cité Pourpre Interdite". Je n'en possède aucun droit, il a été placé ici à titre de présentation du livre, il peut être retirer sur simple demande... 


Carte d'identité du Livre :
Titre : Dans la Cité Pourpre Interdite
Auteur : Cyrille J.-D. Javary
Illustrateur : Patrice Serres
Editeur : Editions Philique Picquier
Collection : écrits dans la paume de la main
Année de publication : 2001
Nombre de pages : 145
Prix indicatif : 10,50 €



Bonne lecture et Have Fun!

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Beaux Livres
commenter cet article

commentaires

gari 21/09/2007 21:05

bon anniverssaire a ton blog , et merci pour cette fenetre sur la chine ;) biz :0010:

Chen Jie 21/09/2007 23:10

Ce n'est pas encore l'anniversaire... mais ça approche! ^__-

vita 21/09/2007 20:55

Je me vois très bien me promener ds la Cité Interdite...Il y a tant de symboles et de splendeurs..VITA

Chen Jie 21/09/2007 23:47

N'hésite pas alors! ^__-

Débabilleur 21/09/2007 19:06

Un si petit livre pour une aussi grande cité...
lol

Chen Jie 21/09/2007 20:51

Elle ne donne pas l'impression d'être si grande, moi qui l'ai visité trois fois, je peux le dire... Mais en fait elle reste la plus grande construction palatiale au monde de part la superficie tenue par les batiments...Et toute personne ayant visité les lieux sait combien le jardin est réduit!! ^__^ En fait, les jardins étaient les deux parcs qui se trouvent au sud-est et au sud-ouest du palais, la colline du charbon au nord et enfin Bei-Zhong-Nan-Hai qui se trouve à l'Ouest du palais... La surface de l'ensemble devait presque être plus grand que la ville de Pékin elle-même (la ville de l'époque)! Mais qu'importe la taille du livre, c'est la qualité qui prime! ^__-

sugi la fourmiz 21/09/2007 13:57

Je passe ne coup de vent pour te souhaiter un bon après-midi et un bon week-end (ben oui après tout le vendredi c'est l'amorce du week-end lol)
Biz biz
Sugi la fourmiz

Chen Jie 21/09/2007 15:40

Hello Sugi! Bon week end toi aussi! ^__-

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement