Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2007 5 30 /11 /novembre /2007 00:00
Hikaru2.jpgHikaru no Go, ヒカルの碁  que l'on peux traduire par "le Go de Hikaru", est un manga mythique qui a relancé au Japon la passion du Jeu de Go. Ecrit pas la scénariste Yumi Hotta, dessiné par Takeshi Obata (Death Note) et supervisé par Yukari Umézawa (joueuse professionnelle de Go au Japon, 5 dan), ce manga publié dès 1998 dans le magazine "Weekly Shonen Jump" des éditions Shueisha est une oeuvre mondialement connue pour le talent qu'elle a d'introduire le monde du jeu de go à tous les néophytes. 

L'aventure commence lorsqu'en 1998 Yumi Hotta, épouse de mangaka, décide de participé à un concours de la Shueisha avec un scénario intitulé :
Kokonotsu no Hoshi. Le scénario remporte le concours mais au moment de signer la Shueisha propose à l'auteur de changer le titre en Hikaru no Go, plus simple, plus directe et...  Hotta accepte. 
La jeune femme, ne s'estimant pas assez bonne dessinatrice, décide de faire appel à Takeshi Obata pour le dessin. De même que joueuse de Go mais d'un niveau moyen, elle s'associe à Yukari Umézawa pour la partie technique de jeu... Le manga peut commencer!


Résumé :
Tout commence vers décembre 1998 quand Hikaru Shindo, collégien en première année, fouille dans le grenier de son grand-père à la recherche de quelque chose à vendre pour se faire de l'argent de poche. Accompagné de sa camarade de classe et voisine Akari, il trouve alors un vieux "goban" (table de jeu de Go), taché de sang. Malheureusement pour lui, en touchant le goban il déloge le fantôme qui y logeait depuis plus de 100 ans, Sai Fujiwara.  Heureux de trouver un nouvel hôte pour pouvoir jouer au Go, Sai investit le corps de Hikaru qui s'évanoui.

Malchance pour Sai, Hikaru ne sait pas joué au Go et ne veut visiblement pas apprendre. Pour le faire changer d'avis, Sai commence donc par le rendre malade. A bout, Hikaru accepte donc de laisser Sai jouer à travers son corps. Pour ce faire, il s'inscrit dans une école de Go et progressivement va découvrir le monde du Go et la passion qui y règne. 


 Hikaru-2.jpgC'est une oeuvre originale et sympathique. On pourrait se tromper de prime abord en prennant cette oeuvre pour quelque chose d'enfantin, ce serait une grossière erreur. De même, l'oeuvre ne cible pas uniquement les initiés des mystères du Go, elle touche tout le monde.

Pour comprendre, il faut déjà savoir qu'au Japon, à l'aube de 1998, presque plus aucune personne de moins de 40 ans ne s'intéressait au Go. Surtout chez les jeunes, les jeux vidéo et les sports avaient remplacés le Go dans l'éducation des enfants et des adolescents de l'âge de Hikaru. Dans le manga lui-même, le professeur du collège Kaio, d'origine coréenne, le dit lui-même, en Corée les enfants apprennent le Go dès leur plus jeune âge, contrairement aux jeunes japonais. La mère et le père de Hikaru ne connaissent rien au Go à tel point qu'Hikaru ne leur disant rien sur ses projets, ils ne comprennent pas comment il peut passer professionnel...

Pour autant, le Go est originaire de Chine. Et oui le jeu de Go a plus de 4000 ans d'existence, mais c'est son passage au Japon, via la Corée (certainement à l'ère Asuka ou Heian) qui va le développer tel qu'on le connaît aujourd'hui.
Différent de nos jeux d'échec ou de dames, il compte 19 lignes sur 19, aux intersections desquelles on place une pierre, noire ou blanche selon le joueur. Le but est de construire un territoire, de contrer de l'ennemi mais aussi de cohabité avec. Lorsque les pierres d'un des deux joueurs sont cernées par celles de l'autres, elles sont perdues et faites prisonnières. Il va de soit qu'il faut perdre le moins de pierre possible.
 Du fait du développement du jeu au Japon, les noms des coups, des règles et de la table restent en japonais à travers le monde. On parle donc de Goban pour la table de jeu, de nigiri pour le choix de la couleur de pierres, etc...

Hikaru22.jpg Mêlant donc l'humour de Hikaru le héros, l'amour passionné de Sai pour le jeu de go et la découverte du Go moderne dans le Japon actuel, la scénariste et son dessinateur ont réussi le difficile compromis de rentre leur oeuvre accessible à tous, à la fois pédagogique et distrayante, savant rendre la lecture ludique comme dramatique et même rendre son lecteur intéressé par le jeu de Go.

Comme d'habitude, je ne vous cacherais pas que le dessin est irréprochable. Pour ceux à qui le nom de Obata n'est pas inconnu, il est aussi le dessinateur de Death Note, déjà présenté dans ces articles. Obata, au trait sobre et rigoureux, a depuis déjà quelques années noté qu'il n'avait pas un grand talent pour le scénario et a donc la particularité de s'occuper essentiellement du dessin dans ses projets.
Yumi Hotta a depuis longtemps trouvé qu'elle n'était pas une as du dessin et préfère donc se consacrer à l'écriture (habituellement avec son époux). Son scénario est magnifiquement orchestré, elle sait renouveler le sujet, rebondir encore plus fort sans rendre ses personnages manichéens. 
Il va de soit que cette association rend l'oeuvre encore plus passionnante.

Petit détails pour les néophytes du monde du Go, comme moi, l'éditeur a pensé à nous, pauvres béotiens, et propose en fin de volume (dès le volume 2) en lexique des termes de Go. Hoshi, Joseki, Hiraki ou Komoku n'auront plus de secret pour vous!! (noms donnés à des "coups" de Go, voir des manières de placer une pierre)

Hikaru1.jpgPetite carte d'identité du manga :
Titre en français : Hikaru No Go
Titre original : Hikaru No Go, ヒカルの碁 
Scénariste : Yumi Hotta
Mangaka : Takeshi Obata
Surpervision : Yukari Umézawa
Années de publication : 1998 (pré-publication) - 1999 à 2003 (tomes)
Editeur japonais :
Shueisha
Editeur français : Tonkam
 Prix indicatif : 5,50€
Nombre de tomes en VO : 23 (terminé)
Nombre de tomes en France : 23 (terminé)



Face au succès du manga, une version animée existe donc, en plus de 75 épisodes!! La série est éditée en DVD pour la France, la Belgique... par Déclic Image.
Pour celles et ceux qui voudraient en savoir plus, je vous invite à visiter un site de passionnés  : Hikaru no Go World.

Je tiens à préciser que les images présentes sur cet article sont la propriété exclusive de leurs auteurs et de leurs ayants droits, Shueisha et Tonkam, et sont présentes dans cet article à titre de présentation et d'illustration de l'oeuvre. Je n'en possède en rien les droits et vous remercie de ne pas les copier.

Bonne lecture!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Manga
commenter cet article

commentaires

tigresse 29/11/2007 16:45

Superbes images ! A quand sur la chaine Manga ?

Chen Jie 30/11/2007 09:10

Je ne sais pas, je ne regarde pas la chaine Manga, mais je crois que c'est déjà passé sur M6 ou Canal + depuis 2003... Mais à défaut, il y a le manga qui est passionnant!! Je n'arrive pas d'en décrocher depuis que je l'ai commencé. Heureux les suresnois qui l'ont à la médiathèque tout de même!! :0036:

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement