Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 13:59
beijing-map.gifPékin, si vous l'imaginez comme une vaste et immense ville à perte de vue, vous n'avez pas tord mais pas totalement raison non plus.
Pékin, Beijing pour être exacte, est un vaste territoire autonome d'une surface approximativement équivalente à la Belgique. Sur ce vaste territoire, on trouve la ville elle-même, capitale qui n'en finit de grossir et s'étendre. Puis il y a des villes proches, des villages, des lieux dit, des montagnes, des vallées, des sites magnifiques, d'autres largement polués, des centrales électriques, des mines de charbon, des usines... Pékin est comme un énorme iceberg dont souvent les touristes ne voyent que le sommet, la ville!

Pourtant, bien au delà du 7eme périphérique, Pékin est aussi la nature. On trouve de très nombreux parcs, comme celui des Xiangshan à moins de deux heures de bus du centre ville, puis des temples perdus en montagne, si l'on continue encore plus loin, quelques passes de la muraille de Chine, et même une forêt de stupas!!

Dans le district de Changping, au nord-ouest de la ville, on trouve le magnifique site naturel de Yinshan. Yinshan, en chinois 银山, signifie montagne d'argent! Mais ici l'argent prend la teinte des arbres tellement le vert domine. Loin des collines arrides de Badaling (passe de la muraille de Chine), la nature s'est instituée maîtresse des lieux.

Pourtant, à proximité du village de Haizi, à 30 kilomètres de Changping même, on croise un site construit par l'homme au milieu de cet écrin de verdure :  une forêt de stupas. C'est ainsi que les chinois nomment ces regroupement de petites pagodes funéraires, souvent faites de pierre ou de briques. Elles sont seulement 7, vieilles de plus de 800 ans, mais leur majesté rayonne dans cette vallée éloignée des bruits de circulation de la grande ville.


Cinq d'entre elles, celles de la photo ci-dessus, sont datées de l'époque de la dynastie des Liao (907 - 1125) et des Kin (ou Jin postérieur : 1115 - 1234).
Comme les pagodes Tianning et Cishou de Pékin, elles sont de type multi-avant-toits, avec un énorme sous-bassement "Suméru" (chaque sous-bassement porte les restes de magnifiques sculptures aujourd'hui disparues), construites en briques, tuiles et bois. Comme la plus part des pagodes d'époque Liao, elles sont fermées et scellées.

Les cinq pagodes mesurent entre 20 et 30 mètres de haut et se trouvent aujourd'hui à l'emplacement d'un vieux temple, le temple Yanshou (aussi nommé Fahua), construit en 1125. Les pagodes sont les monuments funéraires de moines célèbres du temple et renferment en leur centre les cendres des défunts.


Les récits d'époque Liao racontent que la région de Yinshan était riche de monastères et en aurait abrité jusqu'à 72. La réputation de Yinshan continua quelques siècles, jusqu'à la dynastie Yuan (1271 - 1368) période à laquelle deux nouvelles pagodes furent édifiées.
Différentes et plus petites que les précédentes, elles se situent au nord du site, abritées par le versant sud de la montagne. La première de ces 2 pagodes a été réalisée dans le style à avant-toits rapporchés, sur une console de briques sculptées, avec une base suméru totalement concave. Cela donne un ensemble agréable et sobre se rapprochant des stupas tibétains. La seconde lui ressemble en jouant sur le style dit du "bol renversé", avec une originale association d'avant-toits rapprochés. Ce sont les deux toutes petites padodes situées à droite de la photo ci-dessus, celles du fond.

L'ensemble de cette forêt est d'un style très différente d'une autre bien plus célèbre, la forêt de stuppa du temple Shaolin à Dengfeng (au Henan), mais n'est pas moins importantes pour les historiens et d'autant plus étrange aux visiteurs car elle se situe à l'écart de tout temple aujourd'hui, à seulement deux heures de route du centre de Pékin.

Pour vos yeux, voici encore quelques détails :

A gauche :
L'entassement des multi-avant-toits en bois et tuiles d'une des cinq pagodes d'époque Liao-Kin.


A droite :
Les scultures délicates d'une fausse ouverture (celle de la porte Sud) d'une des cinq pagodes Liao-Kin.











Have Fun!!


Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Pékin
commenter cet article

commentaires

tonton9000 15/04/2011 09:23


>>Beijing ...d'une surface approx. équivalente à la Belgique

Non pas du tout! Cette erreur a ete comise par Lonely Planet et elle se repete sans cesse :))) C'est completement faux.
A+


Chen Jie 13/11/2011 11:34



Erreur de frappe de ma part effectivement : c'est la moitié de la Belgique (environ 16 000 km² contre environ 30 000 km²)... c'est déjà impressionnant pour le territoire d'une capitale.



jean marc 12/12/2007 15:38

bonjour chen
encore de bien belles photos,comme toujours un article bien documenté et agréable a lire.
merci
bises

Chen Jie 12/12/2007 16:39

Heureuse que le dépaysement t'ai plu!!Je pense bientôt faire un article sur l'architecture des pagodes... les différents styles et types qu'on trouve en Chine... et aussi le fait que la pagode peut-être exceptionnellement non bouddhiste!

kevin 12/12/2007 09:46

ton blog est assez riche en lecture, en tout cas beaucoup plusque le mien, tres interessant, belles photos, j'y retourne pour lire les autres articles.

Chen Jie 12/12/2007 09:49

C'est un peu normal aussi... le Blog a déjà plus de deux ans!!C'est qu'on en accumule des choses en deux ans ^__-

Emilie S. 11/12/2007 21:59

A si j'ai déjà entendu parlé de celle du temple Shaolin (voyons je ne suis pas inculte tout de même ^^). Juste que je fus très surprise que ça existait près de Beijing, je dois dire que tu m'as fait tombé de haut tellement j'étais surprise lol.
Une pagote taoiste? t'es vraiment sur que ça existe??? alors là je suis encore plus surprise, j'ai même du mal à te croire ^^, faut que je fasse des recherches sur ce sujet car là je me sens complétement largué.
Passe une bonne soirée

Chen Jie 11/12/2007 22:10

La seule que je connaisse (et que tu connais peut-être aussi par la même occasion) se trouve au monastère Baiyunguan à Pékin... Monastère et temple taoiste comme tu le sais certainement! C'est une petite pagode funéraire à la mémoire d'un illustre moine du temple, elle se trouve dans la coure arrière. Je n'avais pas vraiment fait attention à sa présence quand j'ai visité les lieux (pourtant trois fois!!), mais je l'ai bien trouvée dans mon livre sur les pagodes (que je te conseille) de Luo Zhewen, aux éditions des langues étrangères. La pagode en tant que monument funéraire d'un grand homme n'est pas essentiellement bouddhiste donc... bien qu'elle se trouve rarement utilisée dans un cas extérieur au bouddhisme.  (Il y a aussi la pagode Wansong à Pékin, toute proche de Xidan, qui ne soit pas à proprement parlée une pagode à la mémoire d'un moine bouddhiste me semble-t-il).

Emilie S. 11/12/2007 19:21

Merci d'avoir partager cette découverte. Article très intéressant à lire, je ne savais que ça existait, cela montre bien que savoir tout sur la Chine est impossible ^^.
Bisouss

Chen Jie 11/12/2007 19:47

Tu ne savais pas que ça existait?? de quoi? une forêt de stupas (pagodes)?Les chinois appellent ça une 塔林, on a fait que traduire quoi!! :0036: Tu n'as jamais entendu parlé de celle du temple Shaolin par exemple? Moi, avant, j'ignorais qu'il y en eut une sur Pékin, mais je rêvais de voir (et rêve encore...) celle de Shaolin. C'est assez courant dans les vieux temples bouddhistes en Chine que d'avoir un lieu reculé, sur le territoire du temple, où l'on construit des petites pagodes pour les supérieurs du monastères et les moines illustres... Il y en a plus d'une dizaine encore en Chine. Moi parcontre j'ai découvert qu'une pagode pouvait aussi être taoiste... là j'ai été surprise!!

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement