Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 14:30
齐白石 Qi Baishi (1863-1957) ou Qi Huang est un des plus grands peintres chinois du début 20eme siècle, grand maître d'un art à mi-chemin entre moderne et traditionnel, il sut apporter un vent nouveau sur la peinture de paysage (shanshui) chinoise.


Biographie :

Issu d'un milieu modeste du fin fond du Hunan (centre de la Chine), né dans une famille de paysans de 9 enfants, il quitta très jeune l'école pour subvenir aux besoins de sa famille sans réellement savoir lire ou écrire. Autodidacte, il commença par apprendre de lui-même à lire tout en gardant les animaux de la ferme familiale.

Quand vers 14 ans l'opportunité de devenir menuisier lui fut donnée, il commença de lui-même un long chemin vers le milieu artistique. C'est au hasard d'une découverte chez un de ses clients, possèdant un exemplaire du "Jardin grand comme un grain de moutarde" qu'il s'interessa à la peinture chinoise de paysage, il n'avait alors que 20 ans.

Connu pour son amour de la nature, Qi Baishi prodiga ses soins à la nature et occupa la fonction de jardinier, laissant ses yeux observer et ses mains reproduire.

Mais il faudra attendre 1902, partant pour une série de 6 périples à travers la Chine, parcourant fleuves, montagnes et vallées, pour que le réel déclic ait lieu. L'impulsion donnée, il cessa de copier les quelques maîtres du début de la dynastie Qing qu'il connaissait (à l'époque les oeuvres n'étaient pas aussi connues et répendues à travers la Chine, il les connaissait par quelques reproductions dans des ouvrages qu'on lui prêtait) et son coup de pinceau pris vigueur et fermeté. Avec le temps vient le talent ... et la renommée. Malheureusement si à la fin de sa vie l'artiste fut célébré en Chine et de par le Monde comme "le plus grand peintren d'Orient" (selon Pablo Picasso!), il connut des années de vide malgré sa fièvre créatrice.

Vers 1927, il fut invité par les peintres Lin Fengmian et Xu Beihong (célèbre pour ses peintures de chevaux) à les rejoindre comme professeur à l'école des Beaux-Arts de Pékin, ainsi qu'à la Faculté d'Art de l'Université de Pékin (Beida).
En 1946, à la création de l'association des artistes chinois (toujours existante et d'inscription obligatoire pour tout artiste chinois professionel), il fut élu Président d'honneur.
Enfin, en 1955, deux ans avant sa disparition, il reçut le prix international de la paix.


Son style :
Le style de Qi Baishi est caractéristique d'un tracé simple et ample.
A la peinture traditionnelle fine et délicate, il préféra les gros pinceaux, les couleurs vives et les traits simplifiés. Le papier fut rapidement couvert de buttes bleues (les montagnes), de silhouettes floues et vertes (les saules) au bord d'une large zone blanche ornée de petits jouets à grande voile, les bateaux.

La peinture moderne peut aller avec la simplification picturale, ce fut le cas chez Qi Baishi. Pour autant il garda les critères picturaux chinois, le vide (blanc) illustrant toujours le plein (par exemple l'eau d'un fleuve).

Si la peinture chinoise traditionnelle ou celle de Qi Baishi ne demandaient aucune esquice préalable sur le support (papier de riz), Qi Baishi était un forcené du croquis. Il remplissait cahier sur cahier de coups de pinceaux réalisés lors de ses voyages initiatiques. De même, l'importance de la spontanéité du pinceau sur le papier n'empêchait pas de devoir s'entrainer longtemps pour obtenir l'oeuvre la plus parfaite possible.

Critique et ouvert, Qi Baishi vénérait les artistes passés qu'il considérait comme ses maîtres tout en rejetant les avis sectères de certains sur la peinture de paysage chinois classique et son art plus moderne.


Ses oeuvres :
Les plus belles peintures de Qi Baishi sont sans conteste ses paysages de Guilin, modernes et si classiques à la fois. Pour autant le monde entier le vénère plus pour ses aquarelles d'animaux, crustacés ou fleurs réalisées à pinceau levé en quelques minutes, selon la loi du gongbi.

Peintre mais aussi sculpteur, on lui connait une grande collection de sceaux gravés qui aujourd'hui s'arrachent à prix d'or sur les marchés d'enchères asiatiques, tout autant que ses rouleaux d'aquarelles, même s'il n'atteind pas les prix des Picasso ou Van Gohg, il est à ce jour l'artiste asiatique vendu "le plus cher".

Sa prose poétique, accompagnant ses peintures, était la plus grande fierté de l'artiste. Elle peut être qualifiée de simpliste, tant sa construction est basique, mais renferme souvent, tout comme l'oeuvre picturale, l'essence même de la vie vue par un regard de maître.

Pour admirer quelques unes de ses oeuvres les plus célèbres, entre autre les crabes, les poires, les lotus, je vous propose une petite sélection sur ce site chinois. Pas besoin de comprendre la langue, l'image est universelle.



Ouvrage conseillé : "
Qi Baishi, le génie paysan" par Xiao Yenyi, publié aux éditions You Feng (25 €).

Sources : Wikipédia et "Aquarelles chinoises, paysages" de Josef Hejzlar, publié au Cercle d'art.


Où admirer ses oeuvres :

Décédé à Pékin le 16 septembre 1957, Qi Baishi y vécu dès 1917. Aujourd'hui on peut visiter la demeure de son ami et artiste Xu Beihong transformée en Musée dans le vieux quartier du lac Houhai.

Musée Xu Beihong à Pékin : Entrée 5 yuan, ouvert tous les jours de 9h à 16h, au 53 Xinjiekou Nan Jie.

Sa ville natale de Xiangtan au Hunan propose un jardin à sa mémoire, le jardin Qi Baishi.

L'une des plus belles expositions ayant eu lieu à ce jour fut en 2005, à Pékin, pour l'ouverture du Beijing Capital Museum, réunissant plus de 200 oeuvres. Son catalogue est disponible au près de Beijing Publishing House.

Le musée Cernuschi, sur les arts chinois à Paris, possède dans ses collections une de ses oeuvres réalisée en 1956, les crevettes : rouleau vertical illustrant cet article.


Have Fun!
Customer Reviews at eShopperForum.com


Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Peinture
commenter cet article

commentaires

Jim 03/04/2008 11:46

Coucou Chen Jie, j'aime bien le style rien qu'à voir l'exemple que tu as mis ^^
Passe une bonne journée ;-)

Chen Jie 09/04/2008 10:31


^__-


MDO 31/03/2008 16:51

excuse-moi, j'étais plongé dans mon travail.... Je voulais savoir si tu avais utilisé un logiciel particulier pour faire tes étiquettes .... et rajouter tes aiguilles et rubans
Merci

Chen Jie 31/03/2008 18:44


Ba oui, tout de même... un bon logiciel d'image comme photoshop ou paintshop pro. Je ne fais pas encore de miracle!! ^__-


MDO 31/03/2008 12:13

merci mais tu as utilisé quel logiciel?

Chen Jie 31/03/2008 12:56


Pardon?!


andrée 28/03/2008 17:07

je viens de chez Agathe et c'est vrai que cet artiste peint magnifiquement.

Chen Jie 28/03/2008 20:03


Bienvenue Andrée ^__-


jean-claude 28/03/2008 10:18

Agathe recommande ton blog, alors j' arrive!!!! Magnifiques galeries de photos!
Bonne journée
jean-Claude

Chen Jie 28/03/2008 10:23


Merci Jean-Claude...
raahhh cette Agathe!! :0091:


Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement