Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 18:45
Dazhenjue ou la Pagode du Temple Zhenjue ( Temple de l'Eveil Parfait) se trouve au Nord-Ouest de Pékin, derrière l'actuel Parc Zoologique de la capitale.
Plus communément appelée Wutasi (五塔寺), le temple des 5 pagodes, ce petit sanctuaire bouddhiste abrite encore aujourd'hui l'une des plus belles et plus anciennes pagodes monumentales de type Vajrasana de Chine (avec celle du mont Wutai et  de Kunming), et la plus ancienne (la toute première aussi!) de Pékin.
Je précise "monumentale", car la pagode de type Vajrasana est attestée dès les Wei du Nord (cf la chronologie) dans les fresque de Dunhuang, et le musée de Nanjing (Nankin) possède un des plus vieux exmples de pagode Vajrasana miniature, tout en or.

undefinedVue datée des années 1900, issue des cartes postales de la collection du Sergent Paoli.

Pour l'histoire du monument, son édification commença sous le règne de Yongle (1403-1424), le batisseur de la Cité Interdite. Mais elle ne fut achevée qu'en 1474.
Comme toute pagode, elle a pour but de concerver une relique sacrée. Celle-ci reçut l'honneur d'abriter 5 statues en or de Bouddha, offertes par le moine indien Bandida à l'Empereur Yongle (Chengzu de son nom postume). Le cadeau fut accompagné des plans pour la construction d'une pagode de syle indien...
Il semble que la mort de l'empereur en 1424, peut après le début des travaux, ait interrompu le chantier. Ce dernier repris en 1473.
La stèle de fondation, datée de 1474, dit ceci : "fut construite selon les spécifications des plans et dimensions des pagodes de style vajrasana de l'Inde." Quelques autres phrases sitent les dimensions.

Tout en sachant qu'il a toujours été courant en Chine de démolire un temple, une pagode, pour reconstruire une version plus moderne, plus belle, dans les goûts de l'époque, les historiens ont tout d'abord pensés que le monument en place était peut-être plus récent.
Dans ce sens, sous la dynastie Qing, exactement à l'époque de l'empereur Qianlong, le monastère se voit rénové et agrandit en deux fois.

Et quand on sait aussi que les restaurations (souvent) modifient plus qu'elles ne restaurent, ils ont pour autant été surpris de constater que les mesures données par la stèle sont scrupuleusement les même que celles du groupe de pagodes encore en place.
Pour une fois, on peut affirmer que la pagode sur Vajrasana de Zhenjue est authentiquement de 1474.

Sous l'égide de Qianlong, au 18eme siècle, le nom du temple est justement donné : Zhen Jue, l'Eveil Parfait.
Avec la fin de l'empire et l'avènement du communisme, le temple est abandonné. C'est en 1982 que le site est ouvert aux visiteurs.

Une pagode sur Vajrasana

Mais, me direz-vous, qu'est-ce qu'une pagode Vajrasana?

Tout d'abord, gardez à l'esprit que le Bouddhisme est une doctrine, une philosophie ayant des attaches religieuses, étrangère!
De plus, la pagode est un mode d'architecture lui-même d'origine étrangère, importé en Chine avec la pensée bouddhiste vers les permiers siècles de notre ère. Venue d'Inde, la pagode devient stupa au Tibet.
En Chine, elle ne s'instaure que vers le IIe/IIIe siècle, pour se,développer surtout sous la dynastie Tang.

Depuis, en Chine, il en existe de toutes sortes et de toutes formes. Selon les époques, les influances, les "sectes" (le "Chan" est une secte/école bouddhiste, tout comme le tantrisme ou encore le "Tiantai"), l'art religieux bouddhiste chinois a subi quelques évolutions, presque toujours étrangères.

Le modèle de la Pagode dite de style Vajrasana vient de l'Inde, des monuments érigés à la glorieuse mémoire du Bouddha Caya. "Vajra" en sanskrit voulant dire "diamant" et "sana", "trône"(il existe la secte du Vajrayana!), on surnomme souvent ces édifices "pagodes du trône de diamant". Un exemple de pagode Vajrasana en Inde : La pagode de Mahabodi.

Il semblerait par ailleurs que la pagode de Pékin soit un des tous premiers modèles monumentals de Chine, construite sur un plan offert avec les reliques. Bien entendu, comme toute oeuvre inspirée d'un modèle, elle n'en est pas l'expression parfaite, la copie irréprochable. Les architectes chinois, qui ne possèdaient que des plans, ont fait des monuments à partir de tracés, sans jamais avoir vu l'original!

Wutasi-pagode.jpg Voici ce qui caractèrise la pagode de type Vajrasana :
-Une base, plus ou moins élevée. En Inde, l'original est très peu élevée. En Chine, elle fait souvent plusieurs mètres de haut.
-Cinq pagodes au dessus de cette plateforme. Elles représentent les 5 sommets du Mont Suméru, le mont mythique des bouddhistes, mais aussi les 5 Dhyanis Bouddhas.
-4 des pagodes sont orientées aux points cardinaux, la 5eme est au centre.
-La 5eme pagode au centre est plus élevée. En Inde la différence est fortement notable, pas toujours en Chine.


 Ces règles sont en général plus ou moins bien appliquées!

Chaque petite pagode servait à abriter la statue d'un Bouddha en particulier.
Au Nord, le Bouddha Amoghasiddha dit Bukong Chengjiu, le moins important. Sa couleur est le vert.
A l'Ouest, le Bouddha Amitâbha, le quatrième. Sa couleur est le rouge (le crépuscule).
Au Sud, le Bouddha Ratnasambhava dit Baosheng, le troisième dans la hiérarchie. Sa couleur est le jaune
A l'Est, le Bouddha Akshobya, le second. Sa couleur est le bleu.
Et au centre, le plus important, le Bouddha Mahavairocana. Sa couleur est le blanc.

Chacun possède ses attributs et monture propres, qui ornent la base et les pagodons. On trouve le Lion, le Cheval, l'Eléphant, le Paon et le Garuda (créature mythique, mi-homme mi-oiseau, symbolisant la transition vers une nouvelle dimension de conscience).


Wutasi-pieds-de-bouddha.jpgLa pagode Vajrasana de Zhenjue
Ses dymensions sont assez imposantes. Elle mesure pas moins de 17 mètres de haut en totalité. La base culmine à 7,7mètres, faisant que sa pagode centrale monte à presque 10 mètres avec sa coiffe de sommet.
Chaque 4 petites pagodes est surmontée d'un toit carré pyramidal à 11 étages, quant à celle du centre on y compte 13 étages.

 La plateforme est ornée de très nombreux motifs en bas relief, tout comme les étages des pagodes. On trouve entre autre des dévarajas, des arhats affrontant tigres et dragons, des empreintes de pieds de Bouddha, des bodhisattvas, des Bouddhas, les 8 trésors, des gardiens, des arbres Bodhi, la Roue de la Loie, des vases, des lotus et pétales de lotus et des inscriptions en sanskrit.

Le socle est en fait creux et une porte est permet d'y pénétrer. La porte est surmonté d'un petit avant-toit recouvert de tuiles vernissées, totalement propre à l'architecture chinoise.

Au de là de la pagode, le temple Zhen Jue abrite aussi dans ses bâtiments le musée de sculpture sur pierre de Pékin.


Informations supplémentaires :
Nom du site en chinois : Wuta Si  (五塔寺)
Lieu : Quartier Haidian au Nord-Ouest de Pékin, non loin du Parc zoologique, avant le troisième périphérique.
Pour s'y rendre : Bus N° 320, 332, 717, 941,601, 612, 27 et Trolley bus N° 102, 103, 105, 111.
Heures d'ouverture : 9H - 16H
Fermé le lundi!!
Prix de l'entrée : 20 Yuan

Loin des sentiers battus et des sites noirs de touristes, c'est un lieu paisible et calme, oublié des guides de tourisme. N'hésitez pas à pousser la curiosité au delà du zoo de Pékin (qui entre nous ne mérite absoluement pas la visite... même pour voir deux pauvres Panda géants derrière des grilles!!) et percer le mystère de ce monastère désaffecté et retiré.


Bonne visite et Have Fun!

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Pékin
commenter cet article

commentaires

Claude 18/01/2008 20:00

Un petit salut en passant : :0014:

Chen Jie 18/01/2008 20:15

Bonsoir Claude!

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement