Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 12:27
pots-vin.jpgAujourd'hui pour la Saint Vincent, fête des assemblages dans quelques vignobles de France (Champagne et Bourgogne en particulier!), je vous propose un article sur le Vin en Chine...

Dans sa course vers la modernité, la Chine d'aujourd'hui se tourne de plus en plus vers les mondes du luxe et des plaisirs occidentaux. Mais pour autant, auriez-vous imaginé que l'Empire du Milieu connaissait le vin depuis plus de 2000 ans?!


-Première apparition :
Tout commence sous la dynastie Han un peu plus de 100 ans avant notre ère. Règne alors Wudi (-140 à  -87), l'empereur despotique du grand historien Sima Qian (premier historien de l'Histoire de Chine connu!). La Chine d'alors n'est que consommatrice d'alcool de céréales, mais à l'Ouest de son empire, dans le Xingjiang actuel, le peuple des Wan cultive le raisin (toujours cultivé vers Turpan) et en produit un alcool : le vin de raisin! 
Wudi, en entendant parlé par ses espions, veut absoluement gouter et copier! Finalement, il était bien chinois!! ^__-
Appréciant ce nouveau brevage, il impose la plantation du premier vignoble de l'Empire du Milieu, au Shaanxi, pour fournir sa cour à Chang'An (Xi'an).
Sous la dynastie Han le vin va prendre la place de la boisson la plus couteuse et la plux luxueuse. Brevage des rois et des princes, il coute si cher que le sens de "pot de vin" prend toute son importance pour les fonctionnaires corrompus!
Mais voila, la dynastie périclite quelques 200 ans plus tard, pour s'éteindre définitivement en 206 de notre ère. Le rêve de Wudi redevient poussière et la culture du vin disparait avec ses descendants... 

-Deuxième apparition :

Pendant 1000 ans le vin reste une boisson oubliée de l'Empire du Milieu. C'est seulement avec l'incorporation de la Chine dans l'Empire Mongole, et l'avénement de la dynastie Yuan, que le vin refait surface. Grands amateurs de vin de raisin (les chinois "han" préférant le "vin" de riz!), les nouveaux seigneurs sous le Ciel développent dans tout leur empire la culture du vin et de l'ivresse!  Ils insitent même les "han" (terme pour l'ethnie chinoise) à utiliser le vin en bien sacrificiel dans les temples...

Pour autant, en 1368, à la chute des Yuan et l'avènement des Ming, la culture du vin en Chine retombe dans le néant. Les Ming n'appréciant pas ce qui vient de l'envahisseur, le vin est banni de l'Empire du Milieu et les fils du Ciel retourne à leur Bai Jiu (alcool blanc de riz, souvent très fort).

-Renaissance :
Jamais deux sans trois, cette fois ce sont les occidentaux qui l'apporteront dans leurs bagages au 19eme siècle. Mais le tout premier vignoble de la Chine Moderne est planté en 1892 par un chinois d'outre-mer, Zhang Bishi. Il s'installe à Yantai , petit port de pêche du Shandong (région à l'Est de la Chine, avançant vers le Japon), et fonde la Zhang Yu Wine Company, avec l'aide de français et d'italiens. Le vignoble existe encore de nos jours et se visite!

L'histoire du vin n'est qu'à ses débuts en Chine. Dans les années 1950/60, les vignobles chinois se multipliants sous l'effort communiste, commencent à reproduire les vins d'Europe de l'Est (influances du bloc russo-soviétique, frère de la Chine Maoiste). Seulement le vin n'est pas encore entré dans la culture chinoise... 

dragon-seal.jpg-L'ère du vin chinois :
Le grand bond en avant de la viniculture chinoise aura lieu dans les années 1980, avec l'avènement de Deng Xiao-Ping et la fin de la Révolution Culturelle. Le Chat pouvant être noir ou blanc, les occidentaux se tournent vers la Chine progressivement pour y investir. La production s'intensifie et petit à petit les chinois des villes se tournent vers les vins, occidentaux ou chinois.

L'émergeance d'une classe moyenne marque le dernier coup de pouce. Aujourd'hui en Chine les consommateurs fidèles de vin sont encore peu et se concentrent dans les grandes agglomérations. Mais pour autant les grandes villes chinoises sont plus peuplées que tout le territoire américain...

Ces dernières années, le vin compte comme 1% de la consommation annuelle d'alcool, la bière et les alcools traditionnels tenant la dragée haute au nouveau venu.  En 2005, la consommation annuelle par hébitant était de 0,5 litre, tout en sachant qu'une grande majorité de la population chinoise ne doit pas avoir les moyens (financiers et accès) de boire du vin...
Les importations de vins étrangers montent en flèche chaque année, même si proportionnellement une bouteille importée sera vendu trois fois plus chère qu'un vin local. Les joint-ventures se multiplient, et l'Etat lui-même investit fortement.

La réputation du "French Paradoxe" est le moteur d'une publicité massive pour le vin rouge sec (le french paradoxe étant qu'à petite dose régulière le vin rouge est bon pour la santé). C'est en allant dans ce sens que l'Etat chinois a créé, en joint-venture avec la France, une école d'Oenologie à Tai Shi, sur la frontière de la Mongolie Intérieure. Les formateurs, le savoir faire et les sépages sont français, les éleves, les murs et le sol sont chinois.


Reste, selon Olivier, d'Un Fontainois à Pékin, d'éduquer les chinois à la consommation du vin!!

Quelques grands producteurs :

Changyu Wine Group Co.
Yantai Weilong Grape Wine Co.
Great Wall Co.
Dynasty (Sino-français installé à Tianjin)
Dragon Seal



Pour plus d'informations et compléter cet article, je vous invite à visiter mes sources :
-Le vin en Chine, Un fontainois à Pékin.
-Vins des globes en Chine.
-Les grands producteurs de vin chinois.

Bonne Saint Vincent et Have Fun!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Chine d'aujourd'hui
commenter cet article

commentaires

Annak 03/02/2008 19:24

Vraiment superbe ton design :)

Chen Jie 03/02/2008 19:36

Merci Annak, je n'en attendais pas tant d'une des modos qui a pas mal contribué à m'aider sur le forum ^__-

monique 26/01/2008 22:24

j'ai dû boire une fois du vin de vigne mais j'aimais beaucoup la bière chinoise

vinnce 24/01/2008 13:46

Hé bin je savais pas , et la biere? bon après midi Chen jie :0010:

missblandine 23/01/2008 22:27

Bonsoir, c'est très sympa à toi d'être venue me "visiter" je découvre moi aussi ton univers au travers de ton blog et ta profonde passion pour la chine. Je voyage avec toi depuis ma Bretagne profonde (29) ! lol
bonne continuation- A bientôt je reviendrai de voir .

Chen Jie 23/01/2008 22:30

Merci de ton passage Blandine ^__-Heureuse que le voyage de découverte t'ai plu!!

Lunalithe 23/01/2008 22:10

Voilà ton cadeau d'anniversaire: un deuxième commentaire ^^

Je trouve l'étiquette cabernet sauvignon super jolie avec les idéogrammes chinois ^^ Je suis curieuse, quel goût ça a du vin de riz?... Je ne savais pas que ça existait. Tu as déjà goûté?...
Bisous Chen Jie ^^

Chen Jie 23/01/2008 22:16

Et le saké des japonais? tu crois que c'est quoi?! :0036:Juste que le "sake" et les alcools chinois, c'est comme comparer de la bière avec du wisky, on utilise les même ingrédients mais pas le même procédé!!Les européens appellent souvent à tord l'alcool de riz "sake"... Le sake est à peine plus alcoolisé qu'un vin, alors que les vins de riz chinois sont au bas mot à 25% d'alcool...tu le sents passer! ^__-

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement