Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 18:30
Ce dimanche je vous propose un voyage... à la campagne!!
Là où l'eau et la terre font de la gadoue, là où il y a des vaches, là où il faut des bottes et un parapluie pour pouvoir avancer. Prévoyez manteaux chauds et capuches, bottes en caoutchou et des vêtements pas trop salissants!!

Où je vous emmène? Et bien... devinez! ^__-
La Normandie en hiver?? Que néni!! La Bretagne? Plus loin, bien plus loin...
Comme personne n'a trouvé, vous voila embarqué de force pour le Guangxi. 

undefined
undefinedLe Guangxi, c'est le sud de la Chine, à l'Ouest du Guangdong (comme son nom chinois l'indique... dong : est, xi : ouest), à l'Ouest de Canton si vous préférez. Là bas tout n'est qu'eau, terre, roche et... verdure!
Pour vous aidez à connecter les neurones en ce dimanche finissant, la ville la plus visité du Guangxi se nomme Guilin!

Aaahhhhh!!! Je vous vos yeux qui s'illuminent... Oui, vous voyez mieux où s'est maintenant. Mais non, je ne vous mène pas en bateau, euh je ne vous emmène pas en croisière sur la rivière Li... Je vous ouvre les portes d'un petit village de là-bas. Attention, les photos dates de 1993, aujourd'hui vous je croiseriez plus de petits vieux en costumes Mao... Les temps changent!

Il y a 25 ans, on visitait la Chine comme si s'était une expédition, un voyage d'exception. Aujourd'hui, on fait des voyages scolaires (non linguistiques) en Chine pour adolescents en mal de dépaysement...

undefinedDe ce fait, l'industrie du tourisme sur place s'adapte et ses acteurs aussi. Ce qui ont visité la Chine plusieurs fois, comme moi, s'en seront rendu compte surtout dans les villes.
Les villes poussent comme des champignons et s'étendent, comme les lotus l'été venu dans les lacs...
Cependant, on le sait, pendant que les citadins avancent de 100 mètres, les paysans en Chine reculent de dix mètres. La pauvreté et une vie difficile les poussent à changer de route, partir pour la ville, partir pour les miroirs aux allouettes que sont Shanghai, Canton, Hong Kong, Shenzhen...
Alors quand on retourne sur place, dans la campagne, 25 ans plus tard, on s'attend à retrouver un monde à l'identique, des modes vestimentaires identiques, des maisons identiques...

Ceux qui, il y a 25 ans, labouraient leurs champs préfèrent ramer une fois par jour pour guider les touristes, chinois ou étrangers, sur un des petits affluants de la rivière Li. Les maisons qui se construisaient en briques de pisé, se font aujourd'hui en parpin de béton. Les buffles d'eau sont toujours là, mais le tracteur au grosse roues de fer permet de faire en une journée ce qu'on faisait avant en une semaine. Sur le bord des champs, regardant les autres travailler, les vieillards ont depuis longtemps abandonnés leur costume d'ouvrier (ce qu'en Occident on appelle le "costume Mao"), ils portent jean, tee-shirt et basquets comme leurs petits enfants!

undefined
La saison touristique étant surtout en été, l'hiver on s'occupe un peu de sa ferme. Mais au beaux jours monsieur part prêter ses bras fort pour promener les touristes.
La vie n'est pas pourtant rose autour de Guilin, mais pour le touriste qui arrive aujourd'hui, il n'a pas toujours conscience qu'il croise là les mieux lotis de tous...

undefined
Adaptés au monde d'aujourd'hui, les autorités aussi savent ce qui plait aux touristes et ce qu'il ne faut pas montrer. Les fermes font encore parties de certains circuits, mais plus rarement. Depuis la région de Yangshou propose mieux : des grottes, des parcs regroupant et expliquant les minorités locales (qui à dit zoo humain??), des spectacles et des sons et lumières...

undefinedIl est probable que ce vieux monsieur n'ouvre plus depuis longtemps sa porte aux cars de touristes européens. Ni sa famille, si elle vit encore à la campagne.
undefined Quelques vues de l'intérieur de cette maison chinoise du sud, aux murs en briques de terre et paille, au sol de terre battue et aux chaises en bambou local!

Si vous observez bien derrière le vieil homme, dans le coin à gauche de la photo, vous constaterez qu'habiter une maison en pisé n'empêche pas d'avoir une bonne vieille télévision!!

Dernière chose, le nouvel an chinois n'était pas bien loin en arrière au moment de la photo, car les sentences parallèles de la porte de la cuisine sont bien rutilantes. ^__-


undefinedEt pour clore la promenade, je vous avez promis des vaches... désolée! C'est des buffles! :0036:


Bonne promenade et Have Fun!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Photos de Chine
commenter cet article

commentaires

nicolek 21/02/2008 08:19

coucou
je viens de découvrir ton superbe blog très intéressant....merci
bises nicole

Chen Jie 21/02/2008 08:23

Bonne visite ^__-

Julien 04/02/2008 14:59

Un peu de tendresse dans ce monde de brutes ne fait pas de mal. Les "autochtones" ont l'air très sympathiques et semblent en dehors de l'animosité des villes. Tu as bien fait de préciser que les photos dataient de 1993.
Quoiqu'il en soit, c'est un beau dépaysement. Très bel article, une fois de plus.

Chen Jie 04/02/2008 15:02

Merci de ton passage Julien ^__-

Lunalithe 04/02/2008 12:38

Quel beau reportage photos ^^ On sent beaucoup de tendresse dans tes propos, beaucoup de nostalgie aussi quand tu parles de l'évolution... forcée... de ces petits villages où il faisait bon vivre ^^ Le capitalisme n'est effectivement pas la meilleure invention de siècle, le mercantilisme non plus, mais ces braves gens doivent bien survivre.
Il est trop mignon le petit chat du vieux monsieur ^^

Chen Jie 04/02/2008 12:50

Faisait bon vivre... non, tout de même pas!!Mais le problème de la Chine aujourd'hui est que la terre appartient à tous et à personne, c'est un état communiste et donc le sol est à l'état. Sous le couvert de dire que la terre est à Tous, elle est surtout aux grands pontes de la bureaucratie chinoise. A l'opposé dans les villes, on peut être propriétaire de son appartement, de sa voiture, s'enrichir, créer une société. Si la campagne chinoise se meurt, c'est tout de même le grenier à riz du monde qui se meurt! Il faut aussi savoir qu'actuellement en Chine, depuis plusieurs mois, se monte une rébellion du petit peuple des campagnes, des agricultureurs qui louent leurs champs à l'Etat pour survivre... Cette rébellion est tue par le gouvernement chinois, les membres arrêtés, emprisonnés... Mais pourtant comme un chateau de carte, la rebellion touche petit à petit les provinces après les autres. Voila, tendresse je ne sais pas, mais peut-être que ce qui révolutionnera la Chine du 21 siècle ne viendra pas des université prestigieuses des mégapoles!!

Quichottine 03/02/2008 20:43

J'aime bien quand tu m'emmènes promener...

Enfin, tant que tu ne m'envoies pas balader, tout va bien !

Chen Jie 03/02/2008 21:02

La prochaine fois tu veux que je t'emmène en bateau?! :0036:Bonne soirée ma fidèle voyageuse :0010:

Michka dit Le Pirate :0091: :0010: 03/02/2008 18:48

merci pour la balade...surtout les buffles!
:0010:

Chen Jie 03/02/2008 18:51

Ba ouais... on va voir les buffles?! :0036:

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement