Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 20:45

Tiantan1-S.jpgPékin est vaste, comme vous l'avez certainement remarqué, le centre historique (si on peut parler de centre historique) occupe déjà une place importante avec le plus grand palais au monde (la Cité Interdite), mais il faut y ajouter le vaste espace vert, situé au Sud-Est de Tian'anmen, qu'est le Temple du Ciel.

Pour les pékinois le Temple du Ciel, Tiantan de son vrai nom, est avant tout un parc, un lieu de détente en plein coeur du quartier de Chongwen. Rien que 270 hectares plantés d'arbres, percé d'allées et idéale aujourd'hui pour la gymnastique matinale des citadins à la retraite.

Pour le touriste ce lieu renferme l'histoire ancienne du gouvernement impérial mais aussi la vie moderne de la Chine actuelle, deux raisons d'y passer du temps!
Attention, vous plongez dans le bleu... ^__-


Historique :
Sa construction débute en 1406, sous la férule de Yongle le grand empereur batisseur de Pékin de la dynastie Ming, et ne s'achève qu'en 1420, approximativement en même temps que les travaux de la Cité Interdite.

Mais certains éléments furent ajoutés, complétés plus tard. C'est le cas du petit temple rond de la Voûte Céleste Impériale, érigé vers 1530 et restauré sous les Qing.

Si le magnifique temple de la Prière pour les Bonnes Moissons s'élève vers le ciel pas toujours bleu de Pékin depuis 1420, n'espérez pas avoir devant vous un batiment qui a cotoyé les grands empereurs de Chine.
Il se trouve que de par sa taille il attira la foudre un triste jour de 1889 et fut incendié. Par chance, la bureaucratie impériale chinoise étant ce qu'elle fut, concervatrice en tout, retrouva les plans d'origine et la merveille fut réédifiée l'année suivante.

Le magnifique tertre de l'Autel cu Ciel fut construit en 1530. Mais la vision actuelle date d'un remaniement de l'époque de Qianlong (dynastie Qing) vers 1749.


Le rôle du Temple du Ciel :

Qu'importera les dynasties, Ming ou Qing, les fils du Ciel y viendront deux fois par an, à l'équinoxe de Printemps et au solstice d'Hiver, prier Shangdi (l'empereur céleste dont ils ont reçu le mandat céleste pour diriger l'Empire du Milieu).

A l'équinoxe de Printemps, l'empereur en place venait soliciter les faveurs de Shangdi (littéralement : le Seigneur d'en Haut) pour lui accorder sa confiance ainsi que de bonnes récoltes au peuple. Après une nuit passée au Palais de l'Abstinence (Zhaigong), la cérémonie se passait essentiellement au temple de la Prière pour de Bonnes Moissons.

Au solstice d'Hiver, l'empereur venait faire son rapport à Shangdi, comme un membre de l'administration céleste en charge du Terre.  La veille, il quittait la Cité Interdite en compagnie des hauts dignitaires et princes de sang.
Il arrivait enfin au Palais de l'Abstinence, à l'Ouest du complexe du Temple du Ciel, et y passait seul la nuit à se préparer spirituellement.
Le jour venu, il passait d'abord prier au temple de la Voûte Celeste Impériale (Huangqiongyu), puis à l'autel du Ciel il venait informer Shangdi des faits marquants de l'année écoulée. Accompagnant ces rites d'un sacrifice (préparés aux cuisines sacrées à l'Est du complexe), il implorait la clémence de l'empereur céleste.


Ce qu'il ne faut pas rater au Temple du Ciel

Qu'importe par où l'on entre, Nord, Est, Sud ou Ouest, tout est possible. Mais il ne faut pas oublier un élément à voir, chaque avait sa place importante dans la litturgie de la religion impériale.

undefinedPlan du site du Temple du Ciel, © Lonely Planet Guides.

Tiantan2-S.jpgTemple de la Prière pour les Bonnes Moissons :
Si comme moi vous entrez par le Nord alors, après voir payez votre billet, vos pas pour méneront vers le temple de la Prière pour les Bonnes Moissons. Il s'agit de ce célèbre batiment, que nous voyons tous comme icone de Pékin, avec trois toits de tuiles vernissées bleues. Il est le plus haut batiment du complexe et souvent la raison de votre venue en ce lieu!

Il mesure 40 m de haut pour 30m de diamètre et ne comporte aucun clou. Totalement fait de bois, de tuiles vernissées bleue et de kilos de peintures, il est soutenu par 28 colonnes.

Les quatres piliers centraux, nommés "longjingzhou", du haut de leurs 20 mètres, symbolisent les 4 saisons et soutiennent la première et plus haute toiture. Un second cercle de 12 colonnes, soutenant la deuxième toiture, symbolise les 12 mois de l'année, quand aux 12 derniers, ils évoquent les 12 veilles de la journée selon le rythme traditionnel du temps dans la Chine ancienne. Ces 12 veilles faisaient chacune l'équivalent de 2 heures modernes.

Enfin, en son centre, la dalle de marbre veiné est nommée pierre du Dragon et du Phénix, autrement dit de l'Empereur et de l'Impératrice.

undefinedLe Pont aux Marches Vermillon :
Un pont? Où ça? Il n'y a pas de rivière sur le plan!
Non, en fait de pont, il s'agit d'une longue et large chaussée légèrement courbe. Les chinois aimant parler par image, et du fait que cette chaussée relie la salle des bonnes récoltes (autre nom du temple de la Prière pour les Bonnes Moissons) au temple de la Voûte celeste Impériale, elle forme comme un pont au milieu du parc entre les deux éléments architecturaux.

Large de 30m et longue de 440, elle est pavée de briques. Ce n'est pas un monument remarquable si l'on est pas au courant de ce que foulent nos pieds. Par beau temps et hors période de ravalement de façade, c'est l'endroit idéale pour prendre la salle des bonnes récoltes en photo.

undefinedLe mur des échos :
Il s'agit de l'enceinte entourant le temple de la Voûte Céleste Impériale, faite de pierre grise, coiffée de tuiles vernissées bleues, elle forme un cercle de 65 mètres de diamètre.
Si vous voulez tester la véracité de la légende, il faut être deux. Placez vous chacun diamètralement opposé, face au mur. Puis l'un mumure ce qu'il désire aux pierres, l'autre doit l'avoir entendu.
Seulement quand il y a foule, c'est moins évident d'entendre!! :0036:

Le temple de la Voûte Céleste Impériale :

Quelques mètres à peine et il est là...
Loin d'être aussi impréssionant que le son grand frère des Bonnes Moissons, ce pavillon rond était pourtant très important. Il renfermait les tablettes portant les noms de Shangdi, des autres divinités célestes solicitées par l'Empereur lors de ses prières, et surtout les tablettes des ancêtres impériaux.
De part et d'autres de la coure qui fait face au temple, deux pavillons servaient de remises aux instruments sacrificatoires.
undefined
Là deux voies s'offrent à vous, continuer au Sud, je vous propose de voir plutôt à l'Est...

Tiantan5-S.jpgLes cuisines sacrées :

Voila ce qui se place à l'Est, il s'agit des lieux de préparations des sacrifices, puits, batiments et explications en anglais sur la sélection de bêtes, la manière de les purifier puis de les offrir aux Dieux.
L'ouverture de ce lieu est assez récent, j'avoue ne l'avoir visité qu'une fois, avec les pieds gelés et une faim de loup. Pas de chance les cuisines étaient vides!!

En revenant vers le temple de la Voûte Céleste Impériale, on bifurque au Sud. Et là devant vous se dresse un tertre de marbre blanc, non ce n'est pas une piste d'aterrissage pour secoupe volante!

L'Autel du Ciel :
Vaste plateforme, Yuanqiutan est entouré d'une petite enceinte, tout comme les autres tertres des temples impériaux de Pékin (voir l'autel du Dieu du sol dans le Parc Zhongshan). Il s'agit d'un double mur bas, coiffé de tuiles bleues, vous l'avez compris, c'est la couleur du Temple du Ciel!!
undefined
On accède à l'intérieur de l'enclos par 4 portes, percées au 4 points cardinaux. Ici on entre par la porte Nord. L'enclos est carré, comme la Terre selon la tradition chinoise. Mais le tertre au centre est rond, comme le Ciel.
L'autel est constitué de trois terrasses successives, en gradin, aux quelles on accède par des escaliers orientés. Sous la neige et le verglas, le marbre se révèle être une vraie patinoire, mais la vue qu'on obtient depuis ce petit promontoir vaut largement le risque. On domine ainsi la mer de toits bleus du complexe.

undefined
L'autel était un lieu important pour le culte que dirigeait l'Empereur. De ce fait, il a été élevé selon le chiffre impérial, le 9! Selon la tradition chinoise, les chiffres pairs sont Yin, les chiffres impairs sont Yang, et le Yang c'est aussi le Ciel. Hors des chiffres impairs (1, 3, 5, 7 et 9), le 9 est le plus haut. De ce fait il fut réservé à l'empereur et uniquement à ce qui avait valeur impériale. Nul autre ne pouvait utiliser symboliquement ce chiffre.

undefined Par exemple la totalité des balustes de marbre blanc se compte au nombre de 360, aussi un multiple de 9, et symbolise les 360 jours de l'année lunaire.
On peut aussi remarqué que le dernier étage du tertre est constitué de 9 cercles concentriques, autour de la dalle centrale. Le premier compte 9 pavés, le suivant 18 et ainsi de suite en multiples de 9.

Si l'on se place sur la dalle centrale, légèrement  concave, que l'on s'accroupit et parle normalement, le son sera amplifié. En effet, les architectes chinois maîtres en leur domaine avaient tout prévu pour que les officiants entendent les paroles de l'Empereur agenouillé sur l'autel, le cercle de balustres font office de caisse de résonance.

En redescendant de l'autel, ne manquez pas les immenses braseros de bronze dans l'angle Sud-Est de l'enclos. Ils servaient aux sacrifices...


Mais attention, si vous entrez par le nord, n'oubliez pas de ne pas sortir sans avoir été au kiosque de la longévité.
Il s'agit d'un pavillon double de forme circulaire. Il est exceptionnel car unique en Chine.
Les chinois traditionnellement aiment ce qui est en double. Pour le chinois, ce qui est bon va par paire. Alors il existe deux pavillons doubles dans le parc. Ils sont proches l'un de l'autre et se trouvent dans le Nord-Ouest du Parc. Le plus simple est de se diriger vers la porte Ouest puis de remonter une petite allée longeant l'enceinte du jardin. Au bout vous déboucherez sur une merveille!

temple-du-ciel-17ptS.jpg Temple-du-ciel-18ptS.jpg



Tiantan.gifInformations complémentaires :

Nom du site en chinois : Tiantan Gongyuan (parc de Tiantan) 天坛公元.
Nom du site en français/anglais : Temple du Ciel/Temple of Heaven
Adresse : Tiantan donglu, Chongwen district.
Horraires d'ouverture du parc : 6h - 21h
Horraire d'ouverture du temple : 8h-18h
Prix d'entrée du parc : 10 Yuan (5 Yuan pour les étudiants)
Prix d'entrée au temple : 20 à 35 Yuan selon la saison.

Comment s'y rendre :

En métro : station Chongwenmen + bus 120 (ou continuer à pied)
En bus : la ligne 106 vous laisse à la porte Nord, les lignes 120 et 203 à la porte Ouest.

Conseils :
La bonne période : l'hiver ou l'automne.
Période déconseillée : le week end et les vacances nationales, les pékinois envahissent le parc. C'est une bonne découverte pour l'occidental curieux, moins agréable pour le touriste qui vient là pour faire de belles photos.


Bonne visite et Have Fun!!

Customer Reviews at eShopperForum.com


Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Pékin
commenter cet article

commentaires

Jim 17/03/2008 13:47

J'en ai encore pris plein mon imagination ^^
Merci Chen Jie!

sugi la fourmiz 12/03/2008 19:09

Kikou :-)
Comme promis j'ai lu ton article ;-)
Ce fut vraiment fort intéressant!
Merci pour cette balade au parc du temple du ciel!!!!
Je te fais pleins de gros bisous
Sugi la fourmiz

Chen Jie 12/03/2008 19:15

de rien!

vita 12/03/2008 14:56

Je t'emènes comme guide ds un prochain voyage en Chine....Quand???That's the question?VITA

Chen Jie 12/03/2008 14:57

Je suis partante!! ^__-

monique bluesy 11/03/2008 22:22

je ne souviens pas avoir vu le kiosque de la longévité ! il ne devait pas faire partie de notre visite guidée ! quel dommage ! il va falloir que j'y retourne ! je ne sais pas par quelle porte nous sommes entrés : on a tout de suite traversé cette longue galerie où les gens chantaient , jouaient de la musique, ou au majong. C'était un endroit très agréable. Ton article est formidable !!!

Chen Jie 11/03/2008 22:25

Probablement à l'Ouest ^__- Merci Monique. Oui, il faut y retourner... Je l'ai bien visité que trois fois mais j'avoue que j'y retournerai bien demain si je pouvais!!

Charlotte 11/03/2008 21:06

c super beau , merci de me faire voyager ^^

Chen Jie 11/03/2008 21:09

Et maintenant faut payer!! :0036:

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement