Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 13:00
Voici un nouveau manga hors norme que je vous propose, de ceux que l'on range dans la section Seinen faute de leur trouver une vraie place ailleurs!


Le Japon est un des premiers pays au Monde aimant déguster les vins français, depuis quelques décennies, ajoutant à cela qu'il est certainement à ce jour le plus gros consommateur de Beaujolais Nouveau (oui, je sais, ce n'est pas une référence) et fier tous les ans d'être le premier à le déboucher.

Forcément, il fallait se douter qu'une mode de l'Oenologie allait naître sur l'archipel nippon. Face à cette fièvre du vin (qui se développe depuis les années 90 environ), le monde du Manga n'a pas résisté à l'invasion. Au Japon on ne compte plus les séries narrant les aventures d'un jeune sommelier ou d'un amateur chevroné des grands vins du Monde. Alors voila qu'après leur avoir envoyé des bouteilles, ils nous expédient en retour de la lecture!

"Les Gouttes de Dieu" est donc un manga traitant d'Oenologie, présentant le Vin aux néophites, comme Hikaru no Go présente le Jeu de Go.
Vous n'y connaissez rien? Vin, cépage et terroire sont des mots de chinois pour vous?
Qu'à cela ne tienne! Le Héro de l'histoire n'y connait pas beaucoup plus que vous et va découvrir ce monde qu'il hait profondément en se faisant légèrement forcer la main par son père!!


Résumé de l'éditeur :
Fils d'un Oenologue reconnu, Shizuku Kanzaki n'a aucun goût pour le vin. Malheureusement, son père décède et, alors qu'il pensait profiter tranquillement de son héritage, Shizuku découvre qu'il a un frère adoptif. Pire, le testament de son père les met au défi de découvrir 12 grands crus ainsi que le meilleur de tous, Les Gouttes de Dieu.
Voila Shizuku lancé sur une enquête d'un nouveau genre, au beau milieu des vins, cépages et des saveurs...


Mon résumé du premier tome :
Shizuku Kanzaki est un jeune homme brillant récemment diplomé qui travaille au siège de la grande compagnie japonaise de bières la Taiyo. Le gros soucis de Shizuku : c'est son père et sa renommée de meilleur oenologue japonais. Il n'a de cesse de vouloir faire oublier qu'il est le fil d'un homme aussi influant et faire ses preuves lui-même dans le monde qu'il choisira. Pour le coup, c'est celui des bières!

Lors d'un repas avec le directeur de la Taiyo dans un grand restaurant de Tokyo, Shizuku fait l'impair d'insulter son supérieur en corrigeant ses dires sur le Vin français. Par la même occasion il rencontre une jeune apprentie sommelière des plus charmantes!
Pour son plus grand malheur, le lendemain, le voila transféré à la direction des Vins de la Taiyo Beverage co.
Cependant une autre triste nouvelle fait surface : la mort de son père. A l'ouverture du testament, Shizuku découvre que son honorable paternel lui réserve une dernière surprise de taille. Pour lui forcer une dernière fois la main à l'Oenologie, il le pousse à concourir contre un de ses élèves, qui se trouve aussi être son fils adoptif. Si Shizuku gagne, il héritera de toute la grande collection de grands vins de son père, ainsi que de la maison de son enfance. S'il perd, il n'aura rien et perdra tous ses droits en tant que fils de la famille Kanzaki.

Ce n'est pas l'amour pour la maison familliale qui pousse Shizuku à trouver un moyen de contrer le testament de son père, mais la volonté que le patrimoine familiale ne tombe pas entre les mains d'un inconnu aussi détestable et hautain que l'homme choisi par son père.

Courant demander l'aide de Miyabi Shinohara, la jeune sommelière, et avec le concour de tous ceux qui leur prêteront main forte, Shizuku va relever le défi et reprendre avec ardeur ses études oenologiques!



Style graphique de l'oeuvre :

Sur un scénario singulier, cultivé et envoutant, le style graphique des "Gouttes de Dieu" se fait velour, ni trop tapageur ni trop baclé, s'accordant parfaitement à l'histoire.
Shu Okimoto possède un trait sobre et clair, démontre qu'il sait correctement utiliser les trames et dessiner des décors français avec justesse. Tous ces points font de ce manga une valeur sûre même si pour le moment il n'y a qu'un seul tome pour en juger.

Le contenu est à la hauteur de la couverture, le lecteur n'a pas à se sentir bafouer en ouvrant le tome à n'importe quelle page. De même la couverture n'est pas trop tapageuse ou trop sobre pour l'intérieur... chose pas si courante mais le style est régulier, tout simplement mature!


Scénario :
Le scénario est l'oeuvre de Tadashi Agi, un passionné du vin tombé par hasard dans le tonneau! Il vous met bien en garde de ne pas trop consommer en lisant... :0036:
Agi parvient à conjuguer aventures, mystères, culture du vin et de la France et vie japonaise moderne avec art, nous offrant une étude passionnante d'un brevage forcément célèbre en France, mais souvent bien méconnu de la majorité, au travers d'un miroir japonais.
Cela ce lit comme on boit un très bon vin... c'est quand on a fini que l'on se rend compte combien c'était bon!


Bonus :
Un très bon lexique, clair et bien construit, vous apprend les bases de l'oenologie et la culture du vin français. Prévu au départ pour les lecteurs japonais qui ne sont pas nés dans cette culture, il peut vous aider grandement à mieux comprendre les cheminements de l'histoire.
Des schémats entre autre vous présentent la classification des Bordeaux et des Bourgognes... La base de tout!
Vous allez pouvoir briller de votre science de l'oenologie au prochain diner de famille.


Note supplémentaire :
Le tome 2 est un vrai régal, assurant la continiuté qualitative du premier opus, dessin, personnages et scénarios sont de haut niveau pour une histoire toujours aussi passionante et garantissant déjà de très bonnes lectures à venir!

Pour conclure cet article, je dirai qu'il s'agit d'une oeuvre à consommer avec aucune modération! ^__-


Carte d'identité du Manga :
Titre original : Kami no Shizuku
Titre français : Les Gouttes de Dieu
Scénariste : Tadashi Agi
Dessinateur : Shu Okimoto
Année d'édition au Japon : 2005
Année d'édition en France : 2008
Editeur japonais : Kodansha
Editeur français : Glénat
Nombre de tomes au Japon : 14 tomes (en cours)
Nombre de tomes en VF : 2
Prix indicatif : 8,99 €


Bonne lecture et Have Fun!

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Manga
commenter cet article

commentaires

A_girl_from_earth 11/12/2008 15:46

J'ai eu une véritable révélation pour le vin grâce à ce manga dont il me tarde de lire les tomes suivants! Merci d'en avoir parlé ici, je serais certainement passé à côté sinon...

Chen Jie 11/12/2008 19:13


Disons que j'aimais le vin avant, mais comme toi j'ai une sérieuse envie de déguster certains des vins dont ils parlent au cours des recherches des deux héros...
ça met l'eau à la bouche, enfin le vin quoi!! :0036:


Lunalithe 09/06/2008 12:15

Alors ça, c'est une rudement bonne idée! Ils sont forts ces Japonais ^^ Quand plein de petits jeunes en France tentent, vainement, de copier leurs mangas préférés et d'y intégrer une culture qu'ils ne maîtrisent pas du tout, les japonais eux, s'intéressent à la culture française! La classe quoi! Graphiquement, ça a l'air très beau! A découvrir donc ^^

Chen Jie 09/06/2008 17:47


C'est très beau et l'histoire est passionnante au moins pour le premier tome... j'attend la suite avec impatience.


Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement