Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 20:20
"Ai Suru Hito, cours de séduction en 20 leçons" est la toute première oeuvre de Yuki Yoshihara sortie en France (Darling, Itadakimasu...). Voici une bonne introduction au monde du Josei.


Mais qu'est-ce que le Josei?!
Humm, messieurs vous connaissez tous (forcément... ^__^) les mangas aux jeunes femmes court vêtues, aux fortes poitrines et au poid chiche dans le cerveau... Disons que les mangakas japonaises ont voulu un peu d'équité dans ce Monde de fous, voici son pendant pour les femmes!!

Cette explication est donc à prendre dans le sens de l'humour, car le Josei n'est pas seulement sulfureux (Steamy diraient nos amis anglosaxons, chaud pourait-on donc traduire... assez mal), il se veut souvent réaliste, voir burlesque. Les deux pouvant se mêler à volonter. Mais le Josei n'exclue par le fantastique...
Dans tous les cas il narre une histoire d'amour, de façon plus osée qu'un Shojo, entre une femme et un homme (voir souvant plusieurs... la polyandrie n'est pas exclue! :0036: ).
Si le sujet dévie sur l'homosexualité cela se nommera tout simplement un Shonen-ai, un Shojo-ai, un Yaoi ou encore un Yuri...

Chez Yuki Yoshihara, le Josei est relativement réaliste mais fortement teinté d'humour et de scènes burlesques en SD (Super Déformé = personnages avec un petit corps et une grosse tête).
A chaque histoire l'auteur réussit à nous suprendre, mais pour Ai Suru Hito, voici le résumé.


Résumé de l'éditeur :
Mille fois déjà, Sakiko a fait une déclaration d'amour au professeur Chifuyu et mille fois, celui-ci l'a envoyée promener!
Mais loin de se laisser abattre, elle continue de foncer tête baissée. Jusqu'au soir fatique où sa mère s'enfuit pour échapper à ses créanciers, la laissant seule et à la rue!!
Prête à tout pour continuer à payer ses frais de scolarité, et ce afin de pouvoir un jour vivre le grand amour avec le beau Chifuyu, Sakiko décide de vendre son corps...
Jusqu'où une femme peut-elle aller pour celui qu'elle aime? Une comédie sexy et pleine d'humour!



Sous l'humour, le sérieux :

Le sujet de la vie estudiantine, en particulier celui des jeunes japonaises, n'est pas un sujet inconnu du monde du Manga. C'est aussi un sujet brulant de l'actualité japonaise depuis le milieu des années 90, du fait selon les périodes d'une hausse de la prostitution des femmes filles, souvent mineurs.
Se retrouvant devant le cruel dilem de gagner sa vie, Sakiko rencontre forcément la tentation de gagner beaucoup d'argent en peu de temps avec la prostitution...
En plaçant son héroïne dans une telle situation, il va de soi que miss Yuki a voulu faire réflechir ses lectrices, souvent dans les âges de Sakiko.
Pour nous lectrices européennes, c'est l'occasion de comprendre une autre facette de la viie japonaise. Un sujet qui parfois est sous-entendu dans certains Shojo (Ayashi No Ceres, Nana...) mais rarement dévoilé dans toute sa nudité.

Pour autant, ce n'est pas le sujet principal de l'histoire!! N'allez pas croire cela.
Le premier tome démare sur cette idée qui traverse le crâne (un peu vide) de Sakiko, par chance Natsuo lui laissera entrevoir une autre possibilité en lui donnant des cours de séduction... Pour nos plus grands fous rires!!


Délire du trait :
Le style graphique de Yuki Yoshihara n'est pas des plus magnifiques, des plus envoutants, pour autant il est correct, restant emprint d'une très forte influance des codes du "Shojo" (grands yeux des filles, jolis minois masculins...).
S'ajoutent quelques scènes en SD au style propre de l'auteur... On aime ou aime pas! Mais cela entre dans l'humour du scènario délirant. Les dialogues sont particulièrement bien traduits et ficelés.

C'est une histoire qui si elle pêche niveau trait, remonte pourtant dans le sentiment global à la lecture.


Carte d'identité du Manga :
Titre français : Ai Suru Hito, cours de séduction en 20 leçons
Titre Original : Ai Suru Hito
Auteur : Yuki Yoshihara
Editeur japonais : Shogakukan
Editeur français : Panini France / Generation Comics
Année d'édition au Japon : 2002
Année de traduction en France : 2005
Nombre de tomes originaux : 4
Nombre de tomes en France : 4
Prix indicatif : 6,96€


Bonne lecture et Have Fun!

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Manga
commenter cet article

commentaires

Lunalithe 27/06/2008 22:31

Rooh! Comment t'es dur avec le trait graphique !! Je serais trop heureuse moi de dessiner comme ça !! Ou alors, les couv sont beaucoup plus jolies que l'intérieur, et là c'est pas cool.
En tout cas, l'histoire a l'air bien sympa. Et traiter d'un sujet grave avec humour et dérision, c'est la clé pour faire passer le message ^_-

Gros gros bisous Chen Jie :0010:

Chen Jie 28/06/2008 07:35


Juste réaliste, pour moi ce n'est pas le plus beau dessin que je connaisse dans les manga!!
C'est un style basique... tout simplement!


sugi la fourmiz 26/06/2008 12:02

J'adore cet auteur! son humour est décapant! et ces SD me font trooop rire!:0036:
ton article est vraiment bien :-)
C'est vrai qu'avec cet histoire on en apprend un peu plus sur la vie des Japonais!^^
Big bisous
Sugi la fourmiz

Chen Jie 26/06/2008 19:51


Oui, j'aime aussi son humour... le prochain à passer à la casserole de la critique sera probablement Idatakimas! ^__-


Emilie S 26/06/2008 10:24

Tiens je vais l'acheter ce manga ça m'interesse. Au faite est ce que tu as lu "je ne suis pas un ange" de Ai Yazawa?
Bizz

Chen Jie 26/06/2008 19:51


Bonjour Emilie ^__-
Oui, je connais "Je ne suis pas un ange", mais je n'ai pas encore eu les finances pour terminer l'histoire...
Personnellement j'avoue jusqu'alors préférer Nana et Last Quarter chez Ai Yazawa, voir Paradise Kiss. Ses autres titres sont plus enfantins, ils me captivent moins... ^__-


Handi@dy :0016:conférence du handicap:nous aussi on veut du caviar, des rolex et des ray-ban et sortir un CD comme CARLITA! 26/06/2008 00:00

Sur la première couverture, la personne à longs cheveux blonds a la poitrine plate. Effectivement, ambigüité!
Pas facile de briser les tabous dans une culture qui se blinde! Intéressant, donc! BIZ chère CHEN!

Chen Jie 26/06/2008 06:54


Heureuse de te revoir parmi nous @dy!!! :0010:


Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement