Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 17:50
Pour vous ouvrir les portes du vaste monde de l'animation japonaise, je vous propose ce soir la découverte de ce petit chef d'oeuvre des Studios Ghibli et du grand maître Hayao Miyazaki : "Sen to Chihiro no kamui kakushi", autrement dit "Le Voyage de Chihiro".

Début 2002, un tsunami ravage les cinémas d'Occident, renversant tous les préjugés sur les "dessins animés" et autres films d'animation made in Japan, il s'agit ni plus ni moins du "Voyage de Chihiro".

Ours d'Or au festival du film de Berlin en 2002, puis Oscar du meilleur film d'animation en 2003 (sur le territoire même de Mickey!), Miyazaki obtient la consécration d'une carrière de dessinateur, animateur, scénariste et réalisateur bien remplie!


Ghibli, un studio de renom :
L'Occident découvre alors un maître de l'animation au sommet de sa gloire, souvent méconnu avant 2002 malgré le fait que ses productions ont peuplé notre enfance sur le petit écran...

Hayao Miyazaki et Ghibli ne sont pourtant pas des débutants en 2002. A cette époque le studio enchaîne les succès au Japon depuis presque 20 ans.

Tout commence avec la merveilleuse rencontre de deux artistes frères d'âme, Miyazaki et son comparse Isao Takahata, dans les années 60 aux studio de la Toei Company. Les deux hommes murissent alors leur projet de produire ensemble une oeuvre à leur image tout en travaillant sur des oeuvres qui ne sont pas vraiment les leurs, principalement des séries animées.

"Horus prince du soleil" (1965-1968) marque une de leur première collaboration et le tout premier film d'animation sur lequel travail Miyazaki. Mais le film est finalement un échec commercial qui n'aide pas les deux amis...

Après moults péipéties, c'est en 1983, pour le film "Kaze no Tani no Nausicaa" ("Nausicaa de la vallée du vent"), qu'ils réunissent une fine équipe d'animateurs et dessinateurs, c'est la gestation du studio.

Ghibli nait officiellement en 1985 pour la réalisation de son premier grand succès, "Tonari no Totoro" ("Mon voisin Totoro"), film enfantin et adorable sur les aventures de deux gamines perdues par l'absence de leur mère et leur récent déménagement en plein Japon rural.

Depuis lors, enchaînant succès sur succès, tous les 2 ou 3 ans, Ghibli produit une perle de l'animation pour son public japonais. Jusqu'au milieu des années 90, ces chefs d'oeuvres restent le plaisir de l'Asie ou des connaisseurs. Puis le déclic se fait entre 1995 et 2000 en Occident, avec notemment "Princesse Mononoke", le grand frère du "Voyage de Chihiro". La magie opère et l'Europe comme l'Amérique se penchent sur le Japon avec curiosité.

Walt Disney comprend vite quel concurrent se cache derrière Ghibli et obtient en 1995 que Buena Vista International devienne le distributeur exclusif des films Ghibli à travers le Monde, en dehors du Japon. Depuis, c'est surtout à Buena Vista que l'on doit la sortie au compte goutte des films Ghibli...

Totoro ferait-il trembler Mickey? :0036:


Résumé :
Chihiro, petite fille capricieuse et pleurnicharde, est en route avec ses parents pour sa nouvelle maison. Mais alors que son père croit avoir trouvé un raccourci, ils débouchent sur un grand batiment désert à l'abandon.
Curieux, ils décident d'explorer les lieux. Chihiro, peureuse, hésite à suivre ses parents.
Après avoir traversé un long tunel, ils débouchent sur ce qui ressemble fort à un vieux parc à thème abandonné. Au hasard des allées du parc, ils découvrent un restaurant aux tables couvertes de victuailles mais pourtant désert. Affamés, les parents de Chihiro s'attablent alors que l'enfant refuse de goûter quoi que ce soit.

Effrayée mais pourtant curieuse, Chihiro part à la découverte des batiments du parc. La nuit tombant, les lumières s'allument et des ombres se profilent mystérieusement...
Quand soudainement Chihiro rencontre un jeune garçon qui au lieu de lui souhaiter la bienvenue lui crie de fuir immédiatement en traversant la rivière. Apeurée, Chihiro retourne trouver ses parents. Mais lorsqu'elle arrive, ces derniers ne sont plus que des porcs se vautrant dans les plats du restaurant, métamorphosés pour avoir osés toucher la nourriture des invités de la terrible sorcière Yubaba.
Pour ne pas subir le même sort, Chihiro va devoir alors travailler au palais des bains régi par Yubaba. Commence alors son voyage au pays des esprits et des dieux...



Voyage dans la culture nipone :
La magie même de l'histoire du "Voyage de Chihiro" se situe dans ses décors, toujours sublimes puisque signés Ghibli, mais aussi dans le thème : le monde des esprits.
On ne peut faire scénario plus japonais, pourtant ce film sera le plus gros succès mondial de Ghibli. Les esprits, le respect de la Nature, des parents, voila un sujet des plus asiatiques mais aussi des plus universels!

L'espoir, le courage et l'amitié sont des thèmes plus que rabachés par les films d'animation et d'aventures à destination des enfants. Là ou Ghibli inauve, quand Walt Disney s'essoufle, c'est la manière de traiter le sujet. L'histoire fantastique d'un monde imaginaire, parallèle, vivant en osmose avec le nôtre, est la meilleure explication trouvée pour notre Terre et celle des générations à venir.


Sauvons la Nature :
S'il existe un sujet récurrant chez Miyazaki et plus généralement chez les films du studio Ghibli, il s'agit de la préservation de la Nature! Le respect des générations à venir et passées véhicule souvent par celui de la Nature.

Totoro de "Mon voisin Totoro" n'est autre qu'un gardien de la forêt; Mononoke de "Princesse Mononoke" est une jeune femme vivant au milieu des loups et protègeant farouchement l'esprit de la forêt; le petit dragon du "Voyage de Chihiro" n'est autre que l'esprit d'une ancienne rivière assèchée par les hommes, les Tanuki de "Pompoko" sont menacés par les hommes; le sorcier Hauru du "Chateau Ambulant" cherche à protèger de la guerre le dernier lieu qui lui soit cher : un jardin sauvage; Taeko de "Souvenirs goutte à goutte" trouve finalement une raison à sa vie lors d'un séjour à la campagne chez ses cousins; le monde de "Nausicaa de la vallée du vent" a été ravagé par une guerre et la Nature semble se venger sur les hommes en s'autodétruisant ; "Le chateau dans le ciel" est en fait une forteresse abandonnée aux arbres, aux oiseaux et aux robots amoureux des fleurs!


Merveille des merveilles :
Image, personnage, décor, musique... tout semble enchanteur, tout transporte et tout facine! Que dire de plus?
Voyage intemporel, vous voici emporté loin de votre salon et de votre fauteuil dans un univers pas tout à fait japonais, pas du tout occidental et totalement magique!
Si vous n'avez jamais vu de films du studio Ghibli, peut-être les yeux un peu trop ronds des personnages vous rebuteront en premier lieu. Ne vous arrêtez pas à ce détail... ce serait perte de temps!
Si vous allez plus loin que vos apréhensions, vous noterez forcément la qualité exemplaire des décors, signature du studio, la magnificence de la musique de Joe Hisaishi et la qualité du doublage japonais comme français!


Plaisir à découvrir seuls ou avec des enfants, le Voyage de Chihiro est une histoire adaptée à tous les âges. Les grands y diserneront les messages cachés, les petits y aprécieront la magie tout simplement!


Carte d'identité du film :
Titre français : Le voyage de Chihiro
Titre original : Sen to Chihiro no Kamui Kakushi (千と千尋の神隠し)
Réalisateur : Hayao Miyazaki
Scénariste : Hayao Miyazaki
Directeur de l'animation : Masashi Ando
Producteur en chef : Toshio Suzuki
Studio : Ghibli
Années de production : 1998-2001
Année de sortie au Japon : 2001
Année de sortie française : 2002
Musique : Joe Hisaishi
Durée : 2h05
Dvd France : Buena Vista International


Bon film et Have fun!

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Animation japonaise
commenter cet article

commentaires

Jim 09/07/2008 14:06

Je crois que c'est le deuxième film de Miyazaki que j'ai vu, le premier devait être Princesse Mononoké... C'est vrai que tout y est enchanteur et que la réflexion n'y est pas mâchée... Du grand art ^^

Quichottine :0010: 08/07/2008 11:34

J'ai découvert l'univers de Miyazaki avec ce film... au cinéma. Maintenant, j'ai vu tous les autres, ceux qui sont en vidéo.

Je crois que Disney avait raison de s'en faire, parce que tout y est "plus". Personnellement, j'adore !

Je te souhaite une belle journée, Chen Jie !

Chen Jie 09/07/2008 08:20


Personnellement je trouve Disney surfait depuis longtemps... les films ont perdus l'âme que les premiers avaient et malheureusement le temps passe aussi sur les premiers même s'ils sont moins sujet
au vieillissement que des films avec des acteurs...
Alors autant te dire que je n'aime pas les films de Miyazaki, je les adore!! ^__^

D'ailleurs, j'ai vu presque tous ces films... même ceux que l'on a pas encore en France comme "Mimi o Sumaseba" qui est un de mes favoris!! :0010:


Charlotte 02/07/2008 22:14

je l'ai jamais vu mais ça va pas tarder :)

Nelson 02/07/2008 06:40

C'est sûr qu'elle a un paquet de trucs^^ Mais je suis pas du genre à fouiner dans ses films et en plus, elle est partie depuis le début de l'année! \o/

Chen Jie 02/07/2008 10:22


Tu es trop sage Nelson... ça te perdra!! ^__-
Bon te voila enfin libre de faire la nouba maintenant!! :0036:


Nelson 01/07/2008 19:55

Ecellente présentation.
C'est mon Miyazaki préféré.
Je ne les ai pas tous vus mais je ne perds pas espoir^^"

Chen Jie 01/07/2008 21:51


Nelson!!! ^__^
Ba, pourtant avec ta soeur, tu dois avoir la possibilité de dénicher les inédits en France!! ^__-


Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement