Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2008 6 02 /08 /août /2008 22:02
Religion véhiculée jusqu'en Chine via la route de la soie, l'Islam fut et reste assez présente, entre autre à Pékin. La capitale compte au bas mot quelques 180 000 musulmans, dont une grande majorité de Hui, répartis sur une quarantaine de mosquées.

Historiquement, un quartier musulman s'est dessiné depuis plus de 1000 ans autour de Nui Jie, autrement dit la "rue de la vache". Cette dénommination particulière signifiait, autrefois, qu'autour de cette zone vivaient ceux qui ne mangeaient pas de porc, comme 99% des chinois, mais du boeuf (viande à l'origine très peu consommée en Chine).


Nui Jie se trouve donc être l'artère principale d'un quartier vivant où les spécialités mongoles et ouigoures (fondues de viande d'agneau) sont plus répendues que les Pizza Hut!
Pourquoi mongoles et ouigoures? Et bien parce que la moitié ou les 3/4 de la population des régions de Mongolie Intérieure, Qinghai et Xinjiang sont musulmanes!!


Un temple pas comme les autres :
Poumon du quartier, la mosquée se dresse en son centre, présentant de la rue la façade d'un simple temple au visiteur méconnaissant.

Vous verrez donc en premier le mur écran qui barre l'entrée aux mauvais esprits. Il dépasse le long de la voie de bus, il est immanquable.
Et si vous êtes nés avec une boussole intégrée, probablement noterez-vous l'orientation peu chinoise de ce mur et de l'entrée.
Souvenez-vous de l'architecture traditionnelle chinoise, l'axe Nord-Sud y est primordial! Hors, ici, le mur et l'entrée se placent à l'Ouest, la rue de la vache se dirigeant Nord-Sud sur le plan de la capitale.

La raison? Et bien... nous dirons que la salle de prière (que nous verrons plus tard) est orientée vers l'Ouest, direction de la Mecques pour les chinois musulmans.
L'oeil du visiteur observateur peut donc ainsi comprendre que ce petit temple n'est pas un temple comme les autres!!


L'histoire de la mosquée :
Tout comme sa soeur aînée, la grande mosquée de Xi'an, sa construction fut de l'instigation d'un membre de l'administration impériale.
Sous la dynastie des Liao (souvenez-vous, les batisseurs de la plus vieille pagode de Pékin justement...), en 996 le grand sage Nazruddin, fonctionnaire de l'Empire Liao, offrit à sa religion un lieu de culte méritoire. Depuis ce temps, la grande mosquée de Pékin reste le plus ancien lieu de culte islamique de la capitale chinoise.

Sous les dynasties Yuan, Ming puis Qing, les lieux ne manquèrent jamais d'être restaurés et agrandis. Enfin, fermée pendant la révolution culturelle, elle a bénéficié de soins précieux en 1955, 1979 et enfin 1996.
En 2006, la mosquée était de nouveau en travaux... d'agrandissement!


La mosquée aujourd'hui :

De disposition purement chinoise, sur les 6 000 m² où elle s'étend, vous ne pourez oublier de remarquer sa composition symétrique.

Face au mur écran situé dans la rue se trouve un triple pailou en bois peint de pourpre et de vert, surmonté de sa toiture de tuiles grises. Derrière, la majestueuse salle de prière principale se dresse dans toute la pourpre divine de ses murs.

L'entrée des visiteurs et des fidèles se fait sur la droite, par un passage qui mène tout d'abord aux bains de la mosquée, et au guichet!!

Si la saison est chaude et que vous n'avez pas prévu la visite d'un lieu saint, on vous prêtera bien volontier une grande jupe de toile pour cacher vos gambettes. Les shorts et les jupes courtes sont bien entendu interdit à l'intérieur. La décense veut que l'on prévoit un gilet pour les bras nus et les décoltés vertigineux!

Armés de votre ticket et revêtus de votre déguisement, voici enfin la cour principale qui s'ouvre à vous. A l'ouest se dresse la porte de la salle de prière, interdite d'entrée aux non-musulmans, mais toujours possible de demander l'autorisation d'en photographier l'intérieur depuis la porte s'il n'y a pas de fidèle.
Au Nord et au Sud de la cour, vous pouvez admirer le minaret et l'observatoire de la mosquée. Au Nord-Est se trouve la salle de prière pour les femmes et au Sud-Est l'école coranique.

Enfin, une petite boutique de souvenir vous accueille au fond, vers le mur Sud, pour vous vendre des corans en chinois, de l'artisanat mélangeant Chine et présence musulmane et des babioles estampillées "Beijing Niu Jie Mosque"!! ^__-

N'oubliez pas de faire le tour de la salle de prière, le détail de ses décorations marie souvent avec talent l'art Islamique et la tradition chinoise.


Détail à noter :
De même, les connaisseurs de la religion musulmane noteront probablement la présence rare de décors animaliers et paysagés dans l'enceinte de cette mosquée.
Ces décors sont plus souvent d'inspiration totalement chinoises, mais les restrictions coraniques imposeraient des choix de figurations végétales... Hors, chose rare, des animaux et des hommes les peuplent de-ci de-là, tout comme dans tout autre temple classique chinois.


De la même manière les kuilongzi, ces drôles d'acrotères chimériques qui ornent les arètes des temples et batiments importants, sont bien présentent sur les toitures de la salle de prière, du pavillon de la stèle ou encore du minaret... C'est donc bien l'Islam à la chinoise!


Informations complémentaires :

Nom : Grande Mosquée de la rue de la Vache/ Nui Jie Mosque/ nuijie qingzhensi - 牛街清真寺
Adresse : 88 Nui Jie (rue de la vache), Quartier Xuanwu.
Horraires d'ouverture : de 8h du Matin au coucher du soleil (attention, hiver comme été le soleil se couche plus tôt à Pékin qu'à Paris!!).
Prix de l'entrée : gratuit pour les musulmans, 10 Yuan pour les autres visiteurs.

Pour s'y rendre :
Métro ligne circulaire, arrêt Changchunjie (puis en bus ou à pied)
Bus ligne 6, arrêt Nui Jie, bus ligne 10 arrêt Libaisi...
En taxi, demandez "Nuijie Qingzhensi" ou "Nuijie Libaisi".


Conseils pour la visite :
-Evitez les jupes courtes, les shorts ou les débardeurs. Préférez des tenues plus couvrantes, cela vous évitera les vêtements d'emprint pas toujours très propres que l'on vous passe à l'entrée.
-Evitez de venir un vendredi... jour de prière pour les musulmans!

-Avant ou après, le quartier regorge de très bons restaurants de spécialités mongoles, ouighours et musulmanes en général. L'un des grands noms de la célèbre "Fondue Mongole" se trouve justement à quelques centaines de mètres de là, à l'angle de Changchun Jie!


Pour voir plus de photos, plus de détails de la grande mosquée de la rue de la vache, n'hésitez pas à visiter l'album photo!

Bonne visite et Have Fun!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Pékin
commenter cet article

commentaires

Jim 07/08/2008 09:50

Je ne dis pas que la situation actuelle est rassurante Chen, je dis que cette mosquée est un témoignage rassurant: le mélange de culture peut aussi mener à quelque chose de beau...

Après en ce qui concerne la situation politique de la Chine je ne me considère que trop peu ou mal informé (un peu beaucoup de ma faute aussi) pour pouvoir exprimer un avis dessus, du coup je te fais confiance pour ça. ;)

Jim 06/08/2008 21:12

Le lieu a l'air étonnant... J'aime ce genre de témoignages de mélange des cultures... Ils ont quelque chose de rassurant au fond.

Bonne soirée Chen Jie! :0059:

Chen Jie 06/08/2008 23:03


Rassurant? vraiment?
Bon, ça vaut mieux, alors que justement quelques jours après la parution de cet article avait lieu un attentat dans une région fortement musulmane de Chine...
Malheureusement, l'état d'opression que se trouve le peuple musulman du Xinjiang depuis des années (2001 n'a fait que légitimé les actions de Pékin contre eux aux yeux de Washington...) ne va pas
pour rendre sympathique leur culture vis à vis du reste du pays. Ils sont depuis de nombreuses années un des moutons noirs du troupeau.
Mais à force de coups de baton, il ne faut pas s'étonner que le chien morde!


Charlotte 04/08/2008 16:03

merci pour les conseils. lol
c'est tres jolie et puis la petite boutique c'est normal ^^ c'est comme dans nos églises avec les médailles à collectionner lol
bises

agathe 02/08/2008 22:28

bonsoir Chen Jie
que c'est bien expliqué
tu es passionnante
je la retrouve avec grand plaisir mais je ne savais pas tout cela, ou alors j'avais oublié. .
merci Chen Jie
je te souhaite un bon dimanche

Chen Jie 02/08/2008 22:30


Toi de même!! ^__-


Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement