Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 17:58
Depuis le jour où vous vous êtes certainement intéressés à la Chine ou à l'Asie, vous avez compris que le dragon était pour cette région du monde une créature omniprésente et omnipotente. Sa paredre (en tant que symbole impérial chinois) et son opposé (en tant que symbole royal coréen par exemple) est le phénix, ou fenghuang (凤凰) en chinois.

Le Dragon (long 龍 / 龙) est en Chine (et par là dans le monde sinisé) un symbole de puissance. Créature fantastique et chimérique, voici deux millénaires que les chinois répètent les paroles du sage Wang Fu (philosophe confucéen des Han de l'Est) pour retenir l'apparence physique de cet être mythique. Selon Wang Fu, pas loin de 9 (chiffre important pour les chinois) animaux composent le Dragon.

Le dragon chinois :
Il possède une tête de chameau, ajoutée à des yeux de lièvre, des oreilles de boeuf et des bois de cerf.
Pour le reste du corps, il a un cou de serpent, un ventre de crabe (?) ou de mollusque (selon des sources divergentes... un caractère chinois mal lu?!), 117 écailles de carpe (81 mâles et 36 femelles!) ou 81 écailles (toujours de carpe mais selon une autre source_81 étant 9x9 cela me paraît le plus censé), 4 pattes de tigre et des serres d'aigle.

La légende du premier dragon chinois :
Les chinois aiment raconter (depuis quelques millénaires) que leur ancêtre commun et premier empereur fut Huang Di (l'empereur jaune 黄帝). Son règne aurait duré un siècle de -2697 à -2598 avant J.-C. Père de la civilisation chinoise, les mythes qui courent sur son existence (jamais prouvée par les archéologues, bien que les archéologues chinois rêvent un jour d'avoir la preuve d'un empereur/chef mythique de sa carrure) lui attribuent la création de la bannière impériale au dragon.
Au départ, Huangdi utilisa un serpent comme blason. Puis au fur et à mesure de ses conquêtes, il ajouta les attributs de ses nouveaux territoires à son blason, bois de cerf, yeux de lièvre, pattes du tigre... au point de former un dragon.
Depuis Huangdi, le symbole chinois des empereurs est resté le dragon à cinq griffes (serres).

Le plus ancien des dragons chinois :
Mais selon des sources archéologiques, légèrement plus fiables que les mythes, on sait que la plus ancienne représentation de dragon trouvée en Chine (ou territoire sinisé) à ce jour date de 3700 ans et vient d'une tombe de la zone palatiale du site de Erlitou (Henan), il est principalement composé de 2000 morceaux de turquoise, la découverte remonte à une campagne de fouilles de 2005.

Dragon d'air ou dragon d'eau :
Pour les chinois le dragon suit plusieurs étapes qui le métamorphosent au fur et à mesure en seigneur des seigneurs.
Il est tout d'abord créé par l'union des souffles de son père et de sa mère qui ainsi procréent un oeuf. Au bout d'un millénaire, cet oeuf éclos d'un serpent aquatique. A l'âge de 500 ans, il a une tête de carpe (jiao 饺) et un corps de serpent. A 1000 ans, il obtient enfin sa forme adulte avec son corps serpentiforme recouvert d'écailles de carpe, une barbe, quatre pattes de tigre griffues de serres d'aigle et une queue d'anguille. On le nomme alors "long" (dragon, homonyme du caractère "sourd", long 聋) ou "jiao long" (饺龍). C'est à l'âge de 6 000 ans qu'il lui pousse enfin ses bois et qu'il n'est plus "sourd", ses bois lui permettant de percevoir les sons. Il devient alors la forme impériale du dragon chinois, que l'on nomme 腳龍 "jiaolong" (toujours homonyme du précédent "jiao", mais au sens différent).
Après 7000 ans, il lui pousse des ailes (assez rarement représentées en Asie) et devient le "yinglong" (应龍).
Il naît donc créature aquatique pour devenir une créature céleste. C'est pour cette raison que les 6 étapes de la vie végétale et humaine sont comparées en Chine aux dragons.

Les six dragons de la vie :
-Le dragon invisible est la graine enterrée qui attend le printemps pour germer. C'est un pouvoir de création endormi.
-Le dragon des champs est la semence qui germe mais pas encore visible.
-Le dragon visible est le symbole du germe qui sort enfin de terre.
-Le dragon bondissant exprime une plante qui croit et donne des fruits.
-Le dragon volant est la nouvelle graine qui essaime.
-Le dragon planant représente l'esprit qui rejoint le Tout, le roi-dragon céleste.

Les neuf dragons des mythes chinois :
Légendes et mythes étant si nombreux en Chine, qu'il doit exister autant de dragons que de contes. Mais la postérité en a retenu au moins neuf. Neuf comme le chiffre de l'Empereur, neuf comme "durable" (jeu de mot chinois entre "jiu" 九 9 et "jiu" 久 durable), neuf comme "Kowloon" le quartier de Hong Kong (signifiant Neuf Dragons en cantonnais), neuf comme les neufs cieux du Bouddhisme, neuf comme le nombre de "koutou" (agenouillement total) que l'on devait faire devant l'empereur.
-Le Tianlong 天龍, ou dragon céleste.
-Le Shenlong 神龍, ou dragon "spirituel". Il est celui que l'on vénère pour la pluie. C'est justement en marchant sur les nuages qui fait tomber la pluie. Mais par le vent et la pluie qu'il dirige, il est aussi le responsable des tempêtes et typhons, raison pour laquelle il était vénéré et craint pour sa colère.
-Le Fuzanglong 伏藏龍, ou dragon gardien de trésors. Il protège au sein de la terre des trésors interdits aux hommes. Il est la forme de dragon chinois la plus proche du dragon scandinave!
-Le Dilong 地龍, est le dragon souterrain. Selon certaines sources (japonisantes?!) il gouvernerait sur les fleuves et rivières.
-Le Yinglong 应龍, cette forme ailée de dragon chinois qui serait l'étape suprême de créature céleste.
-Le Qiulong 虯龍, est le dragon cornu.
-Le Panlong
蟠龍, est le dragon des eaux des lacs de l'Est.
-Le Longwang 龍王 ou roi-dragon.
-Le Huanglong 黃龍 ou dragon jaune qui transmit la connaissance des 8 trigrammes (bagua) aux hommes en se montrant à Fuxi (un des trois Augustes de la mythologie chinoise), au travers de la rivière Luo. Ce dragon est aussi surnommé cheval-dragon et selon d'autres variantes de la légende des trigrammes, se serait ce cheval-dragon qui surgit des eaux de la Luo devant Fuxi, portant sur son dos les 8 trigrammes (on parle aussi d'une tortue...).

Les griffes du dragon :
Avez vous déjà remarqué que tous les dragons d'Asie n'ont pas le même nombre de griffes à leurs pattes?
Et bien cela vient de plusieurs raisons. En Chine, tout d'abord, un dragon impérial (non ce n'est pas un pléonasme) porte 5 griffes, alors qu'un dragon princier (pour un membre de la famille impériale non-héritier, ou pas encore désigné comme héritier) ne peut porter que 4 griffes.

Ensuite, les chinois aiment donner leur raison aux variantes des dragons coréens et japonais.
Le dragon coréen (Yong) ayant quatre griffes, alors que le japonais (Ruy) en possède trois, les chinois disent que le dragon perd une griffe plus il s'éloigne de Chine, plus il s'éloigne du "milieu".
A l'opposé, les japonais leur répondent que le dragon voit une griffe supplémentaire lui pousser à chaque bond l'éloignant du pays du soleil levant. Ils ajoutent qu'il s'est arrêté en Chine car s'il avait bondit plus loin, avec plus de 5 griffes, il n'aurait plus marché correctement.
Ce que l'on peut y comprendre, c'est que les japonais ont le sens de l'humour autant que celui de la répartie!

Direction et Fengshui :
Dans le Lijing ("Classique des Rites" 礼经), texte à la base de la science qu'est le Fengshui pour les peuples sinisés (chinois, coréens, japonais), l'un des 4 gardiens des directions est nommé "dragon vert" ou "dragon d'azur" (qinglong 青龍). Il représente l'Est (soleil levant), pendant que le tigre blanc est l'Ouest, l'oiseau rouge (phénix) au Sud et le "guerrier sombre" au Nord.
La tombe japonaise de Tamakatsu-zuka les représente sur ses trois murs (le quatrième, celui de Suzaku l'oiseau rouge est malheureusement endommagé... ce que tous les fans de Fushigi Yugi savent déjà!).

De bonne augure pour l'horoscope :
Le dragon est un des douze membres du zodiaque chinois. Cinquième année du cycle de douze, l'année du dragon est par principe même de cette créature une année de fatigue, d'épuisement suite à des efforts intenses fournis. Année spectaculaire, de grande fête ou de victoire, il s'agit d'une année favorable aux réussites brillantes et aux ambitions.
Ce qui fait que celui qui est né sous le signe du dragon sera souvent brillant, ambitieux, bagarreur, batailleur. C'est la raison aussi pour laquelle les années dragon (et celle du tigre, deux ans avant) sont les années à plus forte natalité. Les enfants dragons sont connus pour être doués et sans problème... Mais le gouvernement chinois se bat chaque année du signe du dragon pour combattre cette légende (car qui dit plus d'enfants cette année là, dit plus de petits chinois à passer leurs examens les même années... plus de compétition).
Voici donc la preuve que le dragon est né pour la compétition!

Pour finir, voici quelques expressions chinoises :
-"Chasser le dragon" : Fumer l'opium.
-"Portes de dragon" : Cascades sur un fleuve que les carpes remontent en sautant. La légende veut que celle qui arrivera en haut deviendra un dragon.


Mes sources :
-Wikipédia
-Chine-Information
-lorl
-signe-chinois.com


Bonne chasse au dragon et have fun!

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Légendes chinoises
commenter cet article

commentaires

Jim Dante 09/10/2009 21:04


Ah j'adore quand tu nous emmènes en pleine découverte des mythes et symboles... 81 écailles... Ca fait peu quand on voit leur taille, mais comme ce sont des écailles de dragons...


Chen Jie 09/10/2009 21:54


Voui... faut pas recevoir une écaille sur le coin du nez...


Charlotte 08/10/2009 09:22


ce sont vraiment des créatures magiques !


Quichottine 07/10/2009 17:09


je ris...

Sais-tu que je suis dragon, moi ?

Mais je n'aime pas du tout me bagarrer... :-))

Passe une belle soirée, Chen Jie.


Chen Jie 08/10/2009 00:30


Heureusement que tous les dragons ne rentrent pas dans le moule... ouf!!
En Chine, c'est surtout l'éducation de ses enfants nés l'année du dragon qui les rend ainsi, image des familles qui les éduquent en pensant qu'ils doivent réussir puisqu'ils sont nés cette année
là... -__-
C'est déjà souvent la guerre pour les autres enfants, mais pour ceux-là ça doit être l'Enfer!


Bilou 06/10/2009 19:58


J'ai un peu de famille chinoise. Un des membres est dragon et effectivement, il a bien réussi sa vie. Vivement qu'il m'emmene en Chine :D !


Chen Jie 06/10/2009 20:01


Heureusement qu'il ne faut pas être dragon pour réussir sa vie... autrement les autres n'auraient plus grande chance!! :0036:
Mais il est vrai qu'il y a des traits de caractères que l'on reconnait parfois chez les dragons...
Les parents d'une de mes amies chinoises sont tigre (pour l'un) et dragon (pour l'autre)... c'est à se demander comment ils font pour pas se bouffer tout cru!
Leur fille est singe... et j'avourai qu'elle est plus que rusée comme un singe... mais après les horoscopes m'ont toujours fait bien rire!^__-


Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement