Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 09:50
Image Hosted by ImageShack.usAprès Wong Kar wai, je vous propose de quitter quelques temps Hong Kong pour nous intéresser au cinéma de Taiwan. Qui n’a jamais entendu parlé de Ang Lee (李安) ? Peut-être le nom ne vous pas plus que ça, si vous ne prêtez pas attention au cinéma international, mais le nom d’un de ses films les plus célèbres (pourtant loin d’être le meilleur selon moi…) se nomme « Tigre et Dragon ». Et là, je pense que vous avez déjà entendu…

Aujourd’hui, je veux vous parler d’un de ces tous premiers films. Rangeons « Tigre et Dragon » au placard, et penchons nous sur… « Garçon d’honneur ».
Avec ce film, nous suivons son héros, Gao Wei-tong, aux Etats Unis. Tout comme Wong Kar wai, le Ang Lee d’alors aimait se pencher, avec une note aigre-douce, sur l’intimité de ses concitoyens et ausculter la société chinoise taïwanaise moderne d’un œil neuf. Pourtant, là où Wong Kar wai garde toujours une pointe de cynisme, d’aigreur qui ne va pas en s’étiolant dans ses films, Ang Lee aimait entretenir un côté bon enfant et tendre, surtout pour conclure l’histoire.

Le « Garçon d’honneur » n’est pas une histoire rose, mais elle peut faire sourire. Pour résumer le film… je pourrais vous citer une partie de dialogue entre deux convives au mariage que nous narre cette histoire :
- « C’est dingue ! Je croyais que les chinois étaient mesurés et contemplatifs. » S’étonne un américains, et de lui répondre un taïwanais :
- « Vous voyez là le résultat de la répression sexuelle que nous avons connus pendant 5000 ans ! »

Et c’est là que vous vous demandez justement ce que nous raconte vraiment l’histoire. C’est un sujet quelque peu tabou, surtout encore en 1993, année de sortie de ce film pas comme les autres, et d’autant plus pour une société comme celle de Taiwan qui sortait alors tout juste de la tyrannie conservatrice de Tchang Kaï-chek (蔣介石) l’homosexualité.

Pour vous résumer, voici un aperçu de l’histoire :
Gao Wei-Tong, jeune immigré taiwanais, vit et travaille à New-York où tout lui réussit. Seulement voilà, il n’est pas facile de dire à ces parents, vivants à Taipei, que si l’on ne veut pas se marier c’est parce qu’on aime un homme et pas une femme.
Son petit ami, Simon, est américain, passionné par la culture chinoise, et le pousse à dire la vérité à ses parents. Mais Wei-Tong se plait dans le mensonge. Alors quand Wei-wei, jeune shanghaïenne locataire d’un des appartements de Wei-Tong, devient aux yeux de Simon une idée pour faire plaisir aux parents, cela tourne de la farce au drame…


Petite carte d’identité du film :
Titre français : Garçon d’honneur
Titre mandarin : 喜宴
Titre anglais :The Wedding Banquet
Année : 1993
Pays de production : Taiwan/USA
Réalisateur : Ang Lee (Li An 李安)
Acteurs : Ah-Leh Gua, Sihung Lung, May Chin, Winston Chao et Mitchell Lichtenstein.
Editeur du DVD français : Studio Canal.

Pour finir, je vous offre un seul extrait, il est en anglais/chinois sous-titré en français (le trailer du film visiblement). J'ai bien trouvé un second extrait, mais la scène serait un trop gros spoiler, je trouve, pour ceux qui n'ont jamais vu le film, alors je m'abstiens de vous en offrir la vision!
 
 Have Fun!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Cinéma chinois
commenter cet article

commentaires

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement