Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 10:55
Image Hosted by ImageShack.usPour inaugurer la nouvelle catégorie des livres, et en particuliers des romans, je vous propose un Policier chinois.

Ceux qui connaissent Qiu Xiaolong (ou, "petit dragon" comme notre très grand artiste Le XiaoLong), qui ont déjà lu ses précédents romans... savent que maître Qiu affectionne sa ville natale de Shanghai et les histoires policières tournant autour des cadres communistes de la capitale économique chinoise.

Pour les autres, Qiu Xiaolong est né, comme son nom l'indique, une certaine année du dragon (1953... début d'année donc... ) à Shanghai. Son père, professeur, est victime de la folie de la Révolution Culturelle de 1966... L'auteur évite les camps de rééducation (contrairement à son collègue Dai Sijie) à la campagne à cause d'une maladie...
Après avoir étudié l'anglais et soutenu une thèse en poésie américaine, il vit aujourd'hui aux Etats-Unis. Mais pour autant, ses romans restent attachées à sa terre natale, telle qu'il l'a connue sous le régime de Deng Xiaoping et sa plume aux enquêtes de l'inspecteur principal Chen Cao.

Sous le couvert des enquêtes, il nous dépeint la vie actuelle de la mégapôle chinoise de l'Est (oui, Shanghai aujourd'hui n'est plus la ville la plus peuplée de Chine, à l'Ouest Chongqing remporte la palme!), depuis les cadres du parti qui s'enrichissent jusqu'aux petites gens qui font tout pour survivre dans un pays ou la lois de marché l'emporte de plus en plus sur la lois marxiste.


Le résumé de l'éditeur :

Passe-droits. Combines. Faveurs « spéciales ». Voilà les trois mots clé du nouveau fléau de la Chine post-communiste : la corruption. Et lorsque celle-ci touche les nouveaux « mandarins », il est quasi impossible de s’y opposer. Les autorités se contentent « d’écraser les moustiques, sans se soucier des tigres », car l’intérêt supérieur du Parti prime.
Mais le camarade inspecteur Chen ne l’entend pas ainsi quand il prend en main l’enquête sur le meurtre, dans une maison close de Shanghai, d’un policier chargé d’enquêter sur l’entourage de Xing Xing. Ce magnat de la finance et cadre du Parti, suspecté de corruption, s’est enfui aux États-Unis. Chen n’hésite pas à remonter les filières des affairistes rouges, même lorsque celles-ci passent par le pays de l’Oncle Sam, où il est envoyé en tant que... membre de l’Union des écrivains ! Le voilà donc, de conférences en séances de dédicaces, à la tête d’un groupe d’auteurs chinois en goguette. Tandis que l’enquête progresse à Shanghai grâce à l’inspecteur Yu, Chen va retrouver son rôle de policier lorsque son itinéraire le mène à Saint Louis, dans le Missouri, ville de résidence de Xing Xing, mais aussi celle de Catherine Rohn, une policière américaine bien connue de notre inspecteur préféré...
Le passionnant roman de Qiu nous plonge dans les gangrènes de la Chine d’aujourd’hui : soumission des structures socialistes aux perversions du profit, spéculations effrénées au plus haut niveau et dérive des intellectuels « autorisés ».


Sur la page de l'éditeur, vous pouvez même lire un extrait du livre. Elle est pas belle la vie?!

Carte d'identité du roman :
Titre : Le très corruptible mandarin
Auteur : Qiu Xiaolong
Traduction : Françoise Bouillot
Langue d'origine : anglais
Editeur français : Liana Levi/Point
Collection : Point policier
Année de publication française : 2007
Prix édition Liana Levi : 19€
Prix édition poche : 7€



Bonne lecture et ... Have Fun!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Romans et Récits
commenter cet article

commentaires

HAYS 02/04/2007 08:41

j'ai lu ce roman - PALPITANT - l'atmpophère post-communiste y est très bien dépeinte, je le recommande à tous ceux qui se demandent comment les chinois vivent actuellement - du plus riche au plus pauvre - tout y est dépeint avec assez de réalisme.
mamandp

Moâ 24/03/2007 10:06

Kikou Chen Ji :-)))
En "chinant" chez toâ, je découvre cet excellent article.
Vraiment très ludique ton blog.
Bon week-end et gros bisous.
Allez, je me "thaï" ... (sourire amical)

Chen Jie 24/03/2007 12:40

Ohhh... :$ Merci Moâ!! Je vais encore ajouter des critiques de livres... et comme tu peux le voir avec les catégories encore vide, il y en aura pour tous les gouts et tous les âges!! ;) si tu as des titres à proposer...

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement