Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2007 6 31 /03 /mars /2007 10:07
Peut-être vous souvenez-vous de mon article sur cette nouvelle loi, en Chine, renforçant le droit à la propriété. Peut-être aussi vous souvenez-vous encore de mon article sur les HUTONG de Pékin où je vous parlais de cette folie destructrice qui touche la Chine depuis des années. L'expropriation est devenue monnaie courante face aux promoteurs qui ne veulent qu'une chose, construire leurs building de luxe, leurs centres commerciaux, etc.

Il ne se passe pas une semaine en Chine sans qu'un quotidien parle d'une émeute de quartier provoquée par l'expropriation de quelques citadins. La plus part du temps, les gens résistent jusqu'à la dernière minute. Ils reçoivent un avis leur disant qu'ils ont jusqu'à tel jour pour partir. La plupart restent jusqu'au dernier jour, commençant a déménager seulement la veille. Alors c'est la police qui intervient, avant les pelleteuses. Il est rare que les gens résistent des années, tout au plus quelques heures.

Image Hosted by ImageShack.usPourtant, à Chongqing, dans la ville la plus peuplée de Chine, située dans le centre du pays, au bord du Chang Jiang (celui qu'en occident nous appelons à tord fleuve bleu), un couple résiste toujours et encore face aux pelleteuses!

Monsieur et madama Wu refuse de vendre et partir depuis septembre 2004. Vendre... quel bien grand mot. Installés depuis 27 ans dans cette demeure de quartier populaire, un petite immeuble en brique de deux étages, ils ont toujours refusés les propositions des promoteurs, même quand les enchères ont monté. Depuis; l'eau et l'électricité ont été coupé. Mais ils sont toujours là.
Pour partir, le couple a exigé un appartement de la même surface que leur maison (où ils tenaient un restaurant) dans la résidence de luxe qui sera construite à la place du quartier, qui aujourd'hui ne ressemble plus qu'à un trou. Ben entendu, les appartements de 200 m² sont rares, alors les promoteurs ont refusé.

A l'heure ou la nouvelle loi sur la propriété a été votée, cette résistance fait du bruit dans tout le pays. Depuis que monsieur Wu a placé le drapeau rouge étoilé de la Chine au toit de sa maison, les images ont fait le tour de la Chine et enflammé les conversations. C'est grâce aux média, d'abord internet puis les journaux, même les plus muselés par le pouvoir, que ce couple de Chongqing est devenu en quelques jours le symbole de tous les expropriés de Chine, pour tous ceux qui n'ont eu d'autre choix que de partir à l'arrivée des forces de l'ordre et des pelleteuses, des héros.

Pourtant, depuis samedi dernier, voulant étouffer l'affaire, le gouvernement local de Chongqing a interdit aux média d'évoquer ce que l'on nomme maintenant comme "l'affaire de Chongqing". Depuis, le silence envahi l'affaire.
Le couple aurait reçu un nouvel ultimatum du tribunal de Chongqing, jusqu'au 10 avril, pour être expulsés. Selon madame Wu, ils auraient aussi montré la volonté de négocier de nouveau...

Affaire à suivre...
ps: la photo est propriété de China Daily, elle se trouve ici à simple titre d'information.
A la simple demande de CNS, elle pourra être enlevée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Actualité en Chine
commenter cet article

commentaires

Nelson 03/04/2007 19:02

L'affaire semble s'être bien terminée pour le couple^^
La maison a été détruite, mais ils ont été relogés dans une maison d'une valeur de 350.000€ et ont reçu une indemnité de 90.000€ pour avoir été privés d'eau.
Ca va peut être motiver les gens pour se battre plus et créer un précédent^^

Chen Jie 04/04/2007 12:46

Mouais... Mais où ont-ils été relogé? Dans une grande barre d'immeuble avec 500 autres familles au mètre carré?Même s'ils sont relogés, ça se représentera certainement jamais la valeur sentimentale de leur maison, leur restaurant, où ils vivaient depuis plus de 20 ans!En Chine, comme partout ailleurs, on ne peut crier victoire que le jour ou l'on a touché toutes les indemnités...

Francisco 31/03/2007 16:24

Bonjour.
Très beau blog avec du texte pour accompagner les photos ou les photos pour accompagner le texte.
En plus ta bannière est très belle, pourtant moi meme je fais de bannières donc mon jugement est juste.
Bonne continuation et au plaisir de te lire.

Chen Jie 31/03/2007 17:54

Merci de ton passage Francisco, et de tes compliments!! Disons qu'ayant un pied dans le graphisme, je fais attention aussi aux petites détails... comme les bannières! ;) Pour le texte, et bien je ne vois pas l'intérêt de faire un blog juste pour mettre une photo par article sans texte. Alors je me soigne!! ^___^

moâ 31/03/2007 12:05

Kikou Chen Jie :-)))
Tes articles sont très documentés et particulièrement pertinents.
L'un des effets de la "modernisation" de la Chine, c'est le préjudice subi par les populations expulsées et sans recours.
Merci d'attirer l'attention sur ce drame humain.
GROS bisous toâ.

Chen Jie 31/03/2007 17:56

Merci Toâ!!! Que d'honneurs aujourd'hui et de compliments...Disons que comme toujours, je fais de mon mieux pour parler de ce qui me touche et de ce qui me semble pertinent... en faisant attention à ne pas dire de bêtises!!

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement