Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2007 1 09 /07 /juillet /2007 21:59
Bonsoir!! (article corrigé et augmenté en janvier 2008)

Cela doit faire des mois que je vous ai parlé de la pagode du temple Cishou de Pékin, l'une des plus belles vieilles pagodes de la capitale, mais pas encore présenté sa grande soeur et modèle : la pagode du temple Tianning.

undefined

Le temple Tianning est actuellement l'un des plus vieux temples de la capitale chinoise, s'il n'est pas le plus vieux encore debout. Situé à l'Ouest-sud-ouest de Tian'an men, à l'extérieur de la cité tartare via la porte Guang'an, il ne reste réellement d'ancien que sa pagode.

Les lieux furent vraisemblablement construit pour la première fois sous la dynastie des Wei du Nord, à l'époque où le bouddhisme progressait doucement mais sûrement dans son expansion en Chine. Quand à la pagode, elle date de la fin de la dynastie Liao, encore une dynastie locale étrangère (comprenez non-Han),  soit entre 1100 et 1120 pour la dater très précisément.

La pagode est donc de style dit à "Multi-avant-toits", tout comme sa petite soeur dans la banlieue ouest de Pékin au temple Cishou.

Le style "multi-avant-toits" se caractérise par quatre points que voici :
1- Le rez-de-chaussée est proportionnellement très haut, puis à partir du première étage les avant-toits se succèdent à un rythme tellement rapproché qu'on ne peut distingué d'étage.
2- A partir du deuxième étage, il n'y a plus de portes, fenêtres, piliers... A l'exception de quelques vieilles pagodes dans ce style qui possèdent de minuscules fausses fenêtres décoratives.
3- La plus grande partie de ces pagodes ne sont pas prévues pour être visitées... elles sont donc pleines! Quelque rares spécimens sont pourtant pourvus d'un escalier d'entretien : la petite pagode de l'oie sauvage à Xi'an.
4- Le rez-de-chaussée est la partie principale de ce type d'ouvrage, l'art décoratif qui y est développé le prouve :  tout est là, rien ne manque, niches, sculptures, Bouddha lui-même... ainsi que fenêtres, portes et colonnes.

 Ce style architectural de pagode se développe essentiellement sous les Liao et les Kin (pour vous y retrouver, consultez la chronologie des dynasties chinoises, originaires de la région du Hebei (la région autour de la municipalité de Pékin), mais fut reprit mainte et maintes fois plus tard, jusqu'à nos jours encore.
undefined
Ainsi, la Pagode du temple Tianning de Pékin se trouve être la plus vieille pagode actuellement dans la capitale chinoise. Elle mesure 57,8 mètres de haut. Le soubassement Suméru (que vous voyez sur la photoci-dessus) est orné de moulures très sculptées qui élèvent progressivement le regard vers trois rangées de pétales de lotus afin de mettre en valeur le rez-de-chaussé octogonal. Ce dernier comporte 4 portes en voutes aux quatre points cardinaux et 4 fenêtres sur les faces restantes, toutes les huit décorées de bas-reliefs et haut-reliefs. A partir du premier étage s'élèvent quelques 13 avant-toits très rapprochés, sans porte ni fenêtre.

undefined
Exemple même des pagodes d'époque Liao, sa base est pleine et on ne peut accéder aux étages ni de l'intérieur ni de l'extérieur. Depuis le 12eme siècle, elle a été quelques fois restaurées mais a toujours conservé sa forme originelle de même qu'une grande partie de sa décoration.


Malheureusement pour son temple, le plus vieux de Pékin (construit sous les Wei du Nord vers 386-534), les lieux servirent d'usine pendant l'époque du Grand Bond en avant (1958-1962) et furent en grande partie ravagés. De même dans le quartier, elle côtoie encore les grandes cheminées industrielles. Et pour la prendre en photo toute seule, il faut se coucher à ses pieds!
Depuis 2004, le temple Tianning est en cour de réabilitation au culte, des bâtiments neufs ont été reconstruits autour de la belle. Ainsi, en ce jour de la fête des lanternes de l'année 2006, de l'encens brûlait devant la pagode, raison de l'écran de fumée sur la photo!

Détail récemment découvert, à l'époque de Yongle (oui, encore lui... le grand batisseur de Pékin), donc 3eme empereur de la dynastie Ming, fut érigée une autre pagode, soeur de celle du temple Tianning. Elle se trouvait de l'autre côté de la ville, à l'Est, hors les murs de la ville (comme Tianning à cette époque), dans le temple Tuanning. Elle formait ainsi une symétrie exacte avec la pagode de Tianning Si.
Ceux qui ont lu l'article de la Cité Interdite savent combien Yongle apportait importance au Fengshui et à l'observence des rites anciens sacrés. Le parallélisme est entre autre une chose importante pour les chinois,  Nord va avec Sud et Ouest va avec Est...


Informations supplémentaires :

Le lieu se visite gratuitement tous les jours. Il faut juste trouver son chemin jusqu'à la pagode au milieu des ruelles! Nuance tout de même, l'entrée en 2006 étant gratuite, le temple a été reconstruit en 2004, il pourrait venir l'idée à la municipalité de Pékin de la rendre payante sous peu!
Quartier :  District Xuan Wu
Nom du temple : Tianning Si (天宁寺)
Pour s'y rendre : Bus N°9, 40, 42, 46, 47, 212, descendre à l'arrêt "Tian Ning Si" (天宁寺)
Quelques autres bus approchant du Temple taoiste peuvent aussi faire l'affaire. Il suffit de suivre la haute silhouette de la pagode au dessus des Hutong pour trouver l'entrée!

Bonne visite et Have Fun!

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Pékin
commenter cet article

commentaires

fabs 24/07/2007 18:09

wa! c'est trop beau !! comme j'amerais trop y aller

Chen Jie 24/07/2007 18:47

^___- Ce n'est pourtant pas la plus belle des pagodes de Chine, ni même de Pékin!

miss_papatte 13/07/2007 23:38

C'est bien d'avoir une passion dans la vie. Et c'est encore mieux de la faire partager. Merci pour le depaysement total a chaque fois que je viens ici...je ne m'en lasse pas.

Chen Jie 14/07/2007 09:43

Bon samedi Miss Papatte et je te promet encore plein de voyages! ^__-

oursonne libre 11/07/2007 22:41

mon jules l'aviat photographié lors d'un sejour en chine et je la revois avec plaisir bien que la chine ne soit pas ma tasse de thé

Michka :0014: :0010: 11/07/2007 20:37

Wahhhhhhhhhhh! et c'est rentré dans une si petite photo?????? lol lol
:0010:

Chen Jie 11/07/2007 21:36

ouais... parce que la photographe c'est contorctionnée par terre!! lol

Julima 11/07/2007 15:32

Ah... je me disais bien que tu as fait des études de sinologie... et/ou des arts asiatiques... :o)) Bisous

Chen Jie 11/07/2007 19:03

Les deux Juju, les deux! ^__- J'ai débuté le chinois au Lycée, continué plus ou moins en fac, et en parallèle l'école du Louvre puis la Sorbonne... Je me suis arrêtée en licence, j'en avais ras le bol de l'art grec, romain, égyptien... ce que je voulais c'était étudier l'archéo chinoise voir coréenne... mais ça... ce n'est pas au programme des facs françaises à moins de faire une maitrise de la langue du pays concerné! Plutôt que de perdre du temps encore et encore, j'ai préféré chercher du boulot! Sait-on jamais, un jour mes connaissances seront peut-être enfin utiles en dehors de ce blog! ^___-

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement