Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2007 6 14 /07 /juillet /2007 21:18
Ce soir, par cette douce chaleur d'été qui nous entour enfin, je vous offre un énième poème de Li Bai, grand poète chinois des Tang.
Mais ce n'est pas n'importe quel poème que voila, celui-ci est destiné à un autre poète, contemporain et ami de maître Li : Meng Hao-ran. Et oui, par un étrange hasard, il semble que la poésie Tang me séduise plus que tout autre, mais qu'en plus les auteurs que j'apprécie aient été amis de leur temps... Il faut croire que leur âme autant que leur pinceau étaient de connivences!

Voici sans tarder la version originale :

黃鶴樓送孟浩然之廣陵

故人西辭黃鶴樓,
煙花三月下揚州。
孤帆遠影碧山盡,
唯見長江天際流。

Le pinyin :

huang he lou song meng hao ran zhi guang ling

gu ren xi ci huang he lou
yan hua san yue xia yangzhou
gu fan yuan ying bi kong jin
wei jian chang jiang tian ji liu.

Une première traduction par Tchang Fou-jouei (éditions Gallimard, Anthologie de la poésie chinoise classique sous la direction de Paul Demiéville) :

Viel ami, me laissant à l'Ouest, au Pavillon de la Grue Jaune,
Dans les fleurs vaporeuses d'Avril, vous descendez à Yangzhou.
La voile solitaire, lointaine silhouette, se perd dans l'espace azuré,
Je ne vois plus que le Grand Fleuve qui coule à la rencontre du ciel.

Et comme ce poème séduisit un autre poète, Paul Claudel, je vous propose sa traduction poétique  :

Mon ami s'en est allé sur sa barque et la distance entre moi et lui ne cesse de s'élargir,
Dans le léger brouillard sur l'eau mêlé de fleurs il s'est évanoui.
La voile peu à peu s'éteind à l'horizon blanc sur blanc,
Il n'y a plus que le fleuve vers le ciel qui s'allonge indéfiniment.


 
Image Hosted by ImageShack.us


Have Fun et bon 14 juillet! ^___^

Partager cet article

Repost 0

commentaires

chriscraft_ 15/07/2007 11:36

tres tres belle estampe ( je me trompe en disant ça ?) Enfin bon tu sauras me remettre dans le droit chemin :)
amicalemante

Chen Jie 15/07/2007 12:19

oui, tu te trompes Chris! ^__^C'est juste une aquarelle! Une peinture originale...une estampe est une copie, une reproduction méccanique!

Le Xiao Long 14/07/2007 22:58

Ha ! L'amitié !

Chen Jie 14/07/2007 23:44

oui!! ^___^

vita 14/07/2007 22:19

quelle différence de trad.C'est triste...cet éloignement...peut-être sans retour...VITA

Chen Jie 14/07/2007 22:23

pour moi la différence n'est pas bien grande, parce que le chinois classique est très peu construit, une vrai traduction, mot à mot donnerait celui : "Viel ami ouest quitter, jaune grue pavillonBuée fleurs troisième mois, descendre Yang préfecture.Solitaire voile lointaine silhouette, émeraude espace finirSeulement voir Long Fleuve, ciel bout couler."alors, tu préfères laquelle?! lol

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement