Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 13:10
Fidèle aux triad-movies, Johnnie To nous plonge avec "Election" dans un univers démocratiquement violent et décadent en deux volets. Voici donc le premier pan du diptyque mythique.

Présentée en 2005 au festival de Cannes, "Election" c'est voulu dès le départ être une oeuvre hors du commun. Hors du commun dans les triad-movies tout comme dans la carrière d'un des plus grands réalisateurs de Hong Kong.
A la différence de tous les précédents films de Johnnie To, et tous les triad-movies en général, on ne nous compte plus une belle histoire de bons et de méchants. Cette fois nous entrons dans les rouages de cette mécanique perpétuelle et quasi indestructible qu'est une triade. Bienvenue dans le coeur de la Bête!

Plus besoin de parler de drogue, de prostituées, de prêts sur gage, il est maintenant question de business! On ne dit plus que le crime paie, mais que c'est une entreprise prospère! Tout est question d'époque et à l'heure d'aujourd'hui, faire de l'argent semble plus que toujours bon signe.

La frontière, Johnnie To vient de nous la faire passer, volontairement, pour nous faire visiter l'usine de l'intérieur. Et contrairement à ce que l'on voit de l'extérieur, ici c'est comme partout ailleurs : si on apprécie l'argent, on aime le pouvoir plus que tout.
L'histoire aurait pu être purement politique, le scénario n'aurait certainement pas beaucoup changé.

Violent, certes "Election" l'est car le pouvoir et la recherche de pouvoir semble toujours aller avec la violence, mais aussi humain, comme tous les films de Johnnie To. Point commun avec le triad-movie habituel, l'accent est mis sur le respect de ses aînés, des règles, de la "famille" et l'on met à l'index celui qui ne sait placer les autres au-dessus de lui-même.

Résumé officiel d'"Election 1":

Les grandes figures de la Wo Shing Society, la plus ancienne triade de Hong Kong, s'apprêtent à élire un nouveau leader. Des rivalités naissent entre deux candidats. L'un est très lié aux traditions de la Triade, l'autre veut les bouleverser, quitte à utiliser la violence et la fraude.

Mon résumé d'"Election 1" :
Au sein de la Wo Shing, l'heure est venue pour l'élection du nouveau délégué, comme tous les deux ans. Deux favoris se retrouvent en lisse. Lok, le plus réfléchi, le plus posé, attend patiemment l'heure de son sacre, pendant que Big D, violent, prêt à toutes les bassesses, aiguise ses armes.
Alors que les oncles ont choisi Lok, Big D furieux se révolte contre les aînés et provoque l'accident et l'arrestation de l'un d'eux : celui qui gardait en un lieu secret le sceptre du délégué de la Wo Shing.
Voila que maintenant le sceptre qui affirmerait le pouvoir de Lok est perdu quelque part en Chine...

Critique :
Qui connaît Johnnie To, connaît sa virtuosité de la caméra, de l'action et des rebondissements. "Election 1" est bien loin d'en manquer! Jeu d'actions, de couleurs et d'hommes, le scénario nous laisse dans le flou jusqu'au bout, jusqu'à ce que le sceptre trouve la main à qui il revient...
Un vrai jeu de maître à ne manquer pour rien au monde!

Merveille des merveilles au sein des films du seigneur des triad-movies, voici aussi de quoi faire réfléchir sur le mot "démocratie"! Bien que ce ne soit pas le thème du film, mais juste un mot qui vient à la bouche d'un des inspecteurs de l'anti-gang ; "démocratie" reste tout de même un rêve à Hong Kong, une chose ultime et importante qui donne dans la bouche un léger goût amer quand on est né là-bas, jusque dans les films de triades.
D'ailleurs, le choix de la Wo Shing, cette société secrète fondée à la chute des Ming pour combattre les Qing, est-il si anodin? La réponse reste en suspend... Qui saurait répondre?!


Point faible :
La cruauté de certaines scènes peuvent choquer les âmes sensibles et les publics impréssionables. Ce n'est pas pour rien que le film a été interdit aux - de 12 ans en salle...


Carte d'identité du film :

Titre original : 黑社會 (Hak Se Wui)
Titre français : Election 1
Réalisateur : Johnnie To
Musique : Lo Tayu
Acteurs : Simon Yam (Fulltime Killer, PTU, Sparrow, Breaking the news), Tony Leung Ka Fai (L'amant, Le Syndicat du Crime 3), Louis Ko, Lam Ka Tung (Infernal Affairs, Sparrow), Suet Lam (Sparrow, PTU, Breaking the news)...
Durée : 1h41
Année : 2005 (sorti  en France le 3 Janvier 2007)
Langue : cantonnais
Pays : Chine/Hong Kong
Mise en garde : interdit aux moins de 12 ans
Dvd : TF1 vidéo


Bon film et have fun!

A suivre : "Election 2".

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Cinéma chinois
commenter cet article

commentaires

Jim Dante 19/10/2009 15:48


Ca à l'air passionnant. Seul point, je pese qu'il y a des sujets qu'on ne peut pas traiter sans violence (après je n'ai pas vu le film, donc tout est relatif :D)


Chen Jie 19/10/2009 16:24


Effectivement... surtout le sujet de la violence! ^__^
Je ne dis pas que le film est violent et que ça m'indispose, je préviens uniquement ceux qui justement le critiqueraient sur ce point... Un triad-movie c'est par essence relativement violent. Et
j'adore les triad-movies!
On ne fait pas de guerre sans tuer.


Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement