Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 17:13

Dernier né de maître John Woo, voici un film épique et historique chinois sans précédent.


S'attaquer à cet énorme pavé qu'est le récit des "3 royaumes" est probablement le rêve et le cauchemar de tout cinéaste chinois. On ne peut trouver histoire plus populaire, pleine d'actions, rebondissements et intrigues dans toute la littérature classique asiatique. Pour autant l'oeuvre est colossale, le nombre de personnages y participants est à faire tourner la tête à tous les responsables de casting du monde, et la longueur de l'oeuvre en fait une scénarisation cinéma quasi impossible!

Mais il faut croire qu'impossible n'est pas John Woo! Car il l'a fait... après en avoir rêvé pendant 20 ans.
Bien entendu tout le monde en Chine, au Japon, à Hong Kong, l'attendait au tournant. Les mauvaises langues préparaient leurs sabres pour hacher menu le responsable de l'oeuvre littéraire estropiée. Les moins dubitatifs étaient curieux de voir.
Tous sont probablement restés scotchés sur leur siège. Et il y a de quoi!

 

1. Un film doublement historique:
Rien que le casting (interasiatique) peut vous en dire long, avec à l'affiche Tony Leung Chiu Wai (Lust Caution, Infernal Affairs, Happy Together, In the Mood for Love), Takeshi Kaneshiro (Les seigneurs de la guerre, the Returner, le secret des poignards volants, K-20, Perhaps Love, Turn left Turn right), Zhang Fengyi (Adieu Ma concubine, L'empereur et l'assassin), Chang Chen (Happy Together, Three Times, Eros), You Yong (Breaking news, Election 1), Shidou Nakamura (Death Note 1 et 2, Le maître d'armes, Lettres d'Iwo Jima) et tant d'autres moins connus en Europe!

"Les trois royaumes" marquent aussi le retour du fils prodigue à la maison. Depuis 1992, John Woo n'avait plus tourné en Chine ou à Hong Kong et s'était principalement consacré à Hollywood.
De plus pour l'histoire du cinéma chinois, ce projet extravagant en a fait le film le plus cher de tous les temps (chinois). Rien que 80 Millions de dollars (ça fait bien plus en yuan!) pour 8 mois de tournage et trois équipes simultanées.
A savoir, le précédent film ayant battu le record du film le plus cher de Chine n'était pas bien vieux, puisqu'il s'agit des "Seigneurs de la Guerre", tourné un an plus tôt avec Jet Li, Andy Lau et Takeshi Kaneshiro.

 3 royaumes2

2. Le choix scénaristique:
Vu l'épaisseur du roman, vous aurez compris que le film ne pouvait faire autrement que de couper "un peu" l'histoire originelle. Cela obligera donc le spectateur occidental à se pencher sur quelques bouquins d'Histoire pour connaître ne serait-ce que les bases. Mais pour les fainéants, regarder le film sans aucune notion de l'histoire d'origine est aussi possible... cela donnera juste un bon film d'action!

Le choix des scénaristes c'est donc porté sur un passage particulièrement fort du roman, une scène légendaire qui reste encore à ce jour très célèbre de tous les chinois : la bataille de Falaises rouges.
Tout lecteur des Trois Royaumes comprendra vite que John Woo a été intelligent et a choisi le meilleur morceau de l'oeuvre pour son adaptation au cinéma. La fresque épique littéraire se déroulant sur des années voir des décénies, il était d'autant moins facile de placer tout dans un seul film. Hors la bataille des Falaises Rouges est le point clé de l'histoire (et de l'Histoire chinoise), celle qui fit que les trois royaumes ne restèrent que... trois royaumes et qu'il n'y eut jamais de nouvelle dynastie qui en découla!

Pour ceux qui ignorent tout de l'Histoire des trois royaumes, Falaises Rouges (ou Falaise Rouge) est un site placé sur la rive sud du Changjiang (le dit fleuve bleu) jamais identifé avec certitude... Plusieurs sites le long du plus grand fleuve de Chine revandiquent le nom de "Falaise Rouge", mais les historiens se disputent encore. 

Ce site abritait à l'époque des trois royaumes le camp militaire du royaume de Shu. Face au pouvoir toujours grandissant de Cao Cao, général et ministre tout puissant de l'empire Han, seigneur auto-proclamé du Nord de l'Empire, Shu s'allia au royaume de Wu, ennemi de Cao Cao. Le seigneur du Nord, voyant là l'occasion rêvée d'écraser deux ennemis d'un seul coup, pris son armée pour poursuivre le roi de Wu jusqu'aux portes de Shu. Face à l'ambition et aux très nombreux hommes de Cao Cao se leva une armée divisée en deux camps liés par la nécessité de survivre et par le talent d'un incroyable stratège.
3 royaumes4

3. Art et Stratégie :
Si pour vous un film de guerre doit se résumer à des scènes de batailles infinies et à des giclées de sang humains... passez votre chemin! Ici vous allez découvrir que la vie peut être rude mais aussi douce. Qu'un guerrier n'est pas qu'une brute et que celui des deux qui ne savoure pas pleinement les beautés de la vie n'aurau au final aucune raison de gagner le combat. Ainsi un guerrier accompli peut aussi bien être un musicien talentieux et un homme de lettres.

C'est ce choix très asiatique de montrer toutes les facettes des personnages qui rend encore plus beau ce film, associé au jeu des cithares, au parfum du thé et la moiteur du climat du sud de la Chine.
Le jeu des acteurs n'est plus un jeu, on ne voit que plus que des personnages qui ont pris soudainement vie, comme les fantômes de ces héros historiques qui ressurgissent à la demande de maître Woo.

Des longueurs? Non, juste la langueur de la chaleur moîte des mois d'été dans le sud... L'appel de la brume du Changjiang pour faire un beau rêve.

Le seul bémol à ce film est le parti pris de présenter Cao Cao comme un homme détestable, corrompu et vil.
Hors le lecteur de l'oeuvre originale sait combien dès le départ le narrateur prend bien garde de ne pas nous faire détester Cao Cao, précisant même que chez Liu Bei comme Cao Cao il y a du bon comme du mauvais, car tous deux ont l'étoffe des héros dont on fait des empereurs, pourtant aucun ne verra son règne aboutir (Liu Bei étant roi de Shu).
Soit Cao Cao n'a pas la bonté d'âme de Liu Bei, il est très ambitieux, il a le caractère d'un tigre ayant mangé un dragon (tigre et dragon sont des ennemis mythiques en Chine), mais derrière c'est un homme qui s'associa à Liu Bei des décénies plus tôt pour renverser les usurpateurs du trône alors que l'empereur n'était qu'un enfant, qui fut un grand général victorieux de nombreuses fois, un homme de lettres et un seigneur juste pour les siens.
Hors le film le présente comme un être abjecte, pervers, collectionneur de femmes, au caractère changeant, imbu de lui-même, aucun respect pour les morts, aucun respect pour ses hommes... C'est offrir ici moins de profondeur au personnage (pour probablement le simplifier à l'écran!) et c'est un grand dommage.

3 royaumes5
Résumé officiel :
En 208 après J.-C., l'empereur Han Xiandi règne sur la Chine pourtant divisée en trois royaumes rivaux. L'ambitieux Premier ministre Cao Cao rêve de s'installer sur le trône d'un empire unifié, et se sert de Han Xiandi pour mener une guerre sans merci contre Shu, le royaume du sud-ouest dirigé par l'oncle de l'empereur, Liu Bei. Liu Bei dépêche Zhuge Liang, son conseiller militaire, comme émissaire au royaume de Wu pour tenter de convaincre le roi Sun Quan d'unir ses forces aux siennes. A Wu, Zhuge Liang rencontre le vice-roi Zhou Yu. Très vite, les deux hommes deviennent amis et concluent un pacte d'alliance.
Furieux d'apprendre que les deux royaumes se sont alliés, Cao Cao envoie une force de 800 000 soldats et 2 000 bateaux pour les écraser. L'armée campe dans la Forêt du Corbeau, de l'autre côté du fleuve Yangtze qui borde la Falaise Rouge où sont installés les alliés. Face à l'écrasante supériorité logistique de Cao Cao, le combat semble joué d'avance, mais Zhou Yu et Zhuge Liang ne sont pas décidés à se laisser faire...
Dans un déluge de puissance et de génie tactique, la bataille de la Falaise Rouge va rester comme la plus célèbre de l'Histoire et changer le destin de la Chine pour toujours.

3 royaumes3

4.Détails et anecdotes :
-Deux versions du film existent. Jusqu'il y a quelques mois, l'Occident n'en connaissaît qu'une seule : la version remontée pour la sortie du film en Occident, soit 2h25 de film.
Mais la version d'origine est bien plus longue... imaginez, 4H40 (le double en fait!)!! Cette version "longue" est enfin disponible depuis mi-avril 2010 en France... J'ai âte de mettre les yeux dessus.

-Je suis désolée de briser les rêves de tous les spectateurs du film qui sont tombés amoureux (comme moi) du paysage du royaume de Wu (où se passe principalement l'intrigue). Mais malheureusement ces paysages n'existent pas tout à fait en réalité!!
Et oui, les scènes ont été tournées principalement au Hebei, non loin de Pékin, et non pas au Hunan ou autre Guangxi comme on pourrait le penser... Pour autant la magie des effets visuels n'en laisse rien paraître.
Pour créer la forêt du corbeau, où se trouve les troupes de Cao Cao (sur la rive opposée à la forteresse des Falaises rouges), il fallu quelques mois de travaux. Mais le plus long fut la création du site des Falaises rouges et du faux ravin dans lequel se loge la forteresse alliée. Le tout fut tourné sur le site du réservoir de Yi Xian, lieu touristique dont John Woo est tombé amoureux en s'y promenant un été (sur un bateau, comme tout touriste chinois!).

 

3 royaumes1ptCarte d'identité du film :
Titre : Les trois Royaumes
Titre original : 赤壁 (Chi bi)
Réalisateur : John Woo
Acteurs principaux : Tony Leung, Takeshi kaneshiro, Zhang Fengyi, Chang Chen, Yong You, Shido Nakamura...
Scénaristes : Chan Khan et John Woo
Pays : Chine
Année de production : 2008
Dvd France montage occidental : 2009 (2h25)
Dvd France montage original: avril 2010 (4h40)

 

Bon film et ... have fun!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Cinéma chinois
commenter cet article

commentaires

Duchinois 17/05/2010 18:36


Donc si je commence à regarder le film à 22h30 ... imagine ce qui va se passer avant la fin !


Chen Jie 17/05/2010 20:53



faut prévoir quelques entractes pour survivre... genre un bol de nouilles à minuit, quelques jiaozi vers 1h et une soupe pour le générique de fin!!



A.Nelson Sindfoul 12/05/2010 06:56


C'est cool de te relire^^
Le film a l'air sympa, mais 4h40, c'est énorme, titanesque ! O.o


Chen Jie 12/05/2010 20:45



Oui, j'ai moi même du mal à imaginer un film de cette longueur, mais en Asie c'est courant!



Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement