Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 16:26

Le pont Marco Polo est un vieux pont de pierre situé dans la périphérie pékinoise rendu célèbre par la description faite par le plus chinois des vénitiens dans son "Devisement du Monde". Les mots de Marco Polo auraient été les suivants :
"Au-dessus de ce fleuve se trouve un très beau pont de pierre, tellement beau en réalité, qu'il y en a très peu dans le monde qui l'égalent."


Aujourd'hui, si vous vous aventurez dans la banlieue pékinoise à sa recherche (il est à environ 15 km de l'agglomération de Pékin), aucun chinois ne comprendra (en anglais ou traduit en chinois) la dénomination occidentale de "pont Marco Polo", en effet son vrai nom est en fait Lugou qiao (卢沟桥).

Un pont comme un autre :

Il s'agit donc d'un petit pont (il en existe des bien plus grands en Chine et des bien plus beaux, surtout depuis Marco Polo) long de 266 mètres et quelques poussières, s'étendant sur environ 9 mètres de large et surplombant de ses 4,65 mètres la rivière Yongding.

Sa structure est en granite et suit le schéma classique des ponts chinois à arcs multiples.
Pour autant, il reste le plus ancien pont de la région de Pékin car il fut élevé une première fois sous la dynastie étrangère des Jin (金朝) entre 1189 et 1192. On lui connaît des rénovations sous la dynastie mongole de Yuan (contemporains de Marco Polo justement), puis une reconstruction sous les Ming. Depuis il a subit des restaurations sous les Qing et plus récemment.

Un chef d'oeuvre :

Malgré qu'il soit basiquement un petit pont de campagne, le pont Lugou démontre la grande maîtrise des artisans bâtisseurs de la dynastie Ming, voir probablement de leurs ancêtres Jin.

La première de ses qualités est la dureté de son granit qui n'a jamais bougé d'un pouce, entre le gel des hivers successifs (le froid est très vif dans la région en hiver), la chaleur suffocante des étés et même les conflits militaires dont il a pu être témoin (nous en parlerons plus bas).

La seconde qualité est le choix de l'agencement des arches. La rivière Yongding n'est pas comme la Seine ou la Thamise, elle est irrégulière dans son flux. Au printemps elle charriera de la glace, à l'été elle sera tel un torrent, alimentée par les pluies estivales, à l'automne son flux se tarira progressivement pour n'être quasiment plus qu'un ruisseau l'hiver venu.
Pour palier à ces caprices de la nature, les concepteurs du pont ont respecté la largeur du lit du fleuve. Ainsi ils ont prévu une arche très large au dessus du flux le plus courant, puis dix autres plus petites.
De même, pour résister aux larges écarts de températures, ils ont ajouté des renforts triangulaires aux pilles de chaque arche. Ainsi construit, le pont Lugou a su perdurer presque un millénaire!

La dernière des qualités du pont Lugou marque son originalité : la réalisation de ses sculptures.
Car si en général les ponts chinois en pierre sont assez sculptés, le pont Lugou a poussé le détail un peu plus loin.
Quoi de plus commun en Chine qu'un lion gardien?! Pourtant le pont de Lugou n'en abrite pas seulement un, voir deux, voir 10... non! On en compte plus de 500!
Petits et grands, les uns sur les autres, faites le compte, vous en trouverez peut-être plus!
Pont-MP8.jpg

Un douloureux souvenir :

Le pont Marco Polo, pour ceux qui connaissent bien les épisodes de la 2nde guerre mondiale, fut le témoin de l'avancée japonaise sur le territoire chinois le 7 juillet 1937. Cet épisode est connu en occident sous le nom d'incident du pont Marco Polo.
Moins d'un mois plus tard, cet incident et la prise de Pékin par les troupes de l'armée impériale japonaise qui en découla furent les éléments déclencheurs de la guerre sino-japonaise (1937-1945).

Léger récapitulatif des faits antérieurs :
Souvenez-vous que depuis la révoltes de boxers (1899-1901), les étrangers ont des troupes armées sur place en Chine, de même que des territoires leurs ont été cédés.
Ces étrangers sont les français, les américains, les anglais, les belges, les russes, les italiens, les japonais et les allemands.
Suite au traité de Versailles (1919), les allemands ont du céder leurs territoires étrangers, ce qui étaient allemands en Chine (le Shandong par exemple, grand producteur de bière depuis!) devint... japonais!

Les faits de l'incident :
Au beau matin du 7 juillet 1937, les troupes japonaises en place à Wanping (bourgade de la région de Pékin, très proche de Lugou) s'entraînaient aux abords du pont.
Quand un de leurs hommes vint à manquer à l'appel, les japonais accusèrent les chinois de l'avoir enlevé. Mais le soldat réapparu deux heures plus tard, après avoir passé du bon temps dans une maison de passe.
Pour autant les japonais insistèrent vouloir fouiller les maisons allentour. Les chinois refusants, l'armée impériale japonaise saisit le prétexte pour faire venir des renforts et attaquer les chinois.

Suite à cela, la guerre fut déclarée entre la Chine et le Japon le 28 juillet 1937 alors que le 7 aout Pékin tombait aux mains ennemies.
Dans l'enfilade, la bataille de Shanghai s'amorça le 9 aout de la même année...

Autant dire que les troupes chinoises qui réussirent à tenir quelques jours faces aux japonais furent écrasées, assassinées dans honte (des photos d'époque montrent les japonais éliminants les prisonniers car décapitation).
Aujourd'hui, la grande majorité des visiteurs qui passent au pont Lugou sont chinois ou taiwanais. Certains sont jeunes et d'autres ont connus la perte en ces lieux d'un être cher.
La plus part des occidentaux qui s'aventurent jusqu'au pont viennent pour ce chef d'oeuvre décrit par l'homme aux milles mensonges (surnom donné à Marco Polo par ses contemporains).

Pont-MP9.jpg
Le culte de la nation faisant, si vous venez jusqu'au pont, vous ne pouvez manquer le musée du 7/7/1937 qui le flanque. Des scènes de poupées de cire vous y retracent l'incident et les plus courageux moments de l'armée chinoise. Vous pouvez faire le choix de ne pas le visiter, par n'oubliez pas en avançant sur le granite qui pave le pont que d'autres y ont versé leur sang...


Bonne balade et have fun!

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Pékin
commenter cet article

commentaires

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement