Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 16:00

Plus rien ne va en Chine ces dernières semaines!

S'il est bien une chose sacrée pour la Chine et pour son gouvernement, il s'agit de l'Ecole et de ses élèves, les petits chinois de demain. Tous parents à travers le Monde se sacrifierait pour ses enfants, mais certainement pas au point d'un chinois.

Pourtant quand rien ne va plus, c'est aux petits princes et petites princesses du nouvel empire du milieu que les forcenés s'en prennent.

Tout commence fin mars dernier au Fujian, région sud-est de la Chine. Zheng Mingsheng, un homme de 41 ans, attaque sans raison immédiate des écoliers devant la porte de leur école primaire dans la ville de Nanping. Armé d'un couteau de cuisine, il en tue malheureusement huit avant d'être arrêté par les forces de l'ordre.

Jugé coupable par le tribunal du Fujian, il est condamné à la peine de mort avec une rapidité exemplaire... Mais Zheng fait appel. Il est malgré tout confirmé dans sa peine quelques jours plus tard et exécuté le 28 avril.

 

- Le cauchemar continue le 28 avril avec un fait similaire au Guangdong, région du Sud de la Chine, au Sud-Ouest du Fujian, avec une attaque contre une école de la municipalité de Leizhou. Un homme d'une quarantaine d'années armé d'un couteau blesse alors 16 écoliers et 1 enseignant, 5 élèves dans un état critique sont hospitalisés. L'agresseur est arrêté et la police locale lance une enquête.

 

- Le lendemain, 29 avril, au Jiangsu (un peu plus au Nord cette fois), dans la ville de Taixing, un homme de 47 ans attaque un jardin d'enfants au couteau. Le forcené blesse 28 enfants et 3 adultes, 5 enfants d'environ 4 ans sont grièvement blessés et hospitalisés. L'agresseur est arrêté et une enquête lancée.

 

- Le lendemain (encore), soit le 30 avril, au Shandong (Est de la Chine) dans la ville de Weifang, un homme attaque une école maternelle armé... d'un marteau! Il blesse 5 enfants avant de s'immoler par le feu en serrant deux des petits contre lui. Par chance des enseignants sauvent les enfants. Au final 5 enfants hospitalisés mais aucune vie en danger. Une enquête est ouverte au Shandong.

 

- Jeudi 6 mai, une fausse rumeur circule à Pékin, originaire du Net : un homme aurait attaqué une école primaire du district de Changping (Municipalité de Beijing) avant que la police de fasse évacuer l'école. La Police pékinoise déments immédiatement et lance une enquête sur l'origine de la rumeur.

 

- Mercredi 12 mai, Shaanxi (Ouest -centre de la Chine, région très pauvre), municipalité de Hangzhong un homme attaque une crèche et tue 7 enfants et 2 adultes essayant de s'interposer. Il blesse une dizaine d'autres enfants avant de fuir. Réfugié chez lui, il se suicide avant l'arrivée de la Police.

 

La Chine est ebranlée, le gouvernement comme les parents ne savent comment contrer cette marée de violence en attendant les conclusions des diverses enquêtes locales.L'essentiel des actions entreprises se résume à l'augmentation des gardiens à l'entrée des groupes scolaires.
Dès le 12 mai, Pékin renforce ses effectifs avec une brigade d'agents de sécurité des écoles munis d'un uniforme, d'un gilet et de gants anti-lames, de casques anti-émeutes et de matraques.

Pendant ce temps, ce cauchemar met en lumière la crise sociale chinoise qui sévit un peu plus partout. L'étude des cas et des lieux permet de remarquer que toutes ces agressions ont eut lieu en zone relativement rurale, tous les agresseurs sont des hommes et d'une moyenne d'âge égale...

 

Mes sources :

-Quotidien du Peuple

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Actualité en Chine
commenter cet article

commentaires

Sarah 16/05/2010 10:23


S'en prendre à un homme ou une femme, c'est horrible mais à des enfants, y'a pas de mots la.


Chen Jie 16/05/2010 15:15



C'est aussi en général l'opinion public chinois... et de tout façon je pense qu'effectivement ce doit être l'opinion de toute personne normal...
Un enfant, c'est l'innocence même! Surtout un petit de maternelle...



Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement