Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

A la lecture de vos questions, posées par ICI, plusieurs sujets récurants semblent vous torturer les méninges.
Les réponses seront pour le moment ordonnées selon les 8 sujets suivents :
-Culture chinoise
-Langue chinoise
-La vie/ travail en Chine
-La cuisine chinoise
-Voyager en Chine
-Relations Chine-Japon
-La Chine à Paris
-Chen Jie et la Chine ^__-




I-Culture Chinoise :


1) Question : "y a t'il en chine des vestiges architecturaux qui montrerait
qui prouveraient le partage de culture avec la grèce antique , comme il a éxisté avec l'inde ???"

Réponse :
Il me semble qu'il existe quelques vestiges dans la partie occidentale du territoire chinois, au Xingjiang, de statues aux accents vaguements grecs, sur la bordure avec le Pakistan. Mais très rare et rien en fait qui concerne la CULTURE chinoise. L'Inde n'est pas séparée du Monde Helleniste par une chaîne de montagnes comme l'est la Chine, ceci explique cela. Ensuite Alexandre Le grand ayant aussi arrêté sa conquête aux abords de l'Indus, le monde grec ne s'est pas étendu au delà du Pakistan, Avganistan, Nord de l'Inde... Il lui aurait fallu passer le Tibet à l'époque pour toucher la culture chinoise.



II-Langue Chinoise :

1) Question : "Le mandarin et le cantonais sont-ils si différents? Comme le Basque et le Breton."

Réponse :
Les langues sont différentes, bien sûr, mais pas comme le basque et le breton. Elles sont issues de la même racine, elles utilisent la même écriture et donc un cantonais peut parfaitement comprendre la lettre de son ami pékinois qui parle le dialecte le plus proche du mandarin (actuellement nommé Putonghua en Chine : langue commune), le pékinois!
Mais quand ils se parleront face à face, ils ne s'entenderont pas!
Cela donne des similitudes proches d'un italien, d'un français, d'un espagnol, d'un allemand, d'un anglais... on a tous des racines communes, mais les langues ont évoluées chacune à leur manière. Certains mots sont proches, d'autres sont diamétralement différents.
Accessoirement, le cantonais contient bien plus de tons que le mandarin ou même le shanghaien, ce qui en fait l'une des langues chinoises les plus difficiles à apprendre et comprendre.



2) Question : "Le "chinois" est-il proche du Japonais ou du Coréen?"

Réponse :
Non et ... oui!!
Je m'explique... En fait ce serait plus le coréen et le japonais qui seraient proches du chinois, par l'influance de la culture chinoise (via entre autre le vecteur bouddhiste, puis politique surtout en Corée).
Le Japonais contient d'ailleurs un bon millier de "kanji", des caractères chinois ni plus ni moins, à la prononciation "antiquement" héritée du chinois.
La langue coréenne, comme la culture coréenne, entretient une autre relation ambigue avec la langue chinoise. Dominée pendant des siècles par les Ming puis les Qing (mandchous mais fortement sinisés!), l'écriture chinoise étant celle de Corée il y a encore 120 ans! L'écriture (alphabétique!!) connue aujourd'hui en Corée sous le nom de "hangeul" n'a été utilisée officiellement qu'à partir de 1894 (date de la fin de l'influance sino-mandchoue en Corée, début de la main mise japonaise).


3) Question :
"Connais-tu un endroit, assez sérieux à Paris, pour commencer à apprendre le chinois, surtout au niveau de l'oral et pas cher?"

Réponse :
Tu as les cours de la Mairie de Paris, se renseigner sur le site.
Tu as aussi Passeport pour la Chine, une association qui donne des cours de niveaux variés à but non-lucratif.
Enfin tu as l'institut Confucius du Centre Culture de Chine à Paris.
Version sans le sous, il te reste les échanges linguistiques avec un chinois. Pour ça, laisse à la rentrée une petite annonce à Centre Culture de Chine ou à l'université de la Porte Dauphine (Paris IX) dans la section de l'INALCO au 1er étage, voir à JUSSIEUX dans le batiment des cours de chinois. Les étudiants chinois de Paris passent toujours dans ces coins à la recherche d'aide en français à pas cher. ^__-




III-Vivre et Travailler en Chine :


1) Question : "Comment on fait pour travailler en Chine, quelles sont les aides mises en place pour l'insertion des étrangers en Chine?"

Réponse :
Voila une question double... ^__^
Premièrement, concernant l'aide aux étrangers, la réponse est simple : AUCUNE!!
Deuxièmement pour trouver un emploi en Chine, il vaut mieux prospecter via l'Occident sur les entreprises étrangères employants des "longs nez" ou les entreprises chinoises pouvant avoir besoin de TOI!
Ca marche rarement dans le sens inverse : prospecter depuis la Chine... A moins d'avoir déjà un emploi sur place et des connaissances (l'échange de cartes de visite est crucial en Chine et à ne jamais minimiser!!).




IV-Cuisine Chinoise :

1) Question : "Connais-tu des desserts typiquement chinois?"

Réponse :
Il n'existe aucun dessert chinois, coréen ou même japonais normalement dans le sens que nous occidentaux l'entendons!
En Chine manger sucrer pour finir un repas n'est pas une habitude, ni en Corée. En Chine on prend une soupe pour se rincer la bouche et finir de se combler l'estomac, en Corée on peut déguster des nouilles de riz glacées en été.
L'occidentalisation gagnant du terrain, on mange quelques fois des fruits en fin de repas, surtout à l'époque chaude pour se rafraichir (pastèque, melon, pêche verte et ferme,...)

Après il existe quelques "patisseries" chinoises comme les gateaux de Lune, les gateaux de nouvel an, les patisseries à base de pâte de haricot rouge... pour des occasions spéciales ou le thé!

La sucrerie préférée des chinois en été (et surtout dans le Sud d'ailleurs) est un grand verre de lait de coco ou lait de soja dans lequel trempent des morceaux de gélatine sucrée (geliz) et des haricots rouges. Il faut avouer que ce n'est pas mauvais... sans avoir grand goût! ^__-




V-Voyager en Chine :

1) Question : "Est-il possible de louer une chambre chez l'habitant,ou un petit appart pour de courtes périodes?"

Réponse :
Internet comporte toujours la réponse que l'on cherche. Il existe bon nombre de sites (francophones, anglophones...) et forums sur la Chine où il est possible de contacter des francophones sur place voir de leur louer leur appart pendant qu'ils partent en vacances.
D'autres sites proposent aussi des chambres chez l'habitant. Il suffit de demander à ton ami GOOGLE!
Attention : les locations ne sont pas toujours très économiques réservées depuis l'étranger... ils vous voyent arriver de loin!



2) Question : "Aurais-tu tuyaux ou conseil pour l'hébergement? Je veux voyager économique mais sécure..."

Réponse :
Tu as le choix entre les hotels bas de gamme, les auberges de jeunes, les hotels pour chinois (toujours possible d'y trouver une chambre pour un occidental mais sans réservation...), et  les chambres d'hotes.



VI-Relations Chine-Japon :


1) Question :
" Sais-tu quelle sont les relations que les Chinois entretiennent avec leurs voisins? En disant cela, je pense tout particulièrement au Japon, bien sûr."

Réponse :
La relation Chine-Japon est très houleuse depuis des décénies... Sur le plan politique d'une part, mais surtout au niveau populaire.
Si l'on pause la question à un chinois dans la rue, il est probable qu'il réponde qu'il déteste les japonais avec énergie. La blessure de la guerre sino-japonaise est encore très sensible et le fait que les diférents gouvernements japonais agitent de temps à autre le couteau dans la plaie n'aide pas.
Mais le dernier point crucial reste que le plus grand agitateur de tout ça, posé au dessus de tous comme un arbitre pas toujours impartial, est le gouvernement chinois qui par les comités de quartier, d'usines et les jeunesses communistes sait très bien attiser la houle du peuple (comme d'ailleurs l'image de la France en a pati en Mars-Avril dernier).

Enfin, reste aussi à comprendre que même si le japonais est un frère ennemi, un traitre, un "sale porc" (selon les insultes chinoises...), il n'en reste pas moins le partenaire privilégié de l'économie chinoise car avant d'être un ennemi il est aussi asiatique!



VII-La Chine à Paris :


1) Question :
" Connais-tu des endroits à Paris où on peut voir des monuments, des bâtiments typiquement chinois ou asiatique?"

Réponse :
Voir la section du blog : la Chine en France.
Mais il en existe très peu à Paris même. Tu as Chinagora à Alfortville par exemple...



2) Question :
"Existe-t-il des musées où on peut voir des oeuvres asiatiques en France, surtout à Paris?"

Réponse :
Oui, à Paris il y a le musée Cernuschi pour l'art chinois et le musée national des arts asiatiques Guimet.
A Fontainebleau, le petit musée de l'impératrice Eugénie présente des oeuvres rescapées du sac du Palais d'été à Pékin. Ouvert rarement, il se situe dans le chateau... c'est en fait un salon de chinoiseries!
Plus quelques autres musées qui peuplent nos belles régions de France...



3) Question : "Est- ce qu'il y aura d'autres événements à Paris sur l'Asie, dans les prochains mois et particuliairement à Paris?"

Réponse :
A voir sur les programmes des musées asiatiques ou du centre culturel chinois...



VIII-Chen Jie et la Chine :

1) Question : "Comment est venue ta passion pour la Chine?"

Réponse :
Déjà fortement atteinte du virus de la japoniaiserie à l'âge de 14 ans, mon professeur principal me proposa d'avoir des correspondants à travers le Monde via un service mondialement connu qui est YIS, situé en Finlande.
Je demandais dons une correspondante japonaise (qui ne répondit jamais), une américaine, un canadien... et pour meubler l'idée me vint d'ajouter Hong Kong.

A ma grande surprise, la correspondante de Hong Kong reçu aussi mon adresse (ayant elle-même demandé une correspondante française à YIS en même temps!) et m'écrivit la première. S'ensuivit une correspondance épistolaire de longue haleine pendant plus de 3 ans, jusqu'à son émigration en Australie avant le retour de Hong Kong dans le giron chinois...
On ne s'est jamais rencontré en vrai... pour autant quand au Lycée il m'a fallu choisir une nouvelle option, j'ai pris le Chinois (mandarin) et je suis partie dans un lycée assez loin de chez moi.


2) Question : "Parles tu le chinois, ou plutot le mandarin couramment et sait-tu le lire?"

Réponse :
Je ne parle pas "couramment" mais oui je le parle et je sais le lire... en partie! ^__^


3) Question : " Tu y a vécu un certain temps, as-tu gardé des contacts là-bas?"

Réponse :
Bien entendu... des contacts qui pour certains existent depuis plus de 10 ans!


4) Question : "ça fait combien de temps que tu es passionnée pour la Chine?"

Réponse :
Hum... si l'on compte bien cela doit faire plus de 15 ans!






Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas et posez les.

Merci de votre participation! ^__^

Partager cette page

Repost 0
Published by

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement