Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 22:30

Dans le domaine des drama taiwanais, il en est un qui reste à ce jour mon préféré toutes catégories confondues : "Black & White". Voila un jeu du chat et de la souris où celui qui cherche n'est pas forcément le chat... ^__-

"Black & White", alias "痞子英雄" (Pizi Yingxiong), est un drama policier au duo de choc et à la bande originale percutante!
Associé ici et là à des seconds rôles de choix (King One dans le rôle d'un des méchants, ce qui change de ses rôles habituels), une réalisation audacieuse et un suspens relativement bien conservé... On obtient un cas rare mais délicatement rafraichissant dans cette marée de dramas qui innonde Formose.

Résumé :
Pizi et Yingxiong sont tous les deux flics, mais aussi différents que le jour et la nuit. L'un, au cadre de vie luxieux, passe ses journées à siropter son café et attendre des infos d'un mystérieux indique qui ont fait de lui l'homme numéro 1 de son district. L'autre conçoit la justice et la loi comme les pilliers de la société et passe sa vie dans la rue à pourchasser les criminels de tout poil, peut-être même trop selon l'avis de ses supérieurs qui n'arrivent pas à le freiner.
Tout aurait pu se passer merveilleusement dans le meilleur des mondes, jusqu'à ce qu'une affaire oblige les deux rois de la crim' à faire équipe pour remuer Taipei. Histoires de stupéfiants liées à la mafia, d'hommes politiques mouillés avec des tueurs internationaux, rien ne leur sera épargné!

Critique légère :

Le cocktail taiwanais ne peut que fonctionner! Imaginez une légère dose de "Miami Vice" avec une bande son du tonnerre, un zest d'"Experts" pour ajouter au suspens avec des recherches scientifiques, sopoudrez d'une ou deux histoires de coeur impossibles... et vous obtenez un Vic Zhou (Mars, Meteor Garden) tout bien moullé dans son jean noir et un Marc Zhao à la droiture à faire s'écornée celles des héros américains!

Sans histoire de coeur, le drama ne serait plus un drama... Mais la fin (assez inattendue pour un drama taiwannais je trouve) renouvelle pour une fois le genre du "tout est bien qui fini bien".

Niveau image, scénes d'actions et cadrages, rien à redire. Exit les problèmes de sons des dramas taiwannais à petits budgets (les comédies romantiques le plus souvent). Ici nous sommes sur du gros, du lourd!
Un an de tournage, des décors dignes d'Hollywood ou presque, un casting de choc et une audience inédite pour le tout premier vrai drama policier de l'histoire de la télévision taiwannaise! Ca se fête et ça s'arrose!

Le succès a été tel qu'un film (suite et fin de l'histoire) est prévu pour 2010, une habitude plutôt japonaise que taiwannaise à la base.

Pour vous faire saliver, voici une petite mise en bouche vidéo :


Maleureusement pas de playlist pour l'OST vu que deezer ne connaît pas -__-
Mais une vidéo de la série sur la chanson phare "Perfect strangers" de Jason Zou :



Et le générique de la série :




Carte d'identité du drama :

Titre original : 痞子英雄 / Pizi Yingxiong
Titre anglais : Black and White
Réalisateur : 蔡岳勳 /Tsai Yueh Hsun / Cai Yue Xun (réalisateur du drama "Mars" entre autre...)
Acteurs : Vic Zhou (Mars), Mark Zhao, Ivy Chen, Janine Zhang, Xiu Jie Kai, Jason Zou, Na Wei Xun, King One, ...
Année de production : 2009
Diffusion : du 11/04/2009 au 27/06/2009
Nombre d'épisodes : 24
Langue : chinois mandarin
Team fansub US : SubLimes
Team fansub français : Keihai


Très bon drama et Have fun!

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Drama taiwanais
commenter cet article
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 17:40
Chose promise, chose due! Voici votre tout premier article sur les drama taiwanais!
Mais qu'est-ce qu'un drama? C'est une série, tout simplement.
Il en existe de tous les genres (policier, sentimental, fantastique...), mais ceux qui reçoivent le plus grand succès sont sans conteste les drama sentimentaux.

Sortez vous mouchoirs, attention la guimauve, voici le romantisme chinois pur jus!
Ne critiquons pas, nous avons aussi nos "cas" européens, voir américains, qui se sont installés depuis des décenies au box office du petit écran. Ici l'intérêt est la découverte!

"Queen's" reste somme toute un ovni dans le monde des dramas asiatiques. Le sujet n'est en rien exceptionnel pour cela. Le lieu, un lycée, est des plus communs. Seulement la manière de présentées les péripéties du héros (Tie Xiong, surnommé wangjiuxiong = Nounours) et de ses relations met l'accent sur l'origine de l'histoire : un manhwa (bd coréenne) de Ha Sung-Hyen (titre : Queen's). La réalisation a choisi des transitions peu communes faites de mosaïques d'images de la série, comme une page et ses vignettes dans une bande-dessinée.


N'est-il pas mignon ainsi déguisé?!

Résumé :
Tie Xiong est amoureux de sa meilleure amie Ke'er, une fan de cosplay. Pour lui plaire et rester proche d'elle, il accepte d'entrer dans le club de cosplay, s'entraine à la couture et va même jusqu'à servir de manequin à Ke'er pour sa dernière création. Après une convention de cosplay où Tie Xiong portait un costume de personnage féminin, tous les lycéens ne parlent que de ça. C'est à qui trouvera qui est la belle et deviendra son petit-ami. Comble du malheur, Ke'er se révèle être amoureuse du capitaine de l'équipe de Basket du lycée, un fan de Saber... Les ennuis de Tie Xiong ne font que commencer.

Il est difficile de résumer le début de l'histoire sans en dévoiler trop et sans oublier un détail décapant de cette histoire déjantée. Riche en détails loufoques et en personnages tous plus fous les uns que les autres, "Queen's" est le drama anti-morosité et blues à voir absolument!
Vous aurez aussi compris (autrement regardez juste le premier épisode pour comprendre) rien qu'au titre que la question de l'orientation sexuelle est posée. Le souci de Tie-Xiong est son visage qu'il trouve trop féminin et que les filles trouvent trop mignon. Les quiproquo ne font que commencer!

Un p"tit trailer (désolée il est en chinois sans sous-titre) :


et le générique d'ouverture ("Just Be My love" de Sun Ho) qui donne une bonne impression des transitions "manhwa du drama.


Alors oubliez tout, laissez le cerveau en berne et cocoonez-vous dans votre canapé.Voici de l'humour niveau 0, ne cherchez pas comprendre plus que ce qu'il ne faut!

Pour zieuter cette merveille sans commune mesure, voici quelques adresses :
-Dramalove
-X-Dramaslove-X

Carte d'identité du drama :
Titre original : 至尊玻璃鞋 (Zhi zun bo li xie)
Titre anglais : Queen's/Queen's glass slipper
Réalisateur :
Zhou Jie Ru/周介如
Acteurs : Tang Zhengang (唐振剛), Joelle Lu, Amanda Zhou, Andy Gong, Shatina Chen...
Langue : Mandarin
Nombre d'épisodes : 13


Bon drama et Have Fun!!
Repost 0
Published by Chen Jie - dans Drama taiwanais
commenter cet article
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 22:07
Dernière catégorie ajoutée à Paris-Beijing, qui ravira certainement mon cher ami Jim (que j'imagine toujours avide de nouvelles idioties télévisuelles humaines à étudier), voici donc venue le territoire des... Drama taiwanais!!

Et si... votre humble servante reconnaît son erreur : son insatiable curiosité lui a été fatale. Comment résister à des tonnes de bêtises mielleuses comme "Why why love", "My lucky star" ou encore "Smiling Pasta" quand on a même pas été élevée à "Dallas", "les Feux de l'amour" ou "Chateauvallon"?

Oui, pour ma défense, je n'avais aucune défense immunitaire. Même pas vaccinée contre ce terrible fléau qu'est les drama asiatiques. Et puis après avoir été touchée par une vague de Kimutaku folie (surnom donné au chanteur/acteur de drama japonais Kimura Takuya), avais-je encore la force de résister aux paroles mièvres de ces chinois déjantés?!
Non, malheureusement... :0001:

Voila, maintenant que vous connaissez tout de mon terrible malheur, vous vous attendez certainement à ce que je vous donne l'adresse la plus proche du docteur es-drama taiwanais du coin! Où que je vous laisse, marqué vite fait sur un post-it le titre du meilleur spécimen du genre que j'ai pu découvrir.
Oh là! Pas si vite... la piqûre de rappelle est programmée pour dans une semaine, d'ici là je vais tenter de survivre en essayant de résumer une de ces oeuvres loufoques.

Car résumer le drama taiwanais à de la guimauve sur-vitaminé ne peut être assez réaliste. Il faut avoir vu le pire exemple connu de ma petite personne pour comprendre mon choc au premier coup d'oeil!
Mais je vous garantis un dépaysement assuré, une série comme vous ne pouvez jamais n'en avoir regardé, un monument dans l'oeuvre télévisuelle chinoise... Qui a pour titre : "Queen's".

Et la suite au prochain numéro!

Bonne semaine d'attente et Have fun!
Repost 0
Published by Chen Jie - dans Drama taiwanais
commenter cet article

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement