Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 18:30
Chers visiteurs, chers lecteurs, c'est avec une joie immense que je vous annonce, que cette année, vos yeux ne vont pas se reposer! Et oui, 2008 démare sur les chapeaux de roue du côté cinéma asiatique. Rien que  9 films asiatiques qui sortent en ce début d'année!!


Commençont tout d'abord avec un film que j'aurai aimé voir, par curiosité, mais diffusé dans très peu de salles en France (même à Paris!!) :

nord-coreenne.jpgLe journal d'une Nord-Coréenne

Il s'agit du premier film nord-coréen dépassant la frontière de son pays. Je sais ce que vous m'en direz, un film issu d'un tel pays ne peut être qu'emprint de propagande. Pour autant, comment le savoir sans le voir?!
Pour moi qui me sent "curieuse" de toutes nouvelles, bonnes ou mauvaises, traitant de la Corée du Nord, j'espérais pouvoir le voir...
Pour celles et ceux que cela interesse, le film est sorti en France le 26 décembre dernier... oui en 2007!
Réalisateur : Jang In-Hak
Titre original : The Schollgirl's dairy
Pays : Corée du Nord
Année : 2006
Durée : 1h34m


Premier film de l'année 2008 :

filatures.jpgFilatures

Film de Hong Kong dans le genre Policier... On pourait même préciser, le genre Triad Movie si cher à Hong Kong.
Résumé :
Une branche secrète de la police de Hong Kong mène des filatures sophistiquées. Le Capitaine Huang engage Piggy, une débutante au visage ingénu, donc, insoupçonnable. Ensemble, ils vont tenter de remonter jusqu'au " cerveau " d'un casse. Mais le cerveau devine le danger et disparait. Piggy est assignée à une nouvelle affaire. Alors qu'elle est en pleine filature, sa route croise celle du cerveau...

Réalisateur : Yau Nai Hoi
Titre original : Filatures (Eyes in the Sky)
Acteurs : Simon Yam, Tony Leung Ka Fai
Pays : Chine/Hong Kong
Année : 2006
Durée : 1h30
Date de sortie : 2 Janvier 2008


Et voici venir ce que de nombreux lecteurs inconditionnels de manga attendaient... On l'a demandé, ils l'ont fait...

death-note-fr.jpgDeath Note 1 et 2 (The Last Name)

Et oui, les deux en même temps! J'avoue ne pas bien comprendre le pourquoi du comment...

Death Note est le succès inégalé du Manga à travers le Japon puis le Monde. Mais avant que le raz-de-marée nippon ne touche la France, les japonais avaient déjà prévus deux films. L'histoire est fidèle au manga, avec quelques libertés scénaristiques pas trop mauvaises. Halletant comme l'oeuvre originale, ce peut être une bonne introduction au manga. On notera peut-être la molesse de l'acteur principal endossant le cartable du parfait lycéen de Light, des effets spéciaux vus à l'économie, mais pourant autant on a un undefinedL presque aussi bluffant que l'original!!

Réalisateur : Shusuke Kaneko
Titre original : Death Note
Acteurs : Tatsuya Fujiwara, Takeshi Kaga, Shido Nakamura
Pays : Japon
Année : 2006-2007
Durée : 2h20
Date de Sortie : 9 Janvier 2008



Pour ceux qui aiment un tout autre genre, ou si pour vous la dose de nipponeries n'était pas assez forte, on vous a prévu un autre film japonais cette même semaine :

porte-des-enfers.jpgLa Porte des Enfers

J'avoue ne pas connaitre. C'est un vieux films de Teinosuka Kinugasa, filmé en noir et blanc puis colorisé, classé dans le genre drame...
Résumé :
Au XIIe siècle, alors que les guerres civiles font rage, le samourai Morito est chargé par l'empereur de traverser le territoire afin de distraire l'attention des rebelles. Il doit par la même occasion escorter la jolie servante Kesa. Sa mission accomplie, Morito demande une récompense impossible.

Réalisateur : Teinosuke Kinugara
Titre original : Jigoku-Mon
Pays : Japon
Année : 1953
Acteurs : Machiko Kyô, Kazuo Hasegawa, Kotaro Bando
Durée : 1h26
Date de sortie : 9 Janvier 2008


On continue la semaine suivante...

Triangle.jpgTriangle

Alors accrochez vous bien, voici un film pas comme les autres, avec à ses commandes trois pointures!! Ce met de choix ne peut être que le plat de résistance!
Résumé :
La vie n'est pas facile pour Sam, Fai et Mok, trois amis qui se démènent pour joindre les deux bouts, jusqu'à ce soir d'orage où un mystérieux vieillard vient les trouver dans un bar en leur proposant de devenir riche rapidement.
Un antique trésor serait enterré sous un bâtiment du gouvernement, placé sous haute surveillance.
Croient-ils en son histoire ?
Ils décident de tenter tout de même l'aventure et de forcer leur destin. Mais ce qu'ils découvrent dépasse leurs rêves les plus fous : un ancien cercueil contenant une robe de
cérémonie parée d'or. Selon Mok, qui est antiquaire, ils ont une fortune entre les mains. Cette perspective met leur amitié à rude épreuve, les trois amis étant pris d'une avidité incontrôlable.
Tout se complique lorsque Ling la femme de Sam décide de voler la robe pour s'enfuir avec son amant et que des gangsters, venus du continent, sont bien décidés, aux aussi, à mettre la main sur le trésor.
Une rocambolesque course-poursuite s'engage !
Entre leur survie, avidité et amitié, Sam, Fai et Mok devront faire leur choix...


Réalisateurs : Ringo Lam, Johnny To, Tsui Hark
Titre original : Tie saam gok
Acteurs : Simon Yam, Louis Koo, Kelly Lin
Année : 2006
Pays : Chine/Hong Kong
Durée : 1h41
Date de sortie : 16 Janvier 2008


La semaine du 16 sera chinoise ou ne le sera pas. Et on continue!

lust-caution.jpgLust, Caution

Si l'on devait résumer le cinéma chinois à trois réalisateurs en Occident, trois réalisateurs souvent primés à Cannes, Venise ou Berlin pour leurs meilleuses images, Ang Lee en ferait forcément partie!
Voici un film que j'attend comme avec de la fièvre, la curiosité de revoir monsieur Lee traiter de la Chine, après son escapade américaine, mais aussi parce que le sujet est envoutant et les acteurs prometteurs...
Résumé :
Dans les années 1940, alors que le Japon occupe une partie de la Chine, la jeune étudiante Wong est chargée d'approcher et de séduire Mr Yee, un des chefs de la collaboration avec les Japonais, homme redoutable et méfiant que la Résistance veut supprimer. Très vite, la relation entre Wong et Mr Yee devient bien plus complexe que ne l'avait imaginé la jeune femme.

Réalisateur : Ang Lee
Titre original : Se Jie
Acteurs : Tony Leung Chiu Wai (In the Mood For Love, Hero, Happy Together, ...), Tang Wei, Joan Chen
Pays : Taiwan
Année : 2007
Durée : 2h38
Date de sortie : 16 Janvier 2008


Un film coréen la semaine suivante, accompagné d'une balade dans la Chine carcérale...

le-roi-et-le-clown.jpgLe roi et le clown

Pour plonger dans l'histoire de la Corée...
Résumé :
Corée, 16ème siècle. Alors que la dynastie Chosun règne en maître sur le territoire, Jang-seng et Gong-gil sont deux comédiens qui travaillent ensemble sur les routes du pays. Jang-seng persuade Gong-gil de se produire à Séoul, dans l'espoir de devenir riche. Arrivés là-bas, ils se font arrêter au cours d'un spectacle pour avoir insulté le Roi. Jang-seng propose alors un pari fou : s'ils arrivent à faire rire le Roi, ils seront libres. Gong-gil, de nature très réservée livre alors un numéro impressionnant provoquant l'hilarité du Roi. Le pari est gagné, ils peuvent rester au Palais. Une relation nouvelle commence alors entre le Roi et Gong-gil...

Réslisateur : Lee Jun-Ik
Titre original : King and the clown
Acteurs : Kam Woo-seong, Jeong Jin-yeong et Kang Seong-Yeon
Pays : Corée du Sud
Année : 2005
Durée : 2h
Date de sortie : 23 Janvier 2008


Train-de-nuit.jpgTrain de Nuit


Un film sur le milieu carcéral chinois... une fois n'est pas coutume!
Résumé :
Wu Hongyan est huissier de justice dans un tribunal de l'Ouest de la Chine. Elle s'occupe de femmes attendant leur exécution, le plus souvent condamnées pour crime passionnel.
Chaque week-end, cette femme d'une trentaine d'années fait un long trajet en train pour se rendre en ville, à une soirée dansante pour célibataires.
Ses rencontres amoureuses sont décevantes, jusqu'au jour où elle est attirée par le mystérieux Li Jun. Mais elle découvre que l'épouse de ce dernier est une de ses détenues...


Réalisateur : Diao Yinan
Titre original : Ye Che
Acteurs : Dan Liu, Dao Qi
Pays : Chine
Année : 2007
Durée : 1h34
Date de sortie : 23 Janvier 2008


Enfin pour terminer cette longue liste, un film d'un réalisateur taiwanais mais en France, avec des acteurs français... si, ça exite!

ballon-rouge.jpgLe voyage du ballon rouge

Résumé :
Simon a 7 ans. Un mystérieux ballon rouge le suit dans Paris. Sa mère Suzanne est marionnettiste et prépare son nouveau spectacle. Totalement absorbée par sa création, elle se laisse déborder par son quotidien et décide d'engager Song Fang, une jeune étudiante en cinéma, afin de l'aider à s'occuper de Simon.

Réalisateur : Hou Hsia Hsien (de Taiwan)
Acteurs : Juliette Binoche, Song Fang et Simon Iteanu
Pays : France
Durée : 1h53
Année : 2006
Date de sortie : 30 Janvier 2008



L'année ne fait que commencer, alors Have fun et bons films! ^__-


Repost 0
Published by Chen Jie - dans News Ciné
commenter cet article
1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 19:39
Bonsoir,

Vous souvenez vous de l'affaire chinoise autour de Pirates des Caraïbes 3?
Et bien, une fois ne suffit pas pour l'administration chinoise... ils frappent encore!
Image Hosted by ImageShack.us
Cette fois c'est le film américain Rush Hour troisième du nom, avec en tête d'affiche la star de cinéma de Hong Kong Jackie Chan, qui est directement visé.

Mais il ne s'agit pas cette fois d'une simple censure, non... Le film est tout simplement refusé de diffusion cette année en Chine.

Pour cela, entrons dans le vif du sujet : la diffusion au cinéma en Chine de films étrangers.
La socièté d'état qui tous les ans vieille à l'importation de films étrangers, pour les salles comme pour la diffusion dvd, a pour restriction 20 films étrangers par an au cinéma chinois. Ni plus, ni moins.
Hors, il semblerait que, soudainement en plein mois de juillet, le quota soit dépassé pour les films américains!! Comme par hasard, vont murmurer certains.

Et oui, car comme par hasard, le film d'action Rush Hour 3 présente la pègre chinoise de Paris (pas fait exprès pour la relation avec mon précédent article du jour... c'est promis! ).
Si l'on se souvient bien du problème pour Pirates des Caraïbes 3, on sent comme un air de déjà entendu...
Mais pour cette fois, on n'ose le dire, cela serait encore plus honteux.

Il faut dire qu'il y a eu des voix qui se sont élevées contre la censure dont le dernier opus de pirates hollywoodiens fut la victime.

Alors, si le quota est réellement dépassé, cela veut-il dire que les chinois vont devoir attendre janvier 2008 pour voir Rush Hour 3 sur grand écran??

Réponse au prochain épisode... ^___-

Have fun
Repost 0
Published by Chen Jie - dans News Ciné
commenter cet article
18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 21:11
Certains passant sur ces pages seront certainement déjà au courant, le dernier opus du blockbuster américain "Pirates des Caraïbes" a été censuré en Chine.

La décision peut vous paraître excessive pourtant je vous propose de vous la présenter objectivement et clairement expliquée.

Image Hosted by ImageShack.us
Voila, la censure ne prend pas tout le film mais concerne principalement
le rôle de Chow Yun-Fat, acteur de Hong-Kong plus que célèbre en Chine depuis plus de 20 ans, celui d'un pirate chinois de Singapour (et voila le cliché... un gros, Singapour n'est pas chinoise... enfin passons! ).

Selon l'article de Xinhua, que vous pouvez lire ici en français, il ne manquerait au film que la moitié du jeu de l'acteur chinois et en particulier la scène où celui-ci récite un vers d'un célèbre poème chinois à Miss Elizabeth Swan, l'héroïne. Il est évidant que cela ne gâche pas la compréhension du film...

Mais voila, quand on aime le cinéma, quand on aime l'art et que l'on considère un film, bon ou mauvais, comme une oeuvre d'art, il est toujours difficile d'admettre qu'on en censure un morceau pour quelque raison que ce soit!

Free Image Hosting at www.ImageShack.usSeulement, il semblerait que l'explication soit la suivante :
Le personnage de Sao Feng, le chef des pirates de Singapour, n'est pas des plus plaisantes à voir. Couvert de cicatrices, longue moustache et barbe filaire, crâne rasé, les ongles longs à la mode impériale, ce serait certainement ce dernier détail, un peu trop caricatural, qui aurait déplu à l'Administration d'Etat pour la Radiodiffusion, le Cinéma et la Télévision.

Vous ne comprenez peut-être pas totalement alors je vais approfondir le sujet. Les ongles longs, démesurément longs pourrait-on dire, étaient autrefois le signe distinctif des mandarins, des personnages de haut rang dans l'administration ou la famille impériale. Pour simplifier, se laisser pousser les ongles, au point qu'ils deviennent de longues serres, était la preuve que vous n'aviez pas besoin de
travailler de vos mains.
Pour les communistes c'était surtout un signe d'oisiveté, la preuve de la décadence du gouvernement impérial. Alors, lors qu'un chef pirate arbore ces ongles là, ajoutant au fait qu'il soit chinois, couturé de cicatrices... forcément, ça ne plait pas! (Cela dit en passant, les ongles trop longs sur les cordages... ça doit pas être le pied!)

Nous pourrions répondre que, déjà dans le premier opus, il y avait un petit sous-entendu lancé aux français, mais comme Lord Becket nous avons envie de répondre "c'est de bonne guerre".
Puis quand on voit le maquillage du soit-disant pirate français dans le 3, on a presque envie de rire que c'est impossible qu'un pirate ait pu ressembler à ça, mais c'est inutile. Nous savons tous que de toute manière Hollywood est une usine à cliché!

Imaginez pourtant que les DVD de copies illégales, qui circulent déjà dans toutes les boutiques de disquaires de Chine, doivent certainement présenter la version originale, non-censurée, du film américain!! Ironique, vous ne trouvez pas?
Repost 0
Published by Chen Jie - dans News Ciné
commenter cet article

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement