Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 09:40
La passion de la caligraphie n'est pas oubliée en Chine. Et c'est souvent là où on ne l'attend pas qu'on la retrouve.
Et pour cause de manque d'espace dans les habitations et raison d'économie de matières premières, il est courant de croiser des caligraphes de plein air...


Caligraphie à l'eau, Parc de Beihai, 1er Octobre 2005, Pékin.



Caligraphie à l'eau dans le parc du Palais d'Eté, février 2006, Pékin.

Astucieux les chinois?
La caligraphie à l'eau reste un art éphémère et pour pouvoir pratiquer celle-ci il suffit d'un baton, avec un bout de mousse au bout de la forme d'un pinceau, une bouteille d'eau et investir une allée pavée d'un parc municipal... Rien de plus simple.

De plus, les lieux étant publics, tout le monde vient vous faire ses commentaires :"vous êtes très doués pour tel style, mais là vous auriez du...", "entrainez-vous encore jeune homme!", "pas mal, pas mal, mais mon grand père faisait mieux...", "Vous devriez essayer le style herbeux"...


Alors qu'attendez-vous pour vous entrainer aussi?
Have fun!


Repost 0
Published by Chen Jie - dans Photos de Pékin
commenter cet article
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 09:00
Le dimanche est un jour sacré pour les chinois. Ceux convertis à un des courants chrétiens vont à l'église ou au temple, les autres vont aux réunions de quartiers, faire les magasins, au parc et s'adonnent à leurs occupations préférées.

Le plus bel endroi pous observer les chinois un dimanche reste le parc public ou encore un centre commercial. L'avantage d'un parc sur le centre commercial, c'est que vous pouvez sortir l'appareil photo gros calibre sans vous faire dévisager! Mais aussi qu'il n'y a pas de musique débile à font sortant d'un hautparleur (enfin, rarement!). Ce qui vous permet d'écouter la nature pékinoise et la musique des pékinois...

La plus part des chinois sont des passionnés de musique. Je n'irai pas dire que les chinois sont tous musiciens, mais qu'ils adorent la musique, le chant et que parcontre pousser la chançonnette ne les effraie pas. Habitués aux cours à l'école depuis tout petit, ils chantent pour la plus part très juste... les français en rêveraient! :0036:


Joueuses de Erhu au parc de Yunyuantan, septembre 2005, Pékin.

Alors le dimanche, dans les parcs on croise les chorales, les musiciens et autres chanteurs en train de s'accorder.
Ce fut le cas ce dimanche là pour ce groupe de trois jeunes femmes qui accordaient leurs... erhu!

Have Fun!
Repost 0
Published by Chen Jie - dans Photos de Pékin
commenter cet article
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 21:10
En réponse à la recherche de Farfouille (qui collecte des photos des rues des blogueurs au printemps), voici une vue de ma rue au printemps... à Pékin, du temps où j'y vivais encore!



C'est la silhouette de la Pagode du temple Cishou qui ce dessine dans le fond. La photo est prise d'une passerelle pour piétons qui traverse le troisième périphérique au croisement de mon ancienne rue.

La prise n'est pas des plus récentes, mais elle date bien d'un jour de printemps... en Mars, quelques temps après le Nouvel An Chinois (jour de printemps pour les chinois).


Pour voyager plus encore, n'hésitez pas à rendre visite à Farfouille et voir les autres rues de blogueurs à travers le monde!


Bonne soirée et Have Fun!
Repost 0
Published by Chen Jie - dans Photos de Pékin
commenter cet article
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 00:00
Rangement des barques et pédalos sur le lac du parc Bei Hai, novembre 2005, Pékin.

Fleuves, lacs et mers, voici la sortie relaxante préférée des chinois.
Ce n'est pas pour rien que l'Eau, shui en chinois, est un des cinq élèments constituant le Tao, le fondement de l'Univers.
Heureux second hasard, l'Eau est aussi l'un des deux éléments nécessaires au Fengshui (Vent et Eau, litteralement), cet art ancestral de choisir un lieu conforme à la fonction qu'il aura et aux occupants qui y viveront!

De ce fait, le chinois ne conçoit pas une ville, un palais, un jardin sans eau, lac ou rivière! Folie qui se retrouve dans de nombreux foyer avec cette passion nationale que peut-être l'aquariophilie!

Alors, quand un plan d'eau se profile, très vite en Chine il se trouve couvert de petites embarcations que les chinois viendront vite utiliser dès les premiers rayons de soleil pour se détendre.
Kitch, ridicules ou classiques, vous trouverez toujours un pédalo ou une barque canard sur un plan d'eau chinois!


Bonne navigation et Have Fun!

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Photos de Pékin
commenter cet article
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 11:52
C'est le dimanche, journée de seigneur, alors je vous propose une image à caractère religieu!! ^__-

Depuis des semaines, pour ne pas dire des mois, on parle en Europe, en Occident, en France, à tord et à travers de l'absence de liberté de culte en Chine. Alors aujourd'hui laissez vos oeillères à la porte, dénudez-vous de vos préjugés et essayez de comprendre un pays qui ne fonctionne pas du tout comme le nôtre!!

Temple taoiste des nuages blancs, Quartier Xicheng, Pékin, Octobre 2005.


Depuis 1982, depuis l'amendement sur la pratique religieuse à la constitution par le président Deng Xiao Ping, une certaine liberté de culte est revenue en Chine. Comme toute liberté en Chine, elle reste subjective, cela va de soi.
Enfin, subjective, c'est pour nous, occidentaux, qui n'avons jamais connu de période de non-liberté totale. Pour les chinois qui ont vêcus les années Mao, les enfants qui ont entendu parler des années dures de leurs parents, la vie actuelle en Chine est d'une extrême liberté! C'est le paradis de la consommation!

Quand on ne possède pas les même reperts, le même vocable, il va de soi qu'on ne peut se comprendre!

La liberté en Chine existe, tant que vous ne dérangez pas l'odre public. Sur le principe, c'est exactement la même chose chez nous, aux USA ou n'importe où ailleurs... Seulement nous n'avons pas toujours la même idée de ce qu'est "l'ordre public". C'est là qu'il faut savoir lire entre les lignes et comprendre la manière de pensée de l'Etat chinois.



Si devant la façade que nous présente la Chine, vous n'observez qu'avec les yeux des journalistes, il va de soi que vous ne pourez tout comprendre et tout interpréter correctement.

Le gouvernement central est un organe bien nerveux qui, dès qu'il perçoit une secouse annonçant un soucis, ressert les mailles de son filet délicatement tressé autour du peuple. Le bureau des Religions, créé en 1982, est l'oeil de l'Etat braqué sur chaque groupe. Pour lui échapper, il faut passer dans la clandestinité...


Bon dimanche et Have Fun!

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Photos de Pékin
commenter cet article
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 22:35
Quand on imagine la Chine, on pense à une pagode, un temple confucéen ou un paysage de rizières. On voit rarement une moquée, un minaret ou des brochettes de mouton!
Pourtant, selon le bureau des affaires religieuses, la Chine c'est aussi 23 928 mosquées.

Fenêtre de la grande mosquée de Pékin, Nuijie, quartier Xuanwu, Mars 2006.


Importée en Chine sous les dynasties Tang et Song, via la route de la Soie, l'Islam compte depuis quelques 20 millions de pratiquants... officiellement. La réalité serait plus de l'ordre de 30 à 50 million, répartis sur plus de 10 "nationalités".

Les plus nombreux (40% à  50%) sont les Hui, issus de l'ethnie "Han" (l'ethnie principale) et convertis à la grande époque des caravannes.
Viennent ensuite les Ouigours, Kazaks, Dongxiang, Kirghiz, Salars, Bonans, Ouzbeks, Tatars et Tajiks souvent situés dans les provinces et régions autonomes du Nord et de l'Ouest (Shanxi, Shaanxi, Hebei, Henan, Gansu, Ningxia, Xinjing,...). Cette disposition s'explique principalement par la route de la soie encore une fois.
En parallèle les villes porturaires chinoises, qui ont souvent aussi accueillis les échanges commerciaux avec les pays islamisés, comptent encore de nos jours une forte concentration de Hui et autres nationalités convertis à l'Islam.

Petites merveilles de cette culture métissée, les mosquées de Chine mélangent souvent les styles avec talent.


Have Fun!

Repost 0
Published by Chen Jie - dans Photos de Pékin
commenter cet article
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 22:15

Si en Chine les chantiers et les magasins ferment rarement le dimanche, le repos dominical reste important. Les centres commerciaux et les parcs sont les premiers lieux envahis par les badauds.
Lors que le temps est encore chaud, qu'il pleuve ou qu'il fasse soleil, les lacs (toujours présents dans un parc chinois qui se respecte) sont couverts de petites embarcations, les chinois adorent tout ce qui flotte!!


Pédalo, barque ou bateau à moteur, tous savent séduire les pékinois...

De beaux bateaux...

Mais certains citadins ont aussi d'autres occupations bien plus généreuses et apréciables pour l'ensemble des promeneurs du dimanche...


Chant et musique sont une occupation courante et les parcs pékinois offrent souvent un public amateur et plus cultivé qu'on ne pourrait penser.


De plus le manque de place pour se réunir poussent souvent les chinois à pratiquer musique, chant ou sport dans les jardins publics.


Bon dimanche et Have Fun!
Repost 0
Published by Chen Jie - dans Photos de Pékin
commenter cet article
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 21:31
Quel est le moyen de transport que vous vous imaginez quand on vous dit "Chine"?
Le vélo! N'est-ce pas?

Même si aujourd'hui le nombre de voiture augmente considérablement, surtout dans les grandes agglomérations telles que Pékin, le nombre de vélo ne fait que diminuer tout doucement. C'est plus à cause de la polution, du danger ou par la quatité des vols que certains renoncent au moyen de transport le plus économique.

undefinedOctobre 2005, un dimanche vers 11h du matin à Pékin, sur le troisième périphérique.


Par chance, d'une certaine façon, Pékin n'est pas envahie par les scooters, comme Saigon ou Taipei en Asie. Les pékinois préfèrent encore le bus ou le vélo électrique.

Au détour des rues, avenues et même sur les périphériques, on peut toujours croiser des scènes des plus étranges, comme un vélo qui transporte une grosse télévision, un petit chien pékinois assis dans le panier à provision les oreilles au vent, ou tout simplement des cyclistes qui roulent... à contre-sens!

Croyez moi, circuler à vélo dans Pékin est la chose la plus casse-cou que l'on puisse faire, à moins d'être suicidaire!!



Bonne soirée et Have Fun!!
Repost 0
Published by Chen Jie - dans Photos de Pékin
commenter cet article
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 17:28
Je voulais remercier "momie", délicate personne qui a su identifier cet étrange oiseau qui peuple par centaines les parcs et jardins de Pékin.

undefined Voici une Pie Bleue, photographiée en février 2006 sur les toits du Temple de Confucius à Pékin.

Ces charmants volatiles sont très beaux mais extrêmement bruyant, vivant par groupes assez nombreux et collinisants les arbres des parcs pékinois. Ils n'apprécient pas le moins du monde que leur cousin, la pie commune, s'approche et lui volent facilement dans les plumes.
Alors je peux vous garantir que d'essayer de lire à l'ombre des pins et bambous n'est pas facile quand ces loustiques vous piaillent autour!! :0036:  Il n'en reste pas moins qu'ils sont magnifiques... J'avoue aprécier de voir tant et tant d'oiseaux aujourd'hui dans les rues, squares, parcs de la capitale chinoise. Lors de mon premier voyage en 1996, j'avais déjà du mal à voir des moineaux...

Pour celles et ceux qui voudrait en savoir plus, je vous invite à visiter l'article du site Oiseaux.net.

Have Fun!!
Repost 0
Published by Chen Jie - dans Photos de Pékin
commenter cet article
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 13:50
Si l'art du "bonzai" vient d'Asie, pas seulement du Japon, mais aussi cultivé et admiré en Chine, en Corée, au Vietnam, c'est parce qu'il y évoque tout un symbole.

Le jardin chinois, par extension le jardin japonais (zen ou pas!), coréen voir vietnamien, se doit  de représenter par essence même la pureté de la Nature Parfaite. C'est une idéalisation du Macrocosme (l'Univer en grand) dans sa forme réduite, un microcosme.
Ce qui fait que les professeurs d'Histoire de l'art et d'Archéologie ont fait de cette phrase, "un microcosme dans le macrocosme", leur lievmotif à propos de l'art chinois. Ceci était un clin d'oeil virtuel à mes camarades de banc d'université!
Par extension, quand les chinois se sont mis à peindre la nature, la peinture du paysage, shanshui (montagne et eau), se devait de prendre les même caractéristiques.
Et à ce propos, l'idée même de la reproduction de la Nature Idéale dans un format plus petit, qu'importe ça taille, a été repris dans un ouvrage légendaire en Chine, et de par le monde pour tout passionné de peinture chinoise : le Jieziyuan Huapu (芥子園畫譜), ou "les enseignements de la Peinture du Jardin grand comme un grain de moutarde". Pour ceux qui seraient interessés, le livre, traduit en français par Paphael Petrucci, est publié en France et au Quebec par les éditions You Feng.

Inventé en Chine, sous la dynastie Han (aux alentours du début de notre ère donc) sous le nom de penjing (盆景), ou paysage en coupe, le bonzai a depuis lors souvent dépassé le petit pot dans lequel nous l'imaginons, nous pauvres européens au regard limité au restaurant chinois du quartier et aux pseudo-bonzai vendus par la jardinerie la plus proche.
Ce que nous appelons souvent bonzai, se devrait être nommé "penzai", du mot chinois d'origine. Car si l'art de l'arbre miniature fut connu au pays du soleil levant dès l'époque Heian (794-1191), que l'on pense que des l'an 800 les moines bouddhistes venus de Corée (royame de Sylla) et de Chine l'avaient emportés dans leurs bagages, il faut pour autant attendre le 17eme siècle pour cela devienne un art apprécié au Japon.
C'est effectivement avec la chute de l'empire Ming (1644), qu'un des ministres de l'empereur pris la fuite. Il ne partit pas seul, emportant avec lui son impressionnante collection de "penzai".
Pour autant, la reconnaissance arrivant toujours bien tardivement, ce n'est que depuis 1934 que le "bonzai"(prononciation japonaise des caractères chinois 盆栽 penzai) est un art à part entière au Japon...

undefinedArbre de la cour du Temple de Confucius, Pékin.
Planté sous la dynastie Yuan, au 14eme siècle!

Si le penzai (盆栽) se doit d'être en pot, la nature n'offre pas moins parfois, avec l'aide des hommes, des formes surprenantes aux plantes... Et les chinois se plaisent à nommer "penzai" tout arbre assez âgé et torturé, limité dans sa taille par un milieu naturel incommode à son développement.

Source de l'historique du "penzai" : Wikipédia


Have Fun!!
Repost 0
Published by Chen Jie - dans Photos de Pékin
commenter cet article

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement