Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2007 6 06 /10 /octobre /2007 18:00

elisseeff_femmept.jpgJe vous avais déjà parlé de ce livre il y a quelques mois, à l'occasion de la journée de la femme en Chine. Je vous propose aujourd'hui d'approfondir le sujet... le livre!

La femme aux temps des empereurs de Chine
n'entre pas dans la catégorie des romans historiques... Non pas tout à fait. Car ce livre nous évoque les destins souvent terribles de femmes célèbres, femmes de l'ombre, impératrices, concubines ou simples épouses vertueuses écrassées sous le joug de la loi confucéenne qui donne les pleins pouvoirs aux hommes, pères, frères, maris, et fait de la femme un animal de compagnie incapable de choisir sa propre vie.
C'est une des raisons pour lesquelles, nous explique Danielle Elisseeff en introduction, qu'encore aujourd'hui en Occident les femmes orientales évoquent pour nous, surout pour vous les hommes, l'image de la fragilité, de la soumission, de disponibilité totale...
Imaginez donc ainsi le choc culturel des premiers occidentaux en Chine, à la fin du 19eme siècle et début du 20eme, lors qu'ils se trouvèrent face à face avec ces femmes effacées. Alors qu'à la même époque en Europe, la femme se modernisait et commençait son rêve d'émancipation, il est d'autant plus évident que la séduction et la fascination s'emparèrent d'eux... pour être encore souvent le fantasme actuel des européens.

Mais voila que Danielle Elisseeff nous dévoile que cela n'est que façade! Car si l'éducation confucianiste a bridé les femmes pendant des siècles, elle n'a pu effacer totalement leurs rêves, ceux qu'elles se racontaient entre elles, loin des hommes. La socièté impériale chinois a aussi su savament camouffler la vérité, l'histoire de celles qui ne sont pas rentrées dans le moule!
C'est l'histoire des femmes vertueuses et des autres que nous offre ici Elisseeff, la possibilité de passer derrière le rideau du gynécée, de mettre à bas l'apparente fragilité des femmes chinoises, de découvrir leur passé et leur coeur.

Si les récits sont romancés, ils s'attachent surtout à ce qu'on en sait, documentés par l'archéologie. La première partie est une étude historique du mode de vie sociale, accès sur la femme chinoise, depuis les époques les plus reculées. C'est le fondement, l'explication du pourquoi!!
Puis petit à petit entrent les femmes historiques en action, celles qui font parler d'elles au point que pendant des siècles leurs noms étaient synonymes de malheurs. Ces femmes de pouvoir sur lesquelles le Néo-Confucianisme s'appuira le plus, à l'époque Song, pour faire des femmes ces êtres dociles qui auront moins de droits qu'un enfant de 4 ans!

Cette étude, documentée de quelques photos de peintures, portraits, scènes de vies, statuettes funéraires, nous emmène depuis les origines jusqu'aux portes de la Chine Moderne, en 1912. En cours de route vous rencontrerez Mulan, Wu Zetian la terrible impératrice ou encore Cixi, qui semble un ange un peu fou comparée à la précédente!

Ce livre se lit comme un recueil de contes ou de nouvelles, un tas de petites histoires qui s'imbriquent les unes dans les autres, pour se fondre dans l'Histoire de Chine.

Carte d'identité du Livre :
Titre : La femme aux temps des Empereurs de Chine
Auteur : Danielle Elisseeff
Editeurs : Stock - Le livre de Poche
Collection : La femme dans l'Histoire dirigée par Laurence Pernoud
Année d'édition : 1988  (réédition 2001?)
Nombre de pages : 314

Vous pouvez aussi lire une critique, issue de la revue Persée, Archives des sciences sociales des Religions, en 1989 à propos cette oeuvre.


Bonne lecture et Have Fun!!

Partager cet article

Published by Chen Jie - dans Romans et Récits
commenter cet article

commentaires

Shin Haiah 07/10/2007 15:34

Hello Chen c'est vrai que lorsque j'avais lu quelques textes sur le tao (sexuel) , les femmes me semblaient plus une chaussette même indispensable mais chaussette tout de même , renouvelable et à satiété qu'autre chose ....

Chen Jie 07/10/2007 16:09

Oui, puis qu'il faut que le Yin se resource au près du Yang et le inversement... Mais que l'on y dit que l'homme doit prendre garde aux femmes qui lui voleraient à la longue son essence de vie.On peut comprendre que cette chère impératrice Wu est voulu imposé le matriarca et tuer tous les taoistes et confucéens de la cours!!

D&D 07/10/2007 12:54

Ah la la... Encore un bouquin que tu donnes envie de lire (même à un mec :-) )... Comment qu'on fait ? Des heures sups' ?

Chen Jie 07/10/2007 13:09

Ba c'est bon signe, car c'est un très bon bouquin!!Dans la collection, tu as d'autres très bons livres sur la vie de la femme dans le monde à différentes époques.

Baggins 07/10/2007 10:51

Quoique, toutes les civilisations ont eu leur période moyen ageuse en matière de droit de la femme. Pour la chine la periode ne s'est peut être pas achevée dans des temps si reculés ceci dit puisque le dernier empereur, on sait que son regne s'est achevé dans les années 1900 -1930 (sorry sur la mémoire des dates) :0010: Chien Jie

Chen Jie 07/10/2007 11:34

1912, c'est la naissance officielle de la répoublique de Chine. Donc 1911-1912 pour la chute de l'Empire de Chine... et la chute de son trône impérial pour Puyi!Seulement quelques années après les Japonais le récupèrent pour en faire le roi fantoche du Manchoukou. Il devient donc roi de Mandchourie, sous contrôle nippon. Et se trouvera déposé par la victoire des troupes chinoises et la débandade des japonais en 1945... Pour la libération de la femme chinoise, elle commence dans le début des années 20, entre autre en 1926 avec l'abolition de la tradition des pieds bandés, cette ignominie! Elle s'installera vraiment avec le communisme, puis qu'à partir de ce moment là la Femme sera presque une égale de l'Homme... un choc pour certaines qui se sont retrouvées à devoir travailler. Et ce sera aussi la terreur pour les prostituées... >__>

le dragon 06/10/2007 20:31

tout de meme .... il devait etre bon d'etre empereur chinois !!

bon ça va je vais me faire tuer ....

Chen Jie 06/10/2007 20:34

Oui, tu vas de te faire tuer... >__

Avis aux lecteurs

Paris-Beijing vous rappelle que les textes et photos de ce site sont tous régis par la loi française et internationale du Copyright.
Ainsi toute reproduction, intégrale ou partielle, sans permission écrite et signée de leur propriétaire est interdite.

Merci infiniment de votre compréhension.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Recherche

Proverbe du jour

« Un ami c'est une route, un ennemi c'est un mur. »

Suivez le guide


Toc toc toc

Qui est là??

Il y a actuellement curieux se baladant sur O-B... et seulement voyageur(s) dans ce coin de Chine!

Référencement